Qu’est-ce que la laïcité ? Pourquoi un observatoire ? La charte des Observatoires de la laïcité


COMMUNIQUE

Voici les premiers points du programme de Civitas devenu parti politique. 
C’est incontestablement très différent du discours politique habituel.

Je ne sais pas si l'affiche jointe est réelle ou un faux, mais c'est inacceptable si c'est vrai.......

Au 20 septembre 2018

Premiers points du programme de Civitas
– Abrogation de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat et rétablissement du catholicisme comme religion d’Etat
– Abrogation de la loi Taubira, avec clause de rétroactivité, pour l’annulation des “mariages” homosexuels et de tous leurs effets.
– Abrogation de la loi Veil et interdiction de l’avortement
– Abrogation de la loi Gayssot
– Interdiction de la PMA et de la GPA

– Au sujet des sociétés secrètes :
Dans un premier temps, et sous peine d’interdiction d’exercice de la fonction, obliger à rendre publique l’adhésion à la franc-maçonnerie ou à toute autre société secrète dans les cas suivants : élus politiques et candidats aux élections, magistrats, fonctionnaires, journalistes.

Dans un second temps, interdiction de la franc-maçonnerie et de toutes les sociétés secrètes, entrainant l’interdiction d’adhérer ou de fréquenter une société secrète.
– Suppression de tous les avantages fiscaux accordés aux partis politiques.
– Suppression de toutes les subventions à la presse
– Suppression du financement public des centrales syndicales
– Suppression à tous les échelons de l’Etat et des collectivités territoriales et locales des subventions accordées aux associations hormis celles dont l’objet exclusif est la recherche médicale, la préservation du patrimoine, l’activité sportive, l’aide au troisième âge, aux enfants défavorisés, aux personnes handicapées, aux anciens combattants, aux victimes de guerre, d’attentats, de la criminalité ou des catastrophes naturelles. Cette liste des associations véritablement d’intérêt général n’est pas exhaustive mais il s’agit de priver les très nombreuses associations parasites de subventions et de réaffecter l’argent du contribuable à ses véritables finalités.
– Suppression de tous les avantages fiscaux accordés aux associations hormis celles dont l’objet exclusif est la recherche médicale, la préservation du patrimoine, l’activité sportive, l’aide au troisième âge, aux enfants défavorisés, aux personnes handicapées, aux anciens combattants, aux victimes de guerre, d’attentats, de la criminalité ou des catastrophes naturelles.
– Interdiction dans toutes les écoles et universités de toute activité liée aux organisations communautaires et lobbies.
– Abrogation de tous les protocoles signés entre l’Etat (ou l’un de ses ministères) et des associations de type communautariste (LGBT, CRIF, LICRA,…)
– Rétablissement des corporations professionnelles
– Simplification majeure des obligations administratives des paysans, artisans, commerçants, professions libérales et petites entreprises
– Suppression des droits successoraux
– Arrêt de toute immigration d’origine extra-européenne
– Organisation de la remigration
– Remplacement du droit du sol par le droit du sang 
– Instauration de la préférence nationale (logements sociaux, emploi,…)
– Instauration de la règle de préférence nationale dans tout ce qui relève de la consommation par l’Etat, les collectivités territoriales et locales et de tout ce qui en dépend
– Abrogation de la loi Pompidou – Valéry Giscard d’Estaing – Rothschild de janvier 1973 responsable de l’endettement de la France
– Sortie de l’organisation militaire intégrée de l’OTAN
– FREXIT

Moralité, (s’il y en une), c’est le retour de l’état français de Vichy en 1940
Il ne manque plus qu’à faire apprendre aux enfants des écoles, « Maréchal, nous voilà »….la-la-lère....


LA DEPECHE DU MIDI  

https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/24/2874930-catholiques-extreme-droite-civitas-toulouse-lancent-campagne-nauseabonde-ligne.html



L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vendredi 7 juillet  2017


10 juillet : Journée mondiale des femmes sans voile

 

Lundi prochain, le 10 juillet, Place de la République à 18h, aura lieu le rassemblement pour la « Journée mondiale des femmes sans voile ». Un rendez-vous annuel et dont la date rend hommage à Thérèse Forget-Casgrain, canadienne née un 10 juillet, et qui consacra sa vie à la cause des femmes.

Cet événement est relayé et soutenu par le  collectif des « Femmes sans voile d’Aubervilliers ». Un collectif constitué de femmes courageuses et militantes, qui ont vu peu à peu le port du voile se répandre, avec un phénomène récent mais très inquiétant : le voilement des petites filles. En 2015, le CFCM prônait le port du voile alors que la « prescription coranique » ne le mentionne nul part comme une obligation. Françaises, d’origine maghrébine et issues des quartiers, ces femmes agissent chaque jour pour contrer l’obscurantisme et le patriarcat anti-émancipation.

