175jours avant
les 7 Monts

Nous contacter

Edition 2011

Edition 2010

Edition 2009

Edition 2008

Accueil 2009‎ > ‎

Avis des coureurs

Je rentre enchantée du trail , super.......

ambiance géniale, parcours difficile mais joli et très technique, c'était mon premier trail, mais je serai présente l'an prochain.

bravo à tous les organisateurs......

Sophie


C'était énorme au niveau physique.

Quand même le soleil après un samedi de pluie. Une organisation de fou, un balisage impeccable, des ravitos parfaits, des paysages idilliques baignées de trainées blanches.

Des murs glissants à grimper, heureusement que j'avais mes bâtons carbones........... Mais des costauds grimpait sans bâton encore plus vite, déroutant.

1 mur de 700 m de positif, et à la fin, juste avant l'arrivée, un mur de 400 m. Quand je dis mur, c'est zéro lacets, une trace directe sous les chapeaux de gendarme ou dans les prés. Des pentes à 40 % par endroit. L'enfer.

Le passage sur le plateau en pleine pâture et hors piste nous a réchauffé, c'était une régalade.

J'ai vraiement donné les tripes, avec pour la dernière montée, un gros coup de galgon, avec une ascension au rythme petit vieux, un vétéran 3 m'a doublé comme une fleur, dieu le bénisse.

Bon 1700 m de positif en 4H36. Le principal c'était de finir sans pépins physiques.

A l'année prochaine.

Antonin


Belle journée n'est-ce pas? Très réussie!

J'ai participé au trail et mon mari au 15km et nous avons vraiment passé une excellente journée.

Temps magnifique et parcours splendide. Organisation impeