Le 1er aout 2011

DÉCRET
PORTANT NOMINATION


du Chef d'État Major des Forces Armées du Mouvement National Burundais




Le Mouvement National Burundais

M.N.B.
 
" La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons"

Le Mouvement National Burundais, M.N.B. en sigle, a été crée en 1990 à Bujumbura (Burundi) pendant les premières attaques des éléments du PALIPEHUTU par des jeunes citadins burundais convaincu que les instruments du gouvernement d'alors n'étaient plus capable d'assurer leurs protections.


Les membres du Mouvement éparpillés un peu partout sur le globe ont participé et participe toujours à plusieurs formations, réunions, forum et négociations sur le Burundi en vue de mettre en place des institutions capable de mener à bien leur chère Patrie.

Aujourd'hui le Mouvement est devenu un parti politique et est dirigé depuis le 5 septembre 2010 par Monsieur CIRAMUNDA Richard-Delvaux.



J'ai rencontré le "Colonel" CIRAMUNDA
[ Ik ontmoette de "kolonel" CIRAMUNDA ]

5 février 2011

Richard Ciramunda s’approprie la paternité de la rébellion burundaise en gestation

Bujumbura, le 1er décembre 2010 (Net Press). Hier soir sur les ondes de la radio Africa n°1 émettant depuis le Gabon, un chef rebelle Burundais du nom de Richard Ciramunda a affirmé lors d’une interview qui a duré au moins deux minutes qu’il est le nouveau patron d’une rébellion burundaise en gestation. Il a indiqué que cette rébellion porte le nom de Front patriotique pour la libération (Fpl) et a comme branche armée qui s’appelle Mouvement nationale burundais Abiguruburundi.

Le nouveau chef rebelle a précisé qu’il est soutenu aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre pays. Beaucoup des pays étrangers ont accepté de le soutenir politiquement et matériellement par exemple en leur fournissant des armes et autres matériels militaires, a-t-il martelé. Selon lui, cette rébellion a pour objet de combattre la corruption, le clientélisme, le népotisme, etc.

Réagissant sur cette déclaration de Ciramunda, le chef d’Etat-major général de l’armée, le général Godefroid Niyombare nie catégoriquement qu’il n’y a pas de rébellion. Il est convaincu qu’aucune rébellion n’opérera plus sur le sol burundais.
 
Extrait (18) de "Pourquoi j'entre dans la clandestinité"
 
"Je n'ai jamais été et je ne serai jamais membre du cndd-fdd. Mais voilà l'histoire:

A l'époque où Radjabu perdait du pouvoir au sein du parti présidentiel, j'ai demandé à un ami, le prof Ndikumako (dir adj de l'ENES) de m'introduire chez Siyomvo (à l'epoque président du cndd-fdd à kinindo) pour que je puisse suivre de près ce qui se passe et comprendre (une forme d'infiltration). J'ai participé à quelques réunions ni plus ni moins. Je n'ai jamais pris de carte. Quand j'ai découvert que c'est un parti fantoche, je me suis éclipsé et ils ne m'ont plus revu."



Rébellion en gestation longtemps annihilée, son patron se dévoile

Un burundais du nom de Richard CIRAMUNDA a annoncé dans la nuit de ce Mardi sur les ondes de la Radio Africa n°1 émettant depuis le Gabon qu’il est Patron d’une nouvelle rébellion au Burundi. Il explique que l’objectif de cette nouvelle rébellion au Burundi dénommée « Front Patriotique de la Libération » avec sa branche politique dénommée « Mouvement National Burundais », est de restaurer un Etat de Droit au Burundi, selon Richard CIRAMUNDA, à travers une interview accordée à la radio gabonaise Africa n° 1.

L’armée burundaise, via son Chef d’Etat Major Général de l’armée s’exprimant sur le micro Bonesha fm ce matin, dément l’existence d’une rébellion et parle d’une bande des bandits armées qui volent et tuent.

Richard CIRAMUNDA, comme je le connais ne peut, en aucun cas, être à la tête d’une rébellion, a ajouté le porte parole de l’armée burundaise le colonel Gaspard BARATUZA.

Radio Sans Frontière Bonesha 2 décembre 2010


31 juillet 2011
 
 
 
Images de la rébellion burundaise M.N.B

07 juin 2011


Message aux membres du M.N.B.


