2017-03 [01] : Visite de la restauration scolaire du 9 mars 2017

publié le 14 mars 2017 à 04:07 par AIPE Les Maisonnais   [ mis à jour : 14 mars 2017 à 04:09 ]

VISITE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE

- 09 MARS 2017 -



Bonjour à tous,


Historique :

Partager un repas du midi avec les enfants faisait partie de nos objectifs en montant notre liste. Nous avons laissé passer le premier Conseil d'Ecole puis nous nous sommes renseignés sur la procédure : 1 courrier à la Mairie et 1 courrier à la Madame la Directrice avec un minimum de 2 semaines de préavis en proposant 4 dates. Les courriers sont partis le 29/01/2016 avec les 27-28 février et 2-3 mars proposés. Madame Montaclair m'a rappelé quelques jours après en m'expliquant que les associations de la maternelle avaient déjà fait une demande et que la date du 9 mars avait été arrêtée. Elle souhaitait donc que je me cale sur cette date afin d'éviter de mobiliser 2 fois les personnels municipaux. Par ailleurs, elle m'a demandé si je ne voyais pas d'inconvénient à proposer via Mme Bacqué aux deux autres associations de l'élémentaire de se joindre à la visite. J'ai accepté très volontiers ses deux propositions et ai pris les devants de l'invitation en la relayant à la FCPE et la PEEP le soir même. Dès le lendemain, Mme Bacqué nous envoyait un mail reprenant ces éléments et précisant qu'un seul représentant par liste serait accepté avec au programme une visite de la maternelle puis de la primaire.


La visite :

Rendez-vous à midi coté maternelle, on est passé côté primaire au bout d'une petite heure :

Nous avons été chaleureusement accueillis par Madame la Directrice de l'école maternelle puis trois responsables municipaux nous ont rejoint, couvrant l'ensemble de la chaine de la restauration et de l'encadrement périscolaire.


Extrait - La restauration scolaire - Site de la mairie (http://www.maisons-alfort.fr/famille-et-education/vie-scolaire-et-periscolaire/restauration-scolaire) - La cuisine centrale municipale prépare près de 4200 repas par jour (lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi) qui sont acheminés ensuite en liaison chaude jusque dans les restaurants scolaires. Pendant les vacances scolaires, la cuisine centrale prépare les repas servis dans les accueils de loisirs municipaux.

Une diététicienne compose les menus et une responsable qualité veille au respect des règles d'hygiène.


Les responsables qui nous accompagnaient ont insisté sur quelques points :

  • Parler de restauration scolaire et non de cantine, l'idée étant de donner une image positive à ce moment privilégié de la journée.

  • Tous les repas sont cuisinés le matin et livrés à plus de 63° afin d'éviter les chaud/froid qui font perdre en qualité.

  • Il y a une très forte volonté d'éduquer nos enfants en leurs proposant des repas équilibrés, variés et 'goutus' ! Ainsi, des réflexions sont menées sur les lieux des repas, la façon de les présenter etc..


Par exemple, dans une autre école, les repas se déroulaient à la façon d'un self-service. Certains  enfants commençaient donc par le dessert, puis l'entrée et ne touchaient presque pas au plat principal qui avait eu le temps de refroidir...


Qualité : les fruits locaux sont privilégiés, le lundi, c'est du pain 'tradition' qui est servi, du pain bio le vendredi, le poulet est du Label Rouge, le bœuf est français, les légumes sont souvent des surgelés (meilleure conservation des qualités alimentaires et gustatives). A titre d'exemple, nos enfants ont mangé il y a peu du rôti aux pruneaux avec des brocolis et ils ont adoré ! L'une de nos accompagnante, diététicienne de formation, nous a expliqué qu'il fallait présenter 15 fois un aliment avant que l'on sache (petits et grands!) si l'on aime ou pas ! Certaines réalités économiques aussi : un yaourt bio coute trois fois plus cher qu'un standard.



Quelques chiffres : chaque repas revient à un peu moins de 2€ (uniquement en matières premières) et la logistique (cuisine, livraison, personnels de cantine...) représente 350 à 400 agents.


Coté primaire, nous avons patienté un petit peu dans la cage d'escalier et avons été quelque peu effrayés par le volume sonore (caisse de résonance) mais comme nous l'on dit les encadrants c'est juste un lieu de passage. J'ai été faire un tour dans les WC des garçons, j'y ai trouvé un peu voire pas mal d'agitation mais rien de catastrophique et c'était plutôt propre. Nous avons trouvé les réfectoires assez calmes, ceci dit, il y a deux classes de CM2 en moins en ce moment (classe de neige). Les encadrants vérifient à l'entrée la propreté des mains et ils tiennent bien leur monde, ce qui n'est pas de tout repos ! Ils étaient 2 par réfectoire, plus les personnels de cuisine. Un plat est servi à chaque table (6-7 enfants par table), c'est à eux de se servir, ce qui leur apprend le partage, le respect de l'autre et de prendre de justes quantités. Il y en toujours assez, ne vous en faites pas !


Pour finir, depuis la semaine dernière, une mesure du gâchis est en cours, toujours dans un but pédagogique mais également pour  adapter les plats aux gouts des enfants et ajuster les quantités. Les restes sont pesés de façon quotidienne. Nous en avions émis le souhait, sommes heureux de cette initiative municipale et la soutenons naturellement pleinement.


Pour résumer, j'ai été très agréablement surpris, par l'ensemble des équipes et la démarche des responsables municipaux.


N’hésitez pas à nous contacter !


Bien à vous,



Fabien MARTIN,

Tête de liste indépendante

aipe.les.maisonnais@gmail.com