La RTMS ( ou "Repetitive Transcranial Magnetic Stimulation")
 


 
En résumé, on stimule le côté opposé de l’endroit où se situe la douleur. 
Par exemple je souffre de douleurs de la face droite on stimulera du côté gauche
Petite chose à savoir : il est nécessaire de procéder à un repérage du cortex au bloc sous anesthésie locale
(hospitalisation en ambulatoire) afin de bien situer la zone à stimuler
Pour cela le neurochirurgien aura besoin d’une IRM du cerveau réalisée récemment.


 

La RTMS : ce qu’elle signifie 
 




RTMS vient de l’acronyme anglais : "Repetitive Transcranial Magnetic Stimulation"
Ce qui donne en français "Stimulation Magnétique Transcranienne Repétitive "


Elle soigne les douleurs neuropathiques , la dépression , la fibromyalagie , la schizophrénie , les troubles bipolaires …


 
La RTMS : principe

  


La Stimulation Magnétique Transcrânienne consiste à appliquer une impulsion magnétique sur le cortex cérébral à travers le crâne de façon indolore au moyen d'une bobine.
L’activité des neurones est modifié par la variation rapide du flux magnétique induit par le champ électrique, c’est la loi de l’induction de Lenz Faraday
La RTMS consiste à envoyer un champ magnétique dans un intervalle de temps donné de façon à modifier de façon durable l’activité du cortex cérébral
Ces paramètres sont individuels : ils dépendent de ce pourquoi on utilise la RTMS , la zone à stimuler ne sera pas la même si on souffre de douleurs neuropathiques ou si l’on est schizophrène , le seuil d’intensité est fixé par le neurologue selon ce que le patient peut supporter tout en sachant que les paramètres seront modifiés en cours de traitement par le médecin car le corps « s’habitue » aux ondes magnétiques.

La RTMS un peu d’histoire… 
 


… Puisque depuis l’Antiquité les êtres humains ont cherché à éradiquer l’expérience désagréable ou insupportable qu’est la douleur. 

 2750 ans avant notre ère , les égyptiens ont utilisé le poisson chat du Nil ou « poisson électrique » pour avoir des effets antalgiques. 

La littérature grecque avec Aristote rapporte les exploits de la raie torpille qui procure un engourdissement chez les êtres humains 
 
La stimulation électrique des nerfs et des muscles a été démontrée par Volta et Galvani dans les années 1790

(les tortionnaires de grenouilles avec du courant ce sont eux ! ;-) ) 
Son mécanisme est désormais bien connu… 

En 1910 Thompson a essayé de stimuler son propre cerveau dans un champ magnétique 
 


 
 
Le générateur de champ magnétique avec le stimulateur a fini d’être achevé en février en 1985.

(de gauche à droite: Reza Jalinous, Ian Freeston and Tony Barker )

La RTMS : les avantages et inconvénients

10 à 20 % des patients disent avoir eu des maux de tête 
La RTMS procure de la fatigue voire une légère somnolence c’est pourquoi on vous conseille de vous reposer
Le bruit provoqué par l’appareil 
Il est rare d’être d’humeur agitée ou irritable
La littérature rapporte de très rares cas de crises d’épilepsie 1 cas sur 1000 

• Les avantages :  Non invasif , sans douleur , très peu d’effets secondaires connus , résultats visibles assez rapidement sur certains patients

• Les inconvénients : les risques sur le long terme ne sont pas connus et l’efficacité sur le long terme reste elle aussi inconnue

Liens concernant la RTMS

 

[Suite de l'article] 3c - Anatomie du cerveau