Le pouvoir de Bujumbura organise ce  11 juin 2011 une mascarade de congrès du Mouvement National Burundais à Amsterdam (Pays-Bas) pour tenter d'exclure le Président du Mouvement.
Il est porté à la connaissance des membres que celui qui participera à cette réunion sera exclu d'office du Mouvement et cela sans aucun recours.


28 mai 2011


Communiqué suite à la présentation du bilan de six mois de lutte armée du Mouvement National Burundais



Le M.N.B. a suspendu définitivement le 22.01.2011 toutes alliances possible avec le F.N.L.


Communiqué du Front Patriotique de Libération
F.P.L. - URUZIRA

Fait à Kanyosha, le 12 janvier 2011

Release of the Patriotic Front of Liberation F.P.L. - URUZIRA


  Création des comités du Mouvement 

Chaque semaine des comités du M.N.B. sont crées partout dans le monde. Voici vos nouveaux sections mises en place  en décembre 2010:

Burundi:
Section Nord: Kanyanza
Section Est: Cankuzo/Rutana
Section Centre: Gitega/Karuzi
Section Sud: Bururi/Makamba
Section Ouest: Bubanza/Cibitoke

Capitale:
Kamenge/Cibotoke/Kinindo/Kanyosha/Kiriri/Musaga

Région:
Kigali/Gisenyi/Butare (Rwanda)
Kampala/Jinjia (Ouganda)
Bunia/Bukavu/Goma/Uvira (RDCongo)
Karthoum (Soudan)
Tripoli (Lybie)

Le mercredi 08 décembre 2010:

Bordeaux (France)
Luxembourg (Grand-Duché du Luxembourg)
Ngagara/Rohero/Nyakabiga (Burundi)
Université du Burundi (Burundi)
Gisenyi (Rwanda)

Le dimanche 28 novembre 2010:
 
Pays-Bas/Rotherdam (Amsterdam)
Dar-es-salaam (Tanzanie)
Kirundo/Muyinga/Ngozi (Burundi)
Angleterre (Londre)
Anvers/Liège (Belgique)
 
Le samedi 20 novembre 2010 :
 
Grande Bretagne (Kingswinford / Angleterre)
Scandinavie (Ringkobing / Danemark)
Asie (Séoul / Corée du Sud)
Calgary (Canada)
 
Pour contacter votre nouveau comité, veuillez téléphoner ou envoyer un e-mail au cabinet du Président du Mouvement
(+32493355488 après 20:00 TU / mnburundi@hotmail.fr)
 
  Communiqué de soutien au M.N.B. 
Par son Président M. Joseph DONDOGORI
 
  Aperçu des statuts du Mouvement  

Chapitre 1
DE LA CONSTITUTION ET DU SIEGE

Article 1 :
Il est créé, au Burundi, un Mouvement Politique Révolutionnaire dénommé MOUVEMENT NATIONAL BURUNDAIS - ABIGURUBURUNDI en sigle M.N.B.
 
Article 2 :
Sa devise est : " La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons"
 
Chapitre 2
DES OBJECTIFS

Article 5 :

L e Mouvement National Burundais se fixe comme objectifs de :

− Doter le mouvement révolutionnaire burundais d'une direction politique progressiste et éclairé, capable de conduire, de façon victorieuse, la lutte du Peuple en vue de l'instauration d'une société de paix, d'égalité, de fraternité et de liberté ; une société d'abondance et de justice sociale, où sera bannie l'exploitation de l'homme par l'homme ;

− Lutter pour défendre l'indépendance nationale, la souveraineté et l'intégrité territoriale contre la domination impérialiste sous toutes ses formes : politique, économique et culturelle ;

− Œuvrer à la mise sur pied d'un Etat de démocratie populaire au service du peuple, dépouillé des institutions héritées du colonialisme et du néocolonialisme et dans lequel les masses exercent, de façon effective, le pouvoir politique et économique à tous les échelons de l'État ;

− Récupérer et maîtriser le patrimoine national et les principaux moyens de production, en vue d'assurer l'émancipation économique, politique, sociale et culturelle du peuple burundais ;

− Développer le Panafricanisme comme stratégie de consolidation de la souveraineté au niveau continental africain et de lutte anti-impérialiste dans le cadre d'un Front international de tous les peuples opprimés et exploités;

- Promouvoir, en priorité, la coopération avec les pays du tiers monde ainsi qu'avec les États attachés au principe du respect des règles d'avantages réciproques et de non-ingérence dans les affaires intérieures d'autres Etats. 
 
(la suite)

 www.bujumbura.beAgence  Européenne  d'Informations