Jeux - Concours‎ > ‎

David Garlitz: A poor man's pocket

publié le 23 févr. 2014 à 08:37 par Amalgame Musical   [ mis à jour : 23 févr. 2014 à 08:49 ]

Nous avions découvert ce jeune américain il y a quelques mois avec son « [EP] » sorti en septembre 2012, David Garlitz revient en cette année 2014 avec un bel album. Rappelons-le, David est né quelque part dans le New Hamphsire et n'a cessé de voyager de ville en ville telles que Madrid, La Havane ou encore Santiago de Cuba où il découvrira la musique latine, puis posera finalement ses valises à Paris.
Intitulée « A poor man's pocket » cette production de 12 titres nous fait redécouvrir les 3 morceaux de son dernier EP et nous permet d'explorer un peu plus le monde musical de l'artiste à travers d'autres chansons.


« Hija Mia (yo te quiero) » ouvre l'album. Une guitare, une voix , plusieurs langues, c'est la recette David Garlitz. Il y a quelque chose de très chaleureux et intimiste dans ce moment en suspend où le temps semble ralentir. Il reste dans la simplicité et ne va pas en faire trop avec sa guitare et c'est très agréable, juste ce qu'il faut. Une belle entrée en la matière comme nous avait habitués l'artiste.
« Your gold teeth II » montre une nouvelle fois cet aspect « force tranquille ». La voix féminine apporte un plus à la chanson, avec un coté très chic, quant à David lui n'est plus réellement à la place du chanteur mais plutôt du conteur. On se laisse porter par la mélodie et par ce qu'ils nous soufflent.
Plus entraînante « A rich man's eye » offre des sonorités très sympathiques. Les mélodies sont toujours bien construite et il y a quelque chose d'instinctif dans ce qu'il fait, de sincère.Les jeux de cordes sont à brutes, on entend les moindres détails, comme si on se tenait tout près du musicien. Un titre d'une autre époque, aussi bien rétro que post-moderne.
« Je mélange tout » porte bien son nom puisqu'on retrouve dans ce 4ème titre du français et de l'anglais. On a un peu l'impression ici d’être dans la petite histoire du jeune américain qui est tombé amoureux d'une jeune fille et qui lui déclare sa flamme un peu maladroitement.
Du so british il y en a aussi dans « I like the way you move ». On entend une certaine subtilité dans la mélodie, avec ce tempo très instable. Là encore, le duo vocal est intéressant et chic.

À mi-chemin dans cet album on retrouve une chanson qui ne nous est pas inconnue, « Luna y mar ». Le titre nous dévoile des tonalités plus latines et un texte en espagnol qui nous transporte ailleurs.
Nouvelle ambiance pour ce 7ème titre « The starlit Night of her eyes ». Très swing et jazzy, on se dit que le talent est grand. Le jazz qu'il avait envie d'apprendre lorsqu'il vivait à Philadelphia rappelons-le, et un swing qu'il emprunte à Joao Gilberto Tout cela avec une guitare, chapeau l'artiste.
Les huit et neuvième chansons, nous les connaissons également puisqu'elles étaient présentes sur son EP précédent. « I Wanna Eat You Up » une voix douce presque jazzy accompagnée d’une mélodie acoustique délicate et entraînante, ce qui donnera un mélange parfait avec un petit côté « Broadway » amusant. On restera dans cette ambiance avec « Ton petit bébé », une déclaration d’amour d’un américain à une française, qui alternera paroles en anglais et en français, pour l’occasion, sur un air de guitare nous rappelant le vieux Paris.
De la romance, il y en aura encore dans « If you break my heart », titre pour lequel il nous embarque dans une belle atmosphère tout simplement. De la beauté toujours avec « Blue sky », chanson magnifique où l'on rencontre une certaine douceur. Il met de belles nuances là où il faut et on retrouve notre duo vocal pour une nouvelle performance.
« It's all downhill » ferme cet album. Un titre très beau une nouvelle fois, avec une timbre de voix qui n'a pas son pareil, qui ne font que confirmer le talent de David.

Alors, ainsi donc, il paraîtrait que c'est un excellent album. Une production où l'on découvre, entend, ressent cette simplicité, cette générosité et un vrai talent qui nous font passer un agréable moment, un grand moment même.
C'est un album à avoir chez soi quand on sait apprécier des mélodies calmes, profondes et sincères ainsi que des chansons à textes qui ont un sens.


CONCOURS #7

Tentez de remporter l'album de David Garlitz en répondant à la question suivante:

Quels sont les trois titres de l'album que David Garlitz avait déjà sortis sous forme d'EP ?

Vous connaissez la réponse?, envoyez-la nous sur amalgamemusical@live.fr avant le 2 mars 2014, 23h59 !
                                      Les deux gagnant(e)s seront tiré(e)s au sort et recevront l'album de la part de nos partenaires D&M Management.




Comments