Les émetteurs thermiques

Les émetteurs thermiques ont pour rôle de diffuser la chaleur, contrairement à un générateur thermique qui lui, la produit (ex: chaudière).

Ces émetteurs doivent être soigneusement dimensionnés en fonction des nombreuses caractéristiques propres au bâtiment afin de vous apporter tout le confort thermique nécessaire.

Ils sont généralement de deux types:

- électriques, idéals dans le cas d'appoints thermiques provisoires (ex: sèche serviette électrique).

- hydrauliques, associés à un générateur de chauffe dont ont à le choix du combustible; de loin la meilleure solution:

    • Ils sont généralement de deux types:

- à basse température, c'est-à-dire que l'eau circulant dans l'émetteur est "à faible" température aux alentours de 35°C en moyenne (ex: plancher chauffant hydraulique à basse température).




- à haute température, c'est-à-dire que l'eau circulant dans l'émetteur est "à forte" température aux alentours de 55°C en moyenne (ex: radiateur "fonte").




L'émetteur hydraulique à eau chaude est assimilable à un échangeur thermique de chaleur. En effet l'eau chaude circulant dans le radiateur ou le plancher chauffant contient des "calories" (= énergie calorifique) qu'elle cède à l'air ambiant plus froid.
Car un des grands principe du transfert de chaleur est que toutes calories se transfert d'un milieu CHAUD à un milieu FROID; la réciproque n'est pas envisageable dans notre cas.


Les modes de transfert de chaleur d'un émetteur thermique sont:

- la conduction, c'est la transmission de la chaleur de l'eau chaude ou de la résistance électrique qui se transfert dans un premier temps à l'habillage de l'émetteur (d'où l'importance des ailettes métalliques dans un radiateur hydraulique qui augmente considérablement la surface d'échange thermique).

- la convection, c'est la transmission des calories de la paroi du radiateur à l'air ambiant, tout en refroidissant l'eau circulant dans le radiateur (principe du radiateur pour diminuer la température du liquide de refroidissement d'une voiture).


Comments