2016-11 [02] Procès Verbal du Conseil d'Ecole - 4 novembre 2016

publié le 28 nov. 2016 à 13:54 par AIPE Les Maisonnais   [ mis à jour : 23 févr. 2017 à 13:59 ]

Ecole Elémentaire RASPAIL

Maisons-Alfort


PROCES VERBAL DU CONSEIL D’ÉCOLE

SÉANCE DU VENDREDI 4 NOVEMBRE 2016


Le Conseil d’École s’est réuni le vendredi 4 novembre 2016 à 18h.

Étaient présents :

- Mme Joncour IEN 20ème circonscription

- Mr Chaulieu, Maire-Adjoint

- Mmes Breuil, Penent, Decaux, Martin (Liste de Mr Martin), Sadji, Benattar, (FCPE), Henriques, Mazarguil, Herisson, Bonnot, Collangettes, Ogée, Urbain (PEEP) et MM Martin (Liste de Mr Martin), Louvard, et Maille (PEEP)  représentants élus des parents d’élèves ;

- Mmes Puech, Quantin, Elbes, Pacaud, Goulois, Josset, Jollet, Achouche, Geoffroy, Chimier, Chilard, Reeb, Clénet, Calvez et Heidet, enseignantes,

- Mme Cantamessi (DDEN)

- Mme Bacqué, directrice


Absents excusés :

- Mme Hinojosa, enseignante.


Secrétaire de séance : Mme Chimier (enseignante)


L’ordre du jour est abordé comme suit :

Point n°1 : Les effectifs de la rentrée 2016.

Il y a 385 élèves répartis sur 15 classes :

  • 3 CP + ½ CP     87 élèves

  • 3 CE1            76 élèves

  • 3 CE2            80 élèves

  • 2 CM1 + ½ CM1 62 élèves

  • 3 CM2           80 élèves

Trois enseignantes ont été nommées :

Madame Hinojosa (CE2A), Madame Clénet (CM2A) et Madame Achouche (complément du service de Mme Jollet CE2C)

Quatre classes de Maternelle se trouvent dans nos locaux (112 élèves).


Point n°2 : Les comptes de coopérative scolaire

Les comptes ont été clôturés au 31 août 2016 par l’ancien directeur, Monsieur Grisnaux.

Le compte BRED de la coopérative était crédité de 7671,11€.

Montant en caisse : 6,80€

Les comptes ont été vérifiés par deux enseignantes et Mesdames Henriques et Sadji (élues au Conseil d’école).


Point n°3 : Le règlement intérieur de l’école

Le règlement intérieur, conforme au règlement type départemental, a été approuvé à l’unanimité.

Madame Breuil, élue sur la liste de M. Martin, a demandé comment était appliqué un règlement intérieur, en prenant l’exemple du lavage des mains.

Madame Puech a expliqué le fonctionnement des enseignantes et des animateurs. Tout le personnel de l’école fait en sorte que le règlement soit respecté.





Point n°5 : Le livret scolaire unique

Madame l’Inspectrice de l’Education Nationale est intervenue pour présenter le livret.


Il s’agit en premier lieu de parler d’évaluation des élèves et de bienveillance. Par bienveillance, on entend prendre en compte les progrès de l’élève. L’évaluation doit devenir un levier de réussite. Le parcours de l’élève sera suivi du CP à la 3ème.

Ce livret est aussi associé à l’évolution des cycles. Plus de temps est donné aux élèves, ce qui sera un levier pour une meilleure acquisition des compétences.

Le livret comporte des bilans périodiques trimestriels par discipline.

Des compétences sont associées à chaque discipline.

Il doit exister une harmonie par cycle et par niveau, sans notation au 1er degré.

Le livret comportera des bilans de fin de cycle (CE2, 6ème, 3ème) qui établiront un état des lieux du socle de compétence, socle proche de la vie professionnelle.

Le LSU sera sur une plateforme unique avec une saisie en ligne. Un code d’accès pour les parents devrait arriver en janvier.

Notre système évolue avec la société.


Monsieur Martin s’étonne qu’il n’y ait plus de redoublements : «  Evaluer au bout de 3 ans, n’est-ce pas trop tard ? »

Réponse de Madame l’Inspectrice : On met tout en place pour que l’élève réussisse (APC, PPRE…). Il ya des évaluations périodiques. Si l’on ne peut aider l’élève, alors il redoublera.

Monsieur Martin demande s’il n’y a pas une baisse du niveau.

Réponse de Madame l’Inspectrice : Non, il s’agit d’emmener les plus fragiles et non seulement les plus performants.

