Accueil‎ > ‎

Histoire de l'aérodrome

Histoire de l’aérodrome de Lille Marcq (LFQO)
 

L'aérodrome, voit le jour en 1936 pour les besoins de la défense aérienne du Nord et ne tardera pas a être réquisitionné dès 1937 à la déclaration de le 2éme guerre en 1939, le terrain sera occupé par des Hurricanes 87 Squadron de l’Air Component Britannique, suivie d’un bref passage du Lysander du 2éme Squadron de l’Army Corporation de la RAF. Ensuite viendra l’installation due la Luftwaffe en Juin 1940 avec l’escadre du KG 53 équipé des bombardiers Heinkel 111 jusqu’au début du mois de Juin 1941, le terrain sera construit par des milliers d’ouvriers de l’organisation Todt qui couleront le béton pour la réalisation des taxiways de 12m de large bordant l’aérodrome et des infrastructures hangars très astucieux peint en trompe l’œil au total une vingtaine de hangars dont 2 hangars en T abritant les fameux Focks Wulf allemands, le terrain se voudra très discret par le camouflage des hangars et disposera même de botte de paille imitant ainsi un champ moissonné. Avec notamment de faux avions sorte de leu de la part des Allemands pour faire croire que le terrain est occupé.

L’arrivée de la chasse Allemande avec la célèbre JG 26 sous les ordres du Lt Colonel Priller dit « Pips » jusqu’au débarquement des alliés ou le jeune pilote fougueux décollera du terrain le 6 Juin 1944 contre l’armada des alliés avec les 2 seul FW 190 disponible sur le terrain

Lors du bombardement de l’Allemagne par le Bomber Command Britannique, certains appareils en difficulté au retour de mission se sont posé sur Bondues en Octobre et Novembre 1944 (B17-B24)

En Septembre 1944 avec le retour de la RAF avec son escadrille de Spitfire occuperont le terrain et deviendra base aérienne 113.

 

Après la fin de la seconde guerre le terrain va devenir une plat-forme dédiée à l’aviation légère avec la création de l’UALRT et dont l’histoire de remonte à l’origine de l’aviation à sur les champs d’aviation de Roubaix de Flers et de Lille Ronchin en 1911 et 1912.
                           
                     Vue aérienne des installations de l'aérodrome de Lille Marcq en 1947

Vue aérienne aérodrome de Lille Marcq en 29/05/1947

 

Vue aérienne des installations de l'aérodrome de Lille Marcq en 1960

 

En 2006 L'état confie la gestion de ce site de 150 hectares au Syndicat Intercommunal pour la Gestion de l'Aérodrome de Loisirs (SIGAL), composé des 4 communes: Bondues, Marcq en Baroeul, Marquette Lez Lille et Wambrechies SIGAL qui est donc organisateur de cette 5éme édition du Festival de l’Air.
 
 
                           Vue aérienne des installations de l'aérodrome de Lille Marcq en 2008
 

 
Ce site unique au coeur de la Métropole accueille aujourd'hui, plus d'une dizaine de sociétés et associations dédiées aux sports aériens. Le SIGAL a pour vocation de dévelloper sur le site de l'aérodrome un pôle de loisirs au sein d'un environnement de qualité tout en préservant l'activité aéronautique légère, et ainsi offrir aux concitoyens de la métropole Lilloise un véritable poumon vert.
  
L'histoire de l'aérodrome de Lille Marcq méritait bien d'être contée au travers d'un magnifique ouvrage de son auteur le Capitaine Myrone N.CUICH grand passionné d'aviation et de son histoire durant la 2nde guerre mondiale dans le Nord de La France qui l'améne à la recherche historique et à la publication de nombreux ouvrages, un de ses derniers ouvrages intitulé : 
HISTOIRE de L'AERODROME de LILLE MARCQ (BONDUES) 1939-1999
 
 
patronné par l'association HISTOAVIA, l'Amicale des Anciens de l'Armée de l'Air, le Comité d'Etude Historique de le 2nde Guerre Mondiale, le SIGAL (Syndicat Intercommunal de Gestion de l'Aérodrome de Loisirs, et l'APCA-LM (Association d'usagers pour la Promotion du Champ d'Aviation de Lille Marcq).
 
 
 
Comments