Artistes‎ > ‎

Sophie AVENIER








© Sophie Avenier




© Sophie Avenier
© Sophie Avenier
Sophie Avenier est plasticienne (sculpteur, peintre, photographe, ...). Elle vit et travaille près de Saint Antoine l'Abbaye dans l'Isère.

Repères

"L’art, Sophie Avenier est tombée dedans toute petite. Son père, Jacques Gimel peintre mais surtout photographe réputé était également professeur d’arts plastiques. Sophie Avenier a vécu dans cet univers et c’est tout naturellement qu’elle a fait l’école des Beaux Arts de Grenoble. Le virus de la photographie transmis par Jacques Gimel l’a contaminée, comme d’ailleurs un de ses frères. Un autre de ses frères quant à lui, s’exprime à travers l’Art brut.  Sophie Avenier ne s’est pas limitée à la photographie. Elle a exercé ses talents de graphistes dans la publicité, créé des costumes pour le théâtre, réalisé des vidéos et des reportages et animé des ateliers dans des maisons de jeunes et de l’enfance.

1975 marque un tournant dans sa vie d’artiste. Elle quitte Grenoble pour Dionay, près de St Antoine l’Abbaye et s’y installe pour se consacrer à un travail plus personnel : tapisserie, peinture de laine végétale, couvertures et «torchons» peints où l’empreinte des souvenirs familiaux transparaît encore dans des éléments figuratifs. Parallèlement aux tissus, d’autres matériaux inspirent Sophie Avenier et en premier lieu ces galets qui abondent dans la région de Dionay.

Dans son atelier, en pleine nature, Sophie Avenier travaille aussi un autre matériau : le papier ou plutôt la pâte à papier, qu’elle fabrique elle même, revenant aux sources mêmes du matériau : tissu, vieux papiers…. Elle la façonne, la peint, oubliant le sujet pour en faire jaillir la lumière comme des milliers de prismes sous le soleil.

Ses «papiers de rêves» ainsi que ses sculptures sont caractéristiques d’une longue démarche ayant pour origine une peinture introspective, d’inspiration bouddhiste, méditative, reposante, désormais complètement transcendée."
Jean Roinat, responsable des expositions à l'Espace Aragon de Villard-Bonnot


© Sophie Avenier