Madame Breuil demande si les enseignants en ont les moyens.

Madame l’Inspectrice répond qu’ils ont des moyens d’aide et qu’ils s’y attellent.

Monsieur Martin : Rien ne changera.

Madame l’Inspectrice : Les programmes des cycles changent, les moyens changent. Quant aux cycles, ils existent depuis 1989.

Madame Henriques : Pourra-t-on signer les bilans ? Les enseignants pourront-ils vérifier cette signature ?

Madame l’Inspectrice : Je suis pour la prévention à la place de la répression. Il n’y a pas de visa électronique prévu. La communication parents/enseignants doit être privilégiée.


Point n°9 : Le point sur les études

Madame la Directrice : Les études sont gérées par l’association « Etudions ». Elles sont payantes. Les différents groupes d’étude sur l’école fonctionnent bien du fait des effectifs limités.

Par contre, nous avons été confrontés aux difficultés pour les parents de s’inscrire en ligne ainsi qu’à des retards de paiement de salaire pour certaines encadrantes.

Madame l’Inspectrice : Elle rappelle que l’étude ne rentre pas dans ses prérogatives et que les enseignants sont sous sa seule autorité hiérarchique. L’organisation des études relève d’un choix des équipes. Elle remercie l’équipe enseignante et Madame la Directrice pour leur engagement dans le fonctionnement des études à l’école Raspail.

Parent d’élève : Combien y a-t-il d’élèves par étude ?

Madame la Directrice : Entre 15 et 20. Elle fait la répartition des élèves inscrits chaque jour dans les différents groupes. Ce sont en majorité des enseignantes qui encadrent ces groupes.

Parent d’élève : Comment inscrire un enfant si en ligne ce n’est pas possible ?

Madame la Directrice : Il faut s’adresser à moi pour obtenir un formulaire papier.

Parent d’élève : Pourrait-on mettre un mot dans le cahier de correspondance des élèves à ce sujet ?

Madame Pacaud tient à préciser que cela fonctionne mieux que l’an dernier du fait des effectifs plus favorables au travail dans les groupes. Elle remercie également la directrice pour son engagement.


Point n°4 : L’APC

Madame la Directrice : Les APC font partie du cadre de la réforme de l’organisation de la journée et la semaine scolaires et font partie des obligations de service des enseignants. Les APC ne relèvent pas du temps obligatoire d’enseignement pour les élèves et l’accord des parents concernés est nécessaire. Leur organisation est inscrite dans un avenant au Projet d’école.





Point n°6 : Sécurité des élèves et des personnels (vigipirate, PPMS, Sorties scolaires)

Comme en fin d’année dernière, l’accès à l’école est réservé aux personnes ayant été autorisées à entrer par une enseignante, afin qu’il y ait un filtrage.

Parents d’élèves : Est-ce que la sortie de la garderie est devenue plus souple ?

Réponse de Monsieur le Maire Adjoint et de Madame la Directrice : Non, cela n’est pas possible puisque la sécurité ne serait pas assurée, nous sommes en « Alerte attentat ».


Parent de la liste de Monsieur Martin : Pourquoi n’y-a-il pas d’agent de surveillance ou une patrouille devant l’école ? La mairie pourrait aussi mettre en place des sorties avec des papis/mamies.

Monsieur le Maire Adjoint : Il y a des passages réguliers de patrouilles. Ces patrouilles relèvent de la Police Nationale, de l’Etat et non de Monsieur le Maire. Il n’est pas possible d’utiliser du personnel communal pour les sorties car il y a 37 écoles dans la ville. Le trottoir est sécurisé, il y a un feu clignotant et un dos d’âne devant l’école. Il est impossible de multiplier le personnel à tous les croisements.

Madame Henriques : En juin, nous avions demandé un feu fixe à la place du feu clignotant.

Monsieur le Maire Adjoint va regarder ce qu’il est possible de faire, il le note et en tient compte.


Madame la Directrice : Pour les sorties scolaires, nous sommes obligés de nous adapter. Elles sont placées sous la responsabilité de la directrice qui ne peut pas autoriser une sortie s’il estime que la sécurité des élèves n’est pas garantie. Elle n’autorise aucune sortie à Paris ou dans des lieux touristiques. Elle envoie également un mail au Cabinet de Madame la Directrice Académique pour avoir un accord.

Monsieur Martin : Qu’est-ce qui pourrait faire évoluer votre position ?

Madame la Directrice : La suppression du plan « Alerte attentat.


Madame la Directrice présente le PPMS : Une alerte à la pollution a déjà été organisée. Le seul souci rencontré a été la puissance du signal de la corne de brume qui n’est pas suffisante pour que tout le monde entende.