L’entrisme religieux, le démantèlement des droits des femmes, le processus d’invisibilisation dans l’espace public, les inégalités encore flagrantes, doivent être dénoncés et combattus. Il est également crucial de rappeler le sort de toutes ces femmes dans le monde qui subissent les régressions féministes

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vendredi 7 juillet  2017


10 juillet : Journée mondiale des femmes sans voile

 

Lundi prochain, le 10 juillet, Place de la République à 18h, aura lieu le rassemblement pour la « Journée mondiale des femmes sans voile ». Un rendez-vous annuel et dont la date rend hommage à Thérèse Forget-Casgrain, canadienne née un 10 juillet, et qui consacra sa vie à la cause des femmes.

Cet événement est relayé et soutenu par le  collectif des « Femmes sans voile d’Aubervilliers ». Un collectif constitué de femmes courageuses et militantes, qui ont vu peu à peu le port du voile se répandre, avec un phénomène récent mais très inquiétant : le voilement des petites filles. En 2015, le CFCM prônait le port du voile alors que la « prescription coranique » ne le mentionne nul part comme une obligation. Françaises, d’origine maghrébine et issues des quartiers, ces femmes agissent chaque jour pour contrer l’obscurantisme et le patriarcat anti-émancipation.

L’entrisme religieux, le démantèlement des droits des femmes, le processus d’invisibilisation dans l’espace public, les inégalités encore flagrantes, doivent être dénoncés et combattus. Il est également crucial de rappeler le sort de toutes ces femmes dans le monde qui subissent les régressions féministes, quand ce ne sont pas les humiliations ou des violences quotidiennes. Concernant le voilement, il est systématiquement le premier acte imposé aux femmes par les dictatures islamistes.

C’est la raison pour laquelle Forces Laïques participera à la journée mondiale des Femmes sans voiles et apporte tout son soutien au collectif des Femmes sans voile d’Aubervilliers.

 

Laurence Marchand-Taillade

Présidente

 


Communiqué de presse 
Le lundi 29 mai 2017
Forces Laïques publie son rapport d’activité 2015/2016

Ce rapport est téléchargeable au format pdf sur notre site 


http://www.forces-laiques.eu/publications/


____________________


MESSAGE AUX CANDIDATS AUX ELECTIONS 2017


SIGNEREZ-VOUS NOTRE CHARTE SUR LA LAÏCITÉ ?

Mesdames et Messieurs les futurs députés 2017

Les observatoires régionaux de la laïcité vous invitent à approuver la charte qui réunit les français autour des valeurs Républicaines.

Merci d'en prendre connaissance et de confirmer ou d'infirmer votre soutien




Le pays de Lorient dispose désormais de son « Observatoire de la laïcité ».

Cette antenne de l’Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise, fondé par Laurence Marchand-Taillade, rejoint ainsi les antennes départementales qui se sont regroupées autour de "Forces Laïques".

L'observatoire de la laïcité du pays de Lorient appliquera un devoir de vigilance pour ne pas abandonner ce que la République a acquis depuis plus de deux siècles et dont la laïcité, depuis 1905, est le pivot. 

Il contribuera à fortifier et enrichir les valeurs de la République, en faisant connaître, approfondir le concept de laïcité.

L’objectif de L'observatoire de la laïcité du pays de Lorient est de s'engager sur un effort de promotion des valeurs laïques. Il se veut une réponse aux tentatives actuelles visant à altérer, faire reculer la laïcité, tentatives émanant de mouvances cherchant à réinvestir l’espace public ou de groupes de pressions communautaristes.

La laïcité repose sur trois principes

la liberté de conscience et la liberté de culte, la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses, et l’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions.

La laïcité garantit aux croyants et aux non-croyants le même droit à la liberté d’expression de leurs convictions. Elle assure aussi bien le droit de changer de religion que le droit d’adhérer à une religion.

Elle garantit le libre exercice des cultes et la liberté de religion, mais aussi la liberté vis-à-vis de la religion : personne ne peut être contraint par le droit au respect de dogmes ou prescriptions religieuses.

La laïcité suppose la séparation de l’Etat et des organisations religieuses. 
L’ordre politique est fondé sur la seule souveraineté du peuple des citoyens, et l’Etat —qui ne reconnaît et ne salarie aucun culte— ne se mêle pas du fonctionnement des organisations religieuses.

De cette séparation se déduit la neutralité de l’Etat, des collectivités et des services publics, non de ses usagers.

La République laïque assure ainsi l’égalité des citoyens face au service public, quelles que soient leurs convictions ou croyances.

La laïcité n'est pas une opinion parmi d'autres mais la liberté d'en avoir une. 
Elle n'est pas une conviction mais le principe qui les autorise toutes, sous réserve du respect de l’ordre public.

Qui sommes-nous au pays de Lorient ?


Un rassemblement de citoyens profondément Républicains laïcs et d'élus autour d'une laïcité respecté. 
Une force de relais avec les autres observatoires régionaux.

