W‎ > ‎

Wiik

Maria Katarina Wiik 1853-1928 Peintre finlandaise

Elève de T.Robert-Fleury

AJ 1875-1876 et 1877 à 1880

Maria Wiik a été une des figures clés du cercle des artistes scandinaves à Paris à la fin de la décennie 1870 et au début des années 80. Elle a adoptée dans sa peinture,  l'approche du paysage réaliste français, préférant la petite échelle, et peint des intérieurs, des natures mortes, des paysages et des portraits. Elle a d’abord réalisée des peintures d’enfants, puis a travaillée sur l'environnement, la culture et le symbolisme. Ses thèmes sont à caractère universel: le monde de la femme. Toutefois, ell fut une peintre très extravertie, une portraitiste experte très respectée.

Sa famille l’encouragea à devenir artiste et Maria Wiik commença des études d'art avec en Finlande, à l'école de la Société d’Art en 1874-1875. A Paris, admise à l'Académie Julian, son professeur est Tony Robert-Fleury entre 1875-1876 puis entre  1877 et 1880. Ses premières peintures acceptées pour le Salon de Paris en 1880 sont des portraits. L'année suivante elle peint une série de petits tableaux montrant l'influence de Holbein, par la minutie des détails et une technique très précise. Maria Viik développera ses compétences techniques au contact de Puvis de Chavannes au printemps 1889. Wiik peindra avec Helene Schjerfbeck en Grande-Bretagne en 1883-1884, puis à St.Ives, en Angleterre, en 1889, d’où elle exécutera quelques-uns de ses meilleurs travaux. « Salida al Mundo » (1889) est sans aucun doute son chef-d'œuvre (médaille de bronze à l'Exposition Universelle en 1900). Elle consacrera presque tout son temps jusqu’à la fin de sa vie à peindre des portraits. http://www.geocities.com/cultura_nordica/Maria_Wiik.html

 

Hilda Wiik in Muotokuva 1881
 
 
Huono Omatunto 1886
 

Voir: The Tikanoja Art Museum Vaasa Finland

Comments