Expositions‎ > ‎2017-2018‎ > ‎

Jacqueline VIZCAÏNO

peintures
exposition du 13 septembre au 8 octobre 2017  du mercredi au dimanche de 15h à 19h
vernissage le jeudi 14 septembre à 18h
exposition partenaire de la 7ème Biennale Hors Normes de Lyon


© Jacqueline Vizcaino




© Jacqueline Vizcaino
Jacqueline VIzcaïno peint sur bois, à la gouache qu’elle recouvre d’encaustique. Alter-Art présente principalement des peintures (des sculptures seront aussi exposées à Lyon dans le cadre de la 7ème BHN).

"L'œuvre de Jacqueline Vizcaïno initie à la fantaisie, aux promesses de merveilles. Elle exauce des vœux magiques qui découlent d'une tradition inventée où l'imaginaire est une fête qui vagabonde en des contrées où se mêlent en harmonie personnages, végétal, et animal.

Jacqueline Vizcaïno peint comme on brode, avec délicatesse, avec attention, dans un lacis où les couleurs pimpantes s'associent, et créent le motif des histoires. Elles échappent à la normalité. Elles sont d'un autre temps, d'un autre lieu, celui d'une invention libertaire, d'un exotisme rêvé, d'un voyage intérieur délicat.

Dans l'éveil du rêve
Jacqueline Vizcaïno ose la couleur audacieuse qui vibre, exalte et rythme les mouvements de vie, le chant, la danse s'y invitent.  La vivacité, la rondeur, la suavité des rouges, des jaunes, des verts, des bleus exaltent le goût de tableaux capiteux."
Jean-Luc Didier - août 2017

"Une révélation tardive car c'est à l'âge de soixante ans que Jacqueline Vizcaïno s'adonne à la peinture. Après avoir pris quelques cours, elle décide de faire cavalier seul.  L'essentiel de des sujets est son inspiration, le thème est sa création, une peinture aussi inattendue que fantastique, une œuvre qui ne dément pas le travail, le sérieux, l’obstination de l’artiste, mais surtout sa sensibilité. Peu a peu l'autodidacte qu'elle se revendique prend son rythme, le dessin se révèle alors différent, c'est une véritable évolution, il se structure, s'affine, s'organise et se remplit enfin, pour se charger de couleurs aussi éclatantes qu'imprévisibles, des associations pour le moins osées; on devine et l'on découvre ça et là des personnages curieux, voire étranges, ornés de coiffes, chaussés de babouches, pourvus d'ailes, mi insectes, mi lutins, évoluant dans un univers de courbes, de fleurs, de points, qui vous entraîne dans une frénésie ininterrompue et enchanteresse."
Sophie Nadal

Liens