Charte des fondateurs

Préambule: Cette charte a pour unique objet de rappeler l'esprit dans lequel a été créé l'OLVO en février 2010, et à laquelle se réfère Forces Laïques, qui en est une émanation.

Objet
Il est défini par l'article 2 des statuts : 

"Forces Laïques" est à but éducatif et culturel, il a pour objet l’étude et la lutte contre  les dérives communautaires et sectaires. Il s’applique à promouvoir les principes républicains et la laïcité, de veiller à leur strict respect et, si nécessaire, de mener toute action, y compris en justice, pour les restaurer et les défendre.

Forces Laïques est un organe de coordination des observatoires de la laïcité départementaux, dépendants de l’OLVO (Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise)."

Après des siècles de guerres, de persécutions, de massacres, de spoliation au nom du divin, les Français ont choisi d'établir une République laïque dont l'Etat est le garant.

Cette valeur, la laïcité, que les membres fondateurs estiment universelle, écarte tout ce qui peut séparer au bénéfice de ce qui peut réunir, pour le "bien commun" et le "vivre ensemble".
L'Etat ne devant reconnaître, favoriser, ou ne subventionner aucun culte. 

Toute croyance ou non croyance étant égale à ses yeux, il doit en garantir la liberté d'exercice au nom de la liberté absolue de conscience.
Le principe laïc laisse le religieux sous forme individuelle ou associative dans le domaine de la vie privée.

Forces Laïques a été créé pour et par des femmes et hommes de tous horizons de pensée, de tous secteurs d'activité, de toutes conditions, sans distinction d'appartenance, de croyance ... libres de toutes contraintes politiques, idéologiques, religieuses ou autres, qui adhèrent à ses valeurs fondatrices et refusent toute position sectaire, tout intégrisme quel qu'il soit.

Dans l’esprit de la déclaration des Droits de l’Homme de 1789, des articles 10 et 11 : " Nul ne doit être inquiété pour ses opinions même religieuses pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ", " La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement ... ". mais aussi :

De la loi de 1901 relative à la liberté d'association.

De la loi organique de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905.

Du préambule de la Constitution de 1946 " tout être humain sans distinction de race, de religion ni de croyance possède des droits inaliénables et sacrés"

De la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948.

De la Constitution de la V° République de 1958 qui assure " l'égalité devant la loi de tous ses citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion".


Lien vers l'Observatoire de la laïcité


PAGE FACEBOOK ICI

Actions

Contactez-nous pour nous faire part des dérives que vous observez, pour nous demander de l'aide, ou vous offrir la vôtre !

Votre message en cliquant ici

"Forces Laïques" vous propose d'intervenir concrètement sur des dossiers locaux ou nationaux :

- Intervention auprès des élus ;

- Saisie des instances légales ;

- Alerte des médias ;

- Formation d'équipes locales ;

- Conférences sur différentes thématiques ; ...


Nous sommes là pour vous ! 


Alertez-nous, nos équipes locales ou nationales, spécialisées dans les questions des dérives touchant à la laïcité et à la République vous aideront à résoudre votre problème.

 

Nos objectifs


1. Contribuer à fortifier, enrichir la République, en faisant connaître, approfondir le concept de laïcité. 

Forces Laïques  s’implique pour organiser des conférences-débat, stages de formation, actions d’information... afin de contribuer à enraciner le concept de laïcité.


2. Un devoir de vigilance pour ne pas abandonner ce qui a été acquis depuis des siècles et dont la laïcité est le pivot. 

Forces Laïques se propose donc d’intervenir auprès des pouvoirs publics, des élus, des représentants de l’Etat lorsqu’il constate ou lorsqu’on lui signale des atteintes, des dysfonctionnements par rapport au principe de laïcité.

 

L’objectif des OBSERVATOIRES est donc à la fois :

Un effort de promotion des valeurs laïques, et une réponse aux tentatives actuelles visant à altérer, faire reculer la laïcité, tentatives émanant de mouvances cherchant à réinvestir l’espace public, de groupes de pressions communautaristes, de phénomènes accompagnateurs de la mondialisation ...

Des équipes expérimentées à votre écoute

Partant du constat qu'aucune structure ne proposait de répertorier, coordonner les différentes structures locales existantes, et ainsi créer des effets de levier,  l'Observatoire de la Laïcité du Val d'Oise, qui possède son propre réseaux d'antennes locales, a décidé de créer cet outil unique.

 

Fondé et présidé par Laurence Marchand-Taillade, l'OLVO compte des Observatoires départementaux dans différentes régions et départements locaux. 


Trouvez ou fondez celui qui vous correspond pour relayer et initier vos propres actions au sein de notre structure !

 

Contactez-nous pour nous faire part des dérives que vous observez, pour nous demander de l'aide, ou vous offrir la vôtre !

En Morbihan, le pays de Lorient dispose désormais de son observatoire de la laïcité auprès duquel vous pouvez prendre contact.