André-Lucien Jean,
peintre et dessinateur français
(10 décembre 1913 à Chartres - 4 février 1982)

André-Lucien Jean aura marqué incontestablement la vie artistique de la ville de Chartres entre les années 1950 et 1970. André-Lucien Jean fut un artiste qualifié « d’original » durant toute sa vie de peintre. Il ne s’est jamais enfermé dans une technique particulière, son art se nourrissait de multiples recherches et d’influences bien comprises et du désir d’aller toujours plus loin en imposant à chaque fois sa marque. André-Lucien Jean a participé à de nombreuse expositions tant dans le département d’Eure et Loir que dans la France entière. Il nous quitte le 4 février 1982 en laissant à ses enfants un nombre considérable de toiles dont certaines sont présentes dans de nombreuses collections privées ainsi que dans le Musée des beaux-arts de Chartres qui possède deux tableaux.





1913

Naissance d’André Lucien-Jean à Chartres le 10 décembre. Son père Charles Jean est marchand de chaussures (3 rue du Bois Merrain). Études secondaires au ||Lycée Marceau]]. Il manifeste déjà beaucoup de goût pour le dessin, obtient tous les premiers prix de dessin et est très encouragé par ses professeurs (M.Pfliger, M.Grange, M.Papadaxi). Élève à l'École nationale supérieure Louis-Lumières, rue de Vaugirard à Paris. Il obtient son diplôme, travaille dans la photo à la maison de production Tobis qui a réalisé « Le million » et « A nous la liberté » de René Clair.

1937

Epouse Anne-Marie Auvray. Revient au magasin de chaussures (27 rue du Bois Merrain). Consacre le plus de temps possible à la peinture. Rencontre le peintre René Gouin qui le conseille.

1943 / 1945

Service du Travail obligatoire en Allemagne.

1947

Participe à la revue Plaines et Collines. Chroniques de la vie et de l’art en Beauce et Perche. Comité de rédaction : R.Rouillé, G.Chabrol, Y.Villette.

Eté 1947

Séjour chez le peintre William Clochard à Saint-Lucien.

1948

Participe à l’organisation de la semaine des arts à Chartres. Expose en juin dans le cadre de la semaine des Arts avec ses amis peintres : William Clochard, Guy Chabrol, Jean Augereau, Jean Villette, Eugène Servet et le sculpteur Capabianca. Amitié avec Anton Kruysen.

1949

Fait partie du centre de recherches artistiques créé et animé par le danseur Jean Serry. Le 27 mai, expose au salon de la Beauce et du Perche.

1950

Expose en novembre une trentaine d’œuvres à Chartres. Expose au salon des Indépendants et au salon des Provinces françaises.

1952

Contribue à l’élaboration du groupe de chez Emile Leret avec S.Arno, P.Milous, Gabriel Loire, J.Levenez, R.Porcher, E.Servet, M.Thibault, J.Villette, S.Zolkowski. Expose régulièrement avec le groupe jusqu’en 1971. Une toile achetée par le musée de Chartres, « le Saint Bénissant ». Achat de nombreux amateurs de la région. Exposition de groupe dans les salons de l’Hôtel de France. Ses activités artistiques sont très suivies par Roger-Louis Pillet. Prend une part active aux soirées du ciné-club de Chartres.

1955

Salon des Réalités Nouvelles. Est accroché au jubilé Herbin, dans la salle de l’abstraction géométrique.

1960

Cesse toute activité commerciale et décide de consacrer uniquement à la peinture.

Novembre 1962

Exposition particulière au café du commerce à Chartres après un séjour en Bretagne.

1963

Séjour de trois mois chez le docteur Tuffier

1972

Départ à Levens (20km de Nice). Est très séduit par la beauté du village et du paysage. Habite pour la première fois un atelier très bien aménagé.

1973

En mai, expose au Salon des réalités nouvelles. Le 15 juillet, première exposition particulière à Levens.

1974

Exposition au Salon des réalités nouvelles. En août, exposition particulière à Levens (cave de la Maison du Portal). En novembre, exposition particulière à la galerie Karsenty, Monaco sous le patronage du Prince Rainier. Participation au 10ème Grand Prix d’Art Contemporain de Monaco.

1975

En août, exposition particulière à Levens à la Maison du Portal.

1976

En novembre, exposition de groupe au Casino de Cannes.

1977

Salon des indépendants. En août, exposition à Levens. Décembre, exposition de groupe à la galerie du méridien à Chartres.

1979

Participe au Grand Prix International de Peinture de la Côte d’Azur.

1982

Le 4 février décès d’André-Lucien Jean à l’hôpital de Chartres

Comments