Accueil


Bienvenue sur mon site !

Je m'intéresse aux langues en général, ainsi qu'à leur histoire et à leurs interactions au cours du temps en particulier. Mon domaine de prédilection est par conséquent la linguistique et en particulier la linguistique historique & comparative.
 
Cependant, je suis également passionné par l'étude des langues qui n'appartiennent à aucune famille linguistique en particulier (appelées 'isolats'), ainsi que par l'étude des langues en situation de contact. Enfin, je trouve que les études typologiques, à condition qu'elles soient menées à bien par des chercheurs connaissant les langues qu'ils citent, sont tout aussi intéressantes.
 
Le domaine dans lequel je me suis spécialisé au gré de mon parcours est la linguistique historique du japonais, du coréen et des langues dites "altaïques".
 
Néanmoins, ce ne sont pas là les seules langues qui m'intéressent. Je suis également passionné par les langues romanes, en particulier le castillan, le catalan, le galicien, le portugais et le roumain, le basque, les langues germaniques, en particulier les langues scandinaves, les langues finno-ougriennes, en particulier le finnois et le hongrois, les langues caucasiques, en particulier l'avar, l'abkhaz et l'adyghe, l'isiXhosa et le navajo.

J'enseigne le japonais, la linguistique et l'interprétation de conférence à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INaLCO) depuis 2005, et j'y ai soutenu, en 2007, une thèse qui porte sur Le rôle des suffixes en /+rV/ dans l'expression du lieu et de la direction en japonais et l'hypothèse de leur origine altaïque.

Depuis 2008, j'occupe un poste de maître de conférences de japonais à l'INALCO et je suis membre statutaire du Centre de Recherches Linguistiques sur l'Asie Orientale (CRLAO).


Enfin, depuis février 2010, j'ai rejoint le projet Verb semantics and argument realization in pre-modern Japanese : A comprehensive study of the basic syntax of pre-modern Japanese et l'équipe du Research Centre for Japanese Language and Linguistics (Faculty of Oriental Studies, University of Oxford) en tant que chercheur associé.
Comments