Passage au crible de la charte du MEDEF

publié le 25 juin 2011 à 06:18 par Eric Soudy   [ mis à jour : 25 juin 2011 à 08:10 ]
Comme promis dans un précédent article je vais essayer de comparer les valeurs mises en avant dans le Manifeste du MEDEF pour un nouveau Management avec celles de la charte du Management Équitable pour vérifier sa couverture, puis pointer ses éventuelles lacunes et ses points forts.

En comparant article par article des deux chartes (cf. Pièce jointe pour le détail) on peut mettre en avant les thèmes de la charte du Management Équitable qui sont couverts dans celle du MEDEF par ordre d'importance (en nombre d'articles) décroissante :
  1. Des pratiques régulières qui favorisent le dialogue inter-hiérarchique, la progression des compétences, l’évolution des carrières et la prise en compte des projets personnels. (5 articles)
  2. Un mode de management positionnant aux justes niveaux la concertation, la déconcentration et la délégation dans la prise de décision et dans l’exécution. (4 articles)
  3. Une organisation claire, connue de tous, et des missions valorisantes, qui permettent à chacun de comprendre en quoi il contribue à la réussite collective et à la création de valeur. (4 articles)
  4. Des ambitions qui conjuguent des dimensions stratégiques, financières et économiques avec des valeurs humaines, environnementales et sociétales. (2 articles)
  5. Au-delà du respect des lois applicables, l’intégration de toutes les diversités avec une attention particulière aux groupes vulnérables. (2 articles)
Il apparait que deux articles de la charte du Management Équitable concernant la création de valeur ne sont pas couverts explicitement dans celle du MEDEF :
  • La prise en compte des impératifs de développement durable et d’un comportement éthique dans les processus de création de valeur.
  • La volonté de proposer des produits et services de qualité qui apportent une valeur ajoutée démontrable aux clients.
A propos de l'oubli de valeurs sur le dialogue social, comme le pointe cet article du site Clés du Social, je suis plutôt d'accord avec ce point de vue car la mention de ce dialogue n'est pas explicite, sauf à le lire entre les lignes dans les points "Des interlocuteurs internes et externes (salariés, ...) identifiés et traités avec respect." et "Une écoute des salariés, un process de « capteurs » et d’alerte qui favorise la remontée d’idées et de propositions".

En conclusion il serait bon que le MEDEF décline cette charte en exemples d'applications pratiques ou en indicateurs de mesure (KPI) pour évaluer son niveau d'adoption au sein d'une organisation.

Je vous encourage aussi fortement à utiliser la charte du Management Équitable fondée sur le principe d’équilibre entre la performance économique/opérationnelle et l’épanouissement personnel des hommes ce qui permet de créer un mode de relation gagnant/gagnant entre l’entreprise et les collaborateurs. En bref, développer, partout dans l’entreprise, l’intelligence collective permettant de faire face aux enjeux et de réconcilier l’économique et l’humain.
Ċ
Eric Soudy,
25 juin 2011 à 06:54
Comments