Qu'est-ce que le phénomène?


Qu'est-ce que le phénomène?, Paris, Vrin, coll. « Chemins Philosophiques », 2014.

Synopsis

Répondre à la question de savoir ce qu'est le phénomène peut paraître un peu étrange de prime abord: n'aurait-on pas tendance, spontanément, à se demander ce qu'est "un" phénomène? Cet essai se propose de montrer que "le" phénomène est un concept philosophique à part entière. Introduit par Kant pour établir ce qu'il est possible de connaître, cette notion change de sens et se complexifie dans les traditions philosophiques post-kantiennes (notamment dans l'idéalisme allemand et dans la phénoménologie). L'auteur se propose d'ouvrir différentes pistes, relatives à cette notion, qui se dégagent dans le débat avec l'auteur de la Critique de la raison pure et qui interrogent la portée et les limites du transcendantalisme kantien. Il apparaît par là que le phénomène constitue une excellente introduction à la problématique de la philosophie allemande.

Table des matières

Introduction

I] La phénoménologie « critique »

Le caractère nécessairement « phénoménal » de la connaissance

II] La phénoménologie « spéculative »

Le phénomène de l’Absolu

La Doctrine de la Science comme doctrine du phénomène

La Phénoménologie de l’esprit

III] La phénoménologie « phénoménologique »

Le phénomène comme « la chose même »

Le statut ontologique du phénomène

Conclusion

 

Textes et commentaires

 

Texte 1 : Kant

Commentaire

Introduction

Définition du « phénomène » et du « noumène »

Différence entre le « phénomène » et le « noumène »

Y a-t-il quelque chose « derrière » le phénomène ?

Le concept « négatif » et le concept « positif » du « noumène »

Conclusion

 

Texte 2 : Heidegger

Commentaire

Introduction

La phénoménologie comme « aléthéologie »

La phénoménologie comme ontologie

Phénoménologie, manifestation et retrait

Conclusion



Comments