Accueil

Les impacts de la mondialisation alliés aux changements environnementaux ont des impacts destructeurs sur les populations d’abeilles sauvages et domestiques.

Nous constatons depuis plusieurs années que la rapidité du changement ne permet pas à l’abeille mellifère de s’adapter. Ceci ayant pour première conséquence des mortalités croissantes aux impacts économiques important sur la pollinisation et la production de miel.

 

Le rapport sur la mortalité,  l’effondrement et l’affaiblissement des colonies d’abeilles réalisé par l’AFASSA soulève que les pratiques apicoles actuelles et la sélection basé uniquement sur des critères de production et de douceur des abeilles contribuent à assister de manière croissante les colonies d’abeilles mellifères. Ceci à un tel point que la plupart du temps elles ne sont plus capables de survivre sans l’intervention humaine.

 

Mellifera est un groupement français de recherche appliquée ayant pour objectif de sélectionner des abeilles résistantes à leur environnement.


Actuellement, nous avons mis en place deux programmes :

-          Un programme basé sur la conservation de l’abeille locale en race pure.

-          Un programme basé sur la résistance au varroa utilisant l’ensemble des variétés d’abeilles mellifère.

 

Les programmes de conservation et de sélection nécessitent un effectif important de colonies nous collaborons avec d'autres centres d'élevage, de conservation et de sélection européens

 

Depuis quelques années, les membres de Mellifera travaillent à rechercher et à reproduire entre elles des lignées d’abeilles parmi les plus adaptées à l’environnement de notre région.

Depuis 5 ans, les évaluations constantes montrent une réelle amélioration de la rusticité, de l’hivernage et de la productivité de nos colonies.

Ce travail nous laisse penser que nous sommes sur la voie de pouvoir de nouveau obtenir des lignées d’abeilles ne nécessitant plus ou, au moins au début, très peu d’intervention humaine contre ces affections.

 

La fécondation des reines d’abeilles ayant lieu en altitude, il n’est pas possible de contrôler les accouplements naturels sauf à disposer d’une station de fécondation en montagne ou sur une île isolée du continent.

Le groupe ne disposant pas de ces possibilités, nous nous sommes résigné à utiliser l’insémination instrumentale, seule technique à même de maîtriser les accouplements.

Cette pratique nécessite du matériel de laboratoire de pointe, dont certains membres ont fait l’acquisition.

Les inséminations ont lieu dans notre région et chaque année nous participons à des rencontres avec des groupes partenaires poursuivant des buts similaires.

 

Mellifera ne dépend d'aucune association ou organisation apicole française.