Editos du rédacteur en chef : billets d'entrée en polémique. - Par N.E. Tatem

L'utopie et le début du rêve : partager la confiance.
Une armée silencieuse, une élite isolée, des institutions piétinées par des vandales, des centres du savoir (comme les universités) kidnappées par l'obscurantisme et une société civile incohérente. La communauté nationale algérienne non-encore sécularisée est en péril de déchéance.
Comment éviter, avec l'apport de chacun, toutes les misères en arrivant à émerger économiquement et vivre décemment ? 
Telle est la question à laquelle le programme de l'alternative citoyenne apporte le lien solidaire entre ceux épris de surmonter l'entrave faite à l'alternance démocratique et avancer sur une nouvelle perspective.
Voilà déjà des décennies que l'Algérie a plongé dans le pluralisme et où a explosé la cruauté des islamistes légalisés, au détriment de la constitution qui pourtant les interdit. 
Les décideurs qui se prétendent les tuteurs éclairés n'ont rien retenu des siècles de perdition et encore moins du colonialisme qu'ils ont démantelé. Ils n'ont pris soin de sélectionner, les ressorts qui surmontent les haines et les malheurs, une digne relève.
Akhbar D'Zaer travaillera sans relâche pour renouer avec les pratiques de liberté et l'existence de la communion sociale. Un modeste journal numérique consensuel qui prétend au bonheur élargi à tous.
Nous propagerons les utopies et nous parlerons du rêve attachant, afin de créer la confiance entre qui ceux qui aimeraient croire qu'un simple tract, comme le coup de l'aile du papillon qui génère la tempête, peut atteindre l'idéal maximal . 

Akhbar D'Zaer El-Mouhim

El Mouhim à partager

Les billets sur un fait du jour, proposés par le rédacteur en chef, déplacent l'actualité en terrain de polémique. 
Un coin où se range, tel sur meuble à étagères, une lecture rapprochée des événements sélectionnés par la fraîcheur. Ils se retrouvent le lendemain dépassés, pourtant un moindre souffle est un marqueur.

Votre réponse à notre mini-enquête MERCI

Premiers résultats de notre mini-enquête et notre article.
Enregistrez-vous pour participer à nos sondages.  

Participer à nos sondages

Comments