Accueil

 

DADA- GBÊ-HIN-AZIN bô AYÎ DJRÊ

 
FAIRE du mieux que je peux, pour SERVIR mon PEUPLE et ma NATION.
 
 

L’Afrique dans sa globalité, doit repenser sa manière politique pour se préserver.

Il y a une VOIE entre autre pour y arriver.

Ne plus prendre « la POLITIQUE » pour faire « Carrière », afin d’éviter les dérapages de confiscation du POUVOIR.

Faire la POLITIQUE en se mettant au service de ses Concitoyens dans leurs composants divers et sans aucune discrimination.

Non l’inverse, pour ne penser qu’à soi ou à un groupuscule.

L’équité politique doit avant tout, veiller sur le BIEN-ÊTRE de TOUS : Sans aucune exception.

*******

Le Collectif des Citoyens Béninois de l’Extérieur, les Représentants des Partis Politiques de l’Opposition Démocratique, représentants et Garants, des Droits du Peuple Béninois.

 

DÉCLARATION.

Le collectif des citoyens Béninois de l’Extérieur, et les Représentants des Partis Politiques Démocratiques du Bénin, réunis en Séance Extraordinaire le mardi 26 mars 2013, se portent Garants des Droits Fondamentaux du Peuple Béninois.

Après analyse approfondie de la situation sociopolitique de notre Pays,

La République du Bénin, rendent public ce qui suit :

Le dimanche 31 mars 2013, l’ensemble de ce Collectif, a mis fin au régime de

YAYI BONI THOMAS, à 05:00 GMT.

Compte tenu de la gravité de la situation politique qui prévaut sur le Sol Béninois, l’ensemble de ce Collectif désigne Monsieur Christian Antoine de SOUZA,

Président de la République du Bénin.

De ce fait, la Charge et le Contrôle de toutes les Institutions de la République du Bénin lui sont confiés sous la Surveillance de l’ensemble de ce Collectif qui l’a désigné.

L’ensemble de ce Collectif approuve Sa Décision de superviser Tout Acte Constitutionnel par Son Approbation avant d’être exécuté.

 

L’ensemble du Collectif approuve également, Sa Volonté de libérer tous les Prisonniers

sous l’ex-président YAYI BONI THOMAS, ainsi que ceux qui sont en exil, pour Raisons fallacieuses.

Le Collectif demande à la France, par les soins de Son Excellence Christian Antoine de SOUZA,

la Reprise de Son Poste d’Ambassadeur à Monsieur Jean Paul Monchau

et avec toutes Nos EXCUSES, au Nom du Peuple Béninois.

Nous demandons aux diverses Chancelleries et Ambassades sur le Sol Béninois et, à l’Internationale de poursuivre leurs Engagements auprès de notre Peuple qui, malgré toutes ses souffrances au quotidien liées à une mauvaise gestion, a respecté notre Consigne Citoyen de passivité.

 

Par ailleurs, le Collectif exhorte les Présidents des Pays amis, membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de Ouest, à l’Afrique dans Sa Globalité, La Communauté Européenne et tous les Etats de La Communauté Internationale d’avoir un Regard Bienveillant, afin que le Béninois retrouve sa Dignité, dans le concert des Nations.

Il est Impératif que nous restaurions les Fondements de Notre Démocratie Bafoués.

Un Gage de Paix et de Développement Durable.

 

Le Collectif et Son Excellence Christian Antoine de SOUZA, demandent au Peuple Béninois dans sa globalité, aux Partis en général, et à leurs militantes, militants et Sympathisants en particulier,

de doubler de Vigilance en gardant LA VEILLE, en attendant les mots d’ordres avenir.

 

Fait au Bénin le, 01 avril 2013.

 

Le Collectif et Son Excellence

Christian Antoine de SOUZA.

 

 

NB : Toute signature apposée sur n’importe quel document par YAYI BONI THOMAS, engageant l’Etat et l’intégrité du Peuple Béninois, est caduque et non avenue à partir du 01 avril 2013. 