Un second exercice de mise en sûreté sera organisé le 8 décembre. Ce PPMS attentat sera organisé par l’Académie de Créteil. Les parents en seront informés. Les enseignantes travailleront avec les élèves pour que tout se passe au mieux.



Point n°7 :Le RASED

Madame la Directrice : Nous avons la chance, sur l’école, de bénéficier de l’intervention d’un RASED au complet (une psychologue, un maître E, un maître G). Probablement qu’une dizaine d’élèves de cycle 2 (CP, CE1, CE2) seront suivis.


Point n°8 : Le point sur les AVS

Il s’agit d’une aide individuelle en classe notifiée par la Maison du Handicap (MDPH).

Tous les élèves concernés ont leur AVS sauf deux dont les notifications viennent à peine d’être envoyées.

Parent de la liste de Monsieur Martin : Comment les parents doivent-ils faire pour demander une AVS ? Les AVS sont-elles bien accueillies par les enfants ?

Réponse de Madame la Directrice : Il n’y a que la MDPH qui soit qualifiée pour notifier l’aide d’une AVS, l’Education Nationale ne fait qu’embaucher l’AVS après cette notification. Il faut donc que les parents s’adressent à la MDPH. Les AVS sont très bien acceptées par les élèves qui sont contents d’être aidés.


Point n°10 : Classes transplantées programmées cette année.

Madame Josset prend la parole pour expliquer que les classes Forêt au Grand Bornand (CE1A et CE1C) se sont très bien passées.

Madame la Directrice : En mars, sont prévues deux classes de neige à La Plagne Montorlin (CM2B et CM2C) et deux classes culturelles Moyen Âge à Cladech (CM1B et CM1C).

Monsieur Martin questionne le fonctionnement des attributions de classes transplantées.

Madame la Directrice : La mairie budgétise les classes et procède à un appel d’offre en direction des prestataires (26 classes cette année). Les enseignants se portent volontaires sur le projet qui les intéresse auprès de Madame l’Inspectrice qui, au vu des dossiers, décidera du départ de la classe.

Monsieur Martin : Serait-il possible d’avoir un suivi des élèves par rapport aux départs ?

Madame Reeb : Il y a eu un travail en amont pour la constitution des classes. Les enseignantes avaient demandé aux élèves s’ils étaient déjà partis en classe transplantée.




Point n°11 : Les travaux dans l’école

Madame la Directrice remercie la mairie pour la belle galerie et les luminaires qui ont été installés cet été. C’est une vraie réussite.

Les enseignantes et les parents d’élèves apprécient également beaucoup la galerie, la peinture dans la cour et les jardinières.


Madame la Directrice informe qu’il serait nécessaire de changer les fenêtres côté cour à l’étage Sud, de mettre en peinture les escaliers et le bureau de la directrice.

Monsieur le Maire Adjoint informe que la remise en peinture du côté sud, du bureau, du cabinet médical et de la loge a été chiffrée et que la demande sera faite lors de l’examen du budget 2018.

Madame Breuil propose que les parents volontaires puissent venir une fois par mois repeindre l’école ou y faire des travaux.

Monsieur le Maire Adjoint répond que pour une raison de responsabilité, cela est impossible et que Madame la Directrice a l’entière responsabilité de l’école, jour et nuit.

Madame la Directrice confirme qu’elle ne pourrait pas prendre la responsabilité de travaux faits par des parents d’élèves.

Madame Henriques demande à ce qu’au moins un lavabo dans les toilettes filles et garçons soit baissé car les petits n’atteignent pas les lavabos.

Monsieur le Maire Adjoint le note.


Point n°12 : Spectacle et fête de fin d’année

Une demande d’attribution du Necc a été faite pour le 20 juin 2017 ou le 30 mai 2017 auprès de Madame l’Inspectrice. A l’heure actuelle, nous n’avons pas encore la réponse. Le thème choisi est musique de films.

La fête de fin d’année est prévue pour le 24 juin 2017.


Monsieur le Maire Adjoint a tenu à remercier Madame la Directrice, Madame Calvez et Madame Heidet d’avoir accepter de participer aux cérémonies du 11 novembre avec les élèves de CM2B et CM2C.


L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 20h20.


À Maisons-Alfort,  le 4 novembre 2016


La Secrétaire de séance,            La Directrice,
















Copie transmise à :

- Madame l’Inspectrice de l’Éducation Nationale

- Madame la DDEN

- Monsieur le Député-maire,

- Mesdames et Messieurs les parents d'élèves

- Mesdames les membres de l’Équipe enseignante