Téléchargements

Fichiers au format PDF (Portable Document File) d’Adobe, pouvant être lus et imprimés avec Adobe® Reader® (logiciel gratuit). 

Reproduction libre de droits pour un usage personnel (privé). Toute utilisation collective requiert l’autorisation préalable de l’auteur.

Dernière mise à jour de cette page : 29 octobre 2014.


La liste complète des références bibliographiques utilisées par l'auteur, organisée par chapitres.


Modèle de dossier complet pouvant être utilisé pour le premier examen d’un patient. Si imprimé sur du papier cartonné A3 et plié en deux, ce dossier peut ensuite contenir les fiches de suivi et tous documents relatifs au patient (imprimés de champs visuels, lettres de référence, etc.). Ce type de dossier est particulièrement intéressant pour l’étudiant ou stagiaire, car il le guide dans son examen et la notation des résultats. L’utilisation de ce dossier est décrite dans le livre Cours d’Optométrie, ainsi que dans La Revue d’Optométrie #02+03.

Ce dossier est un condensé du dossier « base de données » où les cases généralement non essentielles ont été retirées.
Prévu pour les visites de suivi, ce format est aussi utilisé pour les visites initiales par de nombreux praticiens. Tous les tests utilisés doivent être indiqués avec leurs résultats. Ce type de dossier peut être articulé selon le système SOAP (cf. Chapitre 11).


Two lists of ophthalmic abbreviations in the English language, one being comprehensive and in alphabetical order, making them useful to those gaining some practical experience in an English speaking country, or to decipher a patient record from such a country.

Version récente du cahier de « Travaux Pratiques d’Optométrie ». Ces Travaux Pratiques complémentent le « Cours d’Optométrie » et sont libres de droits pour un usage privé. Tous droits réservés pour une utilisation collective (voir les conditions d’utilisation collective des TP d’Optométrie).
 

Accompagne l’article Tests du champ visuel sans instrument spécial, publié dans le numéro 11 de La Revue d’Optométrie (octobre 04). Une aide au dépistage neuro-ophtalmologique quand une périmétrie automatisée n’est pas envisageable, ou ses résultats douteux (reconnaître toutefois les limitations de ce test s’il est utilisé seul, cf. article et mode d’emploi).


Une interview de Jean-Charles Allary, avec des précisions sur la pratique de l’optométrie en Angleterre, parue dans Le Journal de l’Optométrie (n°64, automne 2002) et publiée ici avec son aimable autorisation.

Ċ
Jean-Charles Allary,
2 janv. 2012 à 13:52
Ċ
Jean-Charles Allary,
2 janv. 2012 à 14:06
Ċ
Jean-Charles Allary,
2 janv. 2012 à 13:52
Ċ
Jean-Charles Allary,
2 janv. 2012 à 13:51
Ċ
Jean-Charles Allary,
14 nov. 2012 à 13:48
Ċ
Jean-Charles Allary,
2 janv. 2012 à 13:48
Ċ
Jean-Charles Allary,
29 oct. 2014 à 05:35
Ċ
Jean-Charles Allary,
2 janv. 2012 à 13:49
Comments