Salva

Nom: Salva

Anniversaire : le 7 mars

Instruments : basse - choeurs

Formation musicale : autodidacte en basse, chant au conservatoire et au CMA

Expérience musicale : Factory of blues, Seventh sky, Poker d'as, ANNAÏCK

Autre instrument : guitare

Loisirs : toutes formes d'art (théâtre, peinture, sculpture, littérature, poésie)

Trois artistes préférés : Alain Bashung - Eric Truffaz,- David Bowie

Trois films préférés : Les Valseuses - tous les Tarantino - Pink Floyd "The Wall"

SALVATORE :

Né le 7 mars 1968 à 9h20 dans une clinique d‘Arras (la clinique Saint Jean, qui n’existe plus, rue Saint Maurice)… Encore des renseignements?

Fan des Rubettes à 7 ans, il collectionne leurs albums et 45 tours. Entre le judo (ceinture verte quand même !) et l’école (bof !), il est tout le temps dehors. Quand il est dans son cocon familial, il s’éclate en écoutant et singeant ses idoles avec son frère Vincent, de deux ans et demi son aîné.

Douze ans (entrée en sixième) : c’est la révélation musicale. Son cousin Aldo, les potes de son frère (des vieux de troisième) et un copain de classe Jean-Philippe Roman (où es-tu?), lui font découvrir des groupes comme AC/DC, Trust, Police, Téléphone, The Clash, Supertramp, Led Zep, Deep Purple et toute la clique (même les Sex Pistols). Commencent alors dix ans dans le mouvement hard rock-heavy. La métamorphose ne se fait pas attendre : longs cheveux, jeans rapiécés, badges, patchs et surtout de fabuleux concerts (Kiss Maiden, Scorpions, Trustthief Aine Higelin). Bref, toute une époque. Souvenirs entre musique et foot (salut l’ ESSL et le SCSN !).

Comme tout s’enchaîne vers vingt berges, par connaissances, il se retrouve un jour avec quatre potes (Neb à la batterie, Manu et Patrice à la guitare, Philippe à la basse) pour un semblant de groupe, qui se met vite en place et prend le nom de « FACTORY OF BLUES ». Reprises diverses de rock blues… Salvatore se découvre une âme de chanteur. De nombreux concerts : le groupe évolue. Après le départ de certains membres, changement de nom : « THE MUTTS » (les clébards) naît avec Neb, rejoint par Corinne à la basse et Vincent à la guitare, avec des apparitions de Manu à la guitare. Concerts sympas, l’expérience commence à payer : super.

« SEVENTH SKY » se crée ensuite. Plus étoffé, avec un style plus groove, reggae mais toujours pop et rock blues… changement de musicos, toujours NEB batterie, OLIVIER basse, KADDER guitare, DAMIEN clavier, PIERRE MATTHIEU VINCENT cuivres, ANGIE et VIVIANE CHOEUR. Le groupe se déchire après 2,3 ans de folies (sympa, dommage !.).Sans groupe , il rejoint la variété, pour parfaire sa voix, conservatoire d’Arras et surtout le CMA (Centre des Musiques Actuelles à VALENCIENNES, extraordinaire).6 ans de variétés dans le groupe « POKER D’AS », très riche répertoire et de super concerts (même devant plus de 5000 personnes, et oui !!), avec de supers musiciens et amis, ERIC batterie, ALAIN M. cuivres, ALAIN C. claviers et DENIS (TITUS) basse, bref , de supers moments (salut les gars !!). Un jour, au boulot (parce qu’il a un boulot, eh oui il s’intègre à la société !), un informaticien (plus connu sous le nom de Sylvain, le guitariste pantouflard) vient le voir pour lui demander si il ne connaît pas un batteur; il lui propose NEB (son pote), qui après quelques répètes décide de ne pas être de l’aventure. Quelques temps plus tard, il revient à la charge pour lui proposer de devenir le bassiste du groupe « ANNAICK » ;. Grosse réflexion.. Et après avoir écouté les démos de nos tourtereaux , se dit qu’il faut essayer. Alors depuis Mai 2002, c’est un heureux nouveau bassiste qui donne tout pour qu’ »ANNAICK » devienne le groupe phare du21ème siècle (je rigole !?).

Ses influences musicales ont beaucoup évolués, entre BASHUNG ART MENGO HIGELIN et les autres, toujours BOWIE MICK JAGGER POP ROCK, il écoute beaucoup d’ ELECTRO RAP HOUSE TRIP HOP et surtout le JAZZ………

Voilà, j’ai répondu à votre question ??