Patrimoine‎ > ‎Patrimoine-militaire‎ > ‎

Le château médiéval de Rougemont-le-Château

Référence : 90089301
Commune : Rougemont-le-Château
Localisation : Montagne des Boulles, crête vosgienne de
736m d'altitude dominant au nord le village de Rougemont-le-Château. Accès par un sentier de randonnée depuis le centre du village ou en voiture en empruntant un chemin de montagne démarrant au niveau de la carrière, dans la vallée de St-Nicolas. Les 500 derniers mètres se font à pied.
Position GPS : 47.7478 , 6.9667
Description : petit château du Moyen-âge dont les bases ont été remarquablement bien conservées. Les fouilles récentes (années 1980) ont permis de retrouver l'état des lieux 600 ans auparavant.
Etat : ruine en bon état, les vestiges s'élèvent jusqu'à plusieurs mètres.
Date : première construction au 12ème siècle. Après le siège de 1375 le site a été abandonné à la nature.
Visible : visites libres, toute l'année, de préférence en dehors des périodes où le site est enneigé. S'équiper de bonne chaussures et surveiller étroitement les enfants. Des panneaux explicatifs répondent à la plupart des questions des visiteurs. La Chapelle Ste-Catherine est à un quart d'heure de marche du château (sentier balisé)

Chronologie
-
Fin du XIIe siècle : construction par Frédéric II, comte de Ferrette et seigneur de Rougemont, de cette forteresse pour surveiller la porte de Bourgogne et la route longeant le pied des Vosges du sud. L'enceinte de forme trapézoïdale enserrant une tour en forme de quadrilatère ne comporte pas encore de barbacane. Le logis seigneurial est adossé au mur sud.
- 1295 Jean de Ferrette fait don à son oncle Thiébaud de Ferrette de son "châtel haut de Rougemont"...
- vers 1300 remaniement du château suite à un incendie, ajout de la barbacane, reconstruction de la tour de forme circulaire sur la base de la tour rectangulaire. Le logis seigneurial est déplacé contre le mur nord.
- 1347 l'archiduc d'Autriche, Albert II de Habsbourg, hérite de la seigneurie de Rougemont. Le village restera autrichien jusqu'en 1648.
- 1375 siège et destruction du château par les bandes d'Enguerrand sire de Coucy qui ravagent le sud de l'Alsace à la même époque.
- 1648 traités de Westphalie, la seigneurie de Rougemont devient française.
- 1977 début des fouilles par une équipe de bénévoles du Foyer Rural de Rougemont.
- 1990 fin du chantier de fouille, le site peut accueillir le public. Un partie du matériel mis au jour est visible au Musée historique du Château de Belfort.

Bibliographie
- Le Vieux Château de Rougemont - site médiéval
, sous la direction de Pierre Walter, aux Editions Deval à Belfort.

Liens
Site de la commune de Rougemont-le-Château   

 L'enceinte, vue du Sud-Ouest. La barbacane se trouve à gauche.
 Le fossé barrant l'éperon. On distingue le haut de la tour au-dessus du mur.

 Le pont d'accès permet de traverser le fossé ouest et de pénétrer dans la barbacane dont on aperçoit le mur à droite.
 Le mur d'enceinte ouest est planté directement sur le rocher. A gauche, en contrebas  : la barbacane ou basse-cour, à droite : la cour.

 Château de Rougemont, vue d'ensemble du site depuis le portail. La porte arrondie est celle des communs placés sous le logis seigneurial. Au dernier plan : la tour ronde.
 A droite en entrant dans la cour, dans l'angle Sud-Ouest, se trouvait la forge-écurie.

 Le village de Rougemont vu de la courtine sud, là ou se trouvait primitivement le logis seigneurial.
 Vue du site depuis l'angle Nord-Est. La porte d'entrée est cachée par un arbre, au dernier plan à droite.

 La base de la tour ronde repose sur les restes de la tour rectangulaire ancienne.
 A droite : la tour ronde. Au second plan on peut voir le puits au centre de la citerne à filtration.





Comments