 

*Ampliations par voie de Presse et médiatique à l’internationale et Nationale.

 

*******

La réalité d'un RÊVE

Vidéo YouTube

Publiée le 5 janv. 2013

« On n'est pas couché » : Ziad Takieddine, l'homme d'affaires Franco-Libanais qui affirme détenir les preuves d'un financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par la Libye en 2007, était l'invité du plateau de ONPC de Ruquier sur France 2 (5 Janvier 2013)

Pour l'homme d'affaires, plusieurs rencontres ont eu lieu entre le secrétaire particulier de Mouammar Kadhafi, Béchir Saleh, et Claude Guéant, le directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy. Béchir Saleh aurait alors rédigé des comptes-rendus de ces rencontres à destination du Guide de la Révolution.

Des documents qui seraient entre les mains du dernier Premier ministre de ce dernier, Mamouhdi Bagdadi. Ziad Takieddine aurait affirmé au magistrat que Bagdadi était disposé à fournir ces documents. L'homme d'affaires aurait également révélé avoir les preuves que le régime de Kadhafi a aidé la France par l'intermédiaire de «trois sociétés» qui auraient «bénéficié en Libye de contrats pour des prestations fictives», détaille l'intermédiaire. Une couverture leur permettant de percevoir d'importantes sommes.


   

 

LA CONVICTION prémonitoire de LOUIS ARMSTRONG.

 

 

 

SOUS CE SCEAU:

LES ÉTATS-UNIS d'AFRIQUE

A quand: "UNE PRISE DE CONSCIENCE POUR LES ÉTATS-UNIS d'AFRIQUE?"

Nous avons le POTENTIEL !

Tant en RESSOURCES HUMAINES que NATURELLES.

Cessons de flatter nos EGOS en pratiquant la politique du Ventre.

Pendant que nous nous détruisons de diverses manières, nous sommes pillés et relégués aux rangs des mendiants miséreux.

Engageons-nous réellement sur la VOIE de la Liberté, du BIEN-ÊTRE et du Partage équitable envers l’Humanité.

Philosis

 

Vidéo YouTube


Que vaut la Vie de vos concitoyens à vos yeux ?

Que vaut le Pouvoir sans partage ?

Que vaut l’Accumulation de vos biens à l’Etranger, alors que vos concitoyens se retrouvent dans un dénuement pitoyable ? Poussés sur les routes par le crépitement des armes (qui proviennent d’où ?) et parqués dans des champs… Ces mêmes concitoyens qui hier, scandaient des cris d’ESPOIR et vous faisaient CONFIENCE .

SOUVENEZ-VOUS un instant, dans vos délires de POUVOIR, qu’un Linceul n’a pas de poche.

S’en SOUVENIR pour ne plus TUER Père et Mère… Amis et Frères au nom du Pouvoir.

AZIZAMAN.

 

 

 

Je ne peux que vous le retransmettre pour y MÉDITER.

 

Ce n'est pas la démographie des pauvres mais la consommation des supers riches qui menace la planète

L'article de George Monbiot nous interpelle sur la bonne gouvernance du monde actuel. Dans l'euphorie de la victoire contre les nazis après la seconde guerre mondiale, les vainqueurs ont souhaité une gouvernance mondiale qui évite les problèmes majeurs de l'époque, ainsi l'ONU a été élue comme un cadre de concertation entre les dirigeants politiques. Nous avons vite vu les limites de cette institution respectable et indispensable, mais ayant peu de moyens d'action pour contrer la volonté des puissants et des riches. L'OMS, l'UNICEF sont nées de cet élan noble, mais elles se sont occupées que de la santé dans un sens de la protection physique contre la maladie, pourtant la même OMS définit la santé comme un bien être physique et moral. Qui s'occupe du bien être tout court de l'humanité ? Personne. Tant que le SMIG acceptable de bien être n'est pas promulgué, les populations du sud n'auront que le bien être que l'on veut bien leur concéder. Si des jeunes africains aujourd'hui, prennent la mer clandestinement dans de vieux rafiots pour rejoindre l'Europe au risque de leur vie, ce n'est pas tant parce qu'ils n'aiment pas leurs villages, mais par le fait qu'ils sont arrosés par des images satellitaires de jeunes comme eux mais qui mènent une vie opulente à leur donner l'envie d'aller voir ça très vite pour être de la fête. Ils déchantent tous très vite comme leurs parents d'hier qui partaient travailler sous la contrainte de la misère imposée par une exploitation sans limites de leurs ressources naturelles (les parents avaient la contrainte du visa en moins, le jeune d'aujourd'hui veut goûter au fruit défendu et c'est là le propre de la jeunesse). Le plus inquiétant dans cette histoire c'est que l'on fait croire aux jeunes que le bonheur n'est que chez les riches au lieu de les aider à enrichir leurs propres traditions séculaires qui ne sont pas toutes mauvaises. C'est la première fois dans l'Histoire de l'Humanité que l'on s'oriente vers une seule civilisation mondiale qui dominera l'univers, donc attention à l'échec nous n'aurons plus d'autres modèles, d'autres recours de pensées philosophiques, d'autres mode d'être sur terre. Il faut une autre approche en ce début du 21e siècle, une nouvelle gouvernance et un nouveau paradigme qui permettra aux riches d'accepter d'écouter un peu plus le désarroi des pauvres et de créer une solidarité entre le genre humain pour sauvegarder notre maison qui est une planète bleue tellement splendide quand elle est vue de l'espace selon les astronautes. Devons nous créer une organisation mondiale du bien être planétaire ? Doit-elle fonctionner comme l'OMS, avec son Assemblée mondiale des représentants légitimes des peuples? Devra-t-elle être un forum qui écoutera les populations et parer au plus urgent grâce à une solidarité humaine bien pensée et bien ordonnée ?

A. Helali

Médecin

Alger

 

A

Thomas de Danhomê (Bénin)

Les ENFANTS de Dada GHEZO de par l’Univers,

demandent REPARATION pour ton acte IRREVERENCIEUX

dans un délais de 41 jours.

Sur la Terre Sacrée de nos ANCÊTRES, l'on ne peut se permettre

de fouler du pied, ni de balayer d'un simple revers de main

certaines Valeurs intrinsèques.

NB : Le pagne d'humilité est de rigueur.

Émissaire

Christian Antoine Féliciano Juliao F. de Souza

Alias

Kpoguè : Dah CHACHA Viwoanou

Alias

Philosis

azizaman41@gmail.com

Ou

tchetoula@orange.fr

d'ailleurs, ce 04 décembre 2010

13 : 45 GMT

LETTRE OUVERTE AU PEUPLE SOUVERAIN DU BÉNIN.

 


 A Toutes les Têtes Couronnées du Bénin. 

A tous les DIGNITAIRES du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest du Bénin.

 A tous les Candidats aux Elections Présidentielles de 2011 au Bénin.

 A Mr. Le Président de la République du Bénin,

 Son Excellence Thomas Yayi Boni.

IL NE FAUT PLUS SE VOILER LA FACE pour dire, prétendre sauver la Paix. 

Toutes les analyses, en fonction de mes données, recoupées à celles de diverses sources tant du Bénin que de l’extérieur, me conduisent à la même conclusion d’IMPASSE sans RETOUR. Le brave peuple Béninois, dans son élan profond de changement, n’a pas su discerner, la Vile IMPOSTURE qui l’engloutirait. 

Je plaide non-coupable pour le PEUPLE. Car, la réputation du model démocratique du Bénin se confond, dans une opérette mal réglée, discordante de nos INSTITUTIONS CONSTITUTIONNELLES. 

Certes, pour nous faciliter la résolution des problèmes liés à notre CONSTITUTION, il faudrait à tout un chacun de nous, une part d’abnégation de notre personne en offrant le meilleur de nous-mêmes, ENSEMBLE, en TOUT AMOUR. 

C’est pour cela que je voudrais adresser ici, toute ma reconnaissance filiale au Président Emile Derlin Zinsou et, au Président Nicéphore D.-D. Soglo, pour leurs médiations. Néanmoins, hélas ! Ce ne serait qu’une courte accalmie, qui n’inaugure guère une Paix réelle aspirée par le Peuple Béninois. 

MERCI à cette LEPI qui a permis de révéler au grand jour, les Failles et Faiblesses, que certains connaissaient de notre CONSTITUTION depuis fort longtemps. 

De nos Traditions, il est bien connu, que quand deux frères se chamaillent au-delà d’un seuil, il faut l’intervention d’un troisième frère pour ramener, l’équilibre et la cohésion en la demeure. Cette pratique nous enseigne le sens de la Raison gardée, de l’Equité et de l’Humilité. 

Lorsqu’un problème est identifié, il faudrait, en toute Conscience l’aborder sagement et sans précipitation. 

Car, chaque Caïman, connaît son Marigot. 

Notre CONSTITUTION Démocratique était rédigée par des HOMMES. 

Nous disposons encore aujourd’hui, d’HOMMES en Compétences Diverses pour RELEVER ce Défi Constitutionnel

A chaque Terre, sa Poussière. 

Nous n’avons plus à courir, après un délai lié à une constitution qui est déjà malmenée et mise à mal, par le truchement de nombreux Amendements. 

Même, certains spécialistes ou se désignant comme tels, y ont perdu leur latin, il y a belle lurette. 

Loin de moi l’idée ou l’intention de pousser à la désobéissance civique, il voudrait mieux ne pas maintenir l’appel aux Urnes, pour le 13 Mars 2011.

 Cela n’aurait pour conséquences, d’empirer les désordres qui se profilent à l’horizon. 

Ce que l’on ne pourrait mettre 6 Mois pour CORRIGER, ne peut l’être en 5 Jours. 

La VOIX de la SAGESSE nous RECOMMANDE, de nous POSER sereinement, afin d’accorder nos violons pour une meilleur Harmonie, au Nom du Peuple Béninois. 

Le droit de vote de tout citoyen en âge de voter et, ne faisant l’objet d’aucune contrainte pénale restrictive, est un droit Civique que nul ne saurait CONTESTER. 

Pas même l’EXCLUSION d’une minorité de Citoyens, si cela relevait d’une ELABORATION de la LEPI. 

Cessons de nous Voiler la face et, de Tourner en Rond dans les Dédales Constitutionnelles. 

Peu importe l’aveu d’échec de la LEPI pour le moment. Ce ne serait qu’une partie remise, pour mieux l’élaborer. 

Le regroupement de TOUS LES CANDIDATS à l’Election Présidentielle, pour une CONCERTATION préalable de sortie de Crise, est SOUHAITABLE. 

Prouvez au regard du Monde, que vous êtes DIGNES FILS du Bénin. 

En prouvant aussi à votre Peuple, par le même truchement que vous l’AIMEZ. 

En retour, vous obtiendrez sa profonde gratitude et moi, TOUT mon AMOUR. 

Je décline mon affiliation :

Christian Antoine Féliciano Juliao F. de SOUZA.

Pour des esprits suspicieux, je répondrai : Oui, mais je ne suis pas Ecclésiastique. 

Bien que CROYANT, je suis né Chrétien et je mourrai Chrétien. 

Et cette conviction ne m’empêche nullement d’explorer d’autres CULTURES

Car l’IGNORANCE, est le premier Fléau de l’Homme.

Je suis Ethnologue, Sociologue de Formation et Chercheur.

Mes pages de Blog :

http://chacha-premier.blogspot.com/

http://sites.google.com/site/africa...

http://zachrist.blogspot.com/

Pour en découvrir d’autres, suivez les LIENS de chaque page de Blog.

Cordialement, Philosis

Vidéo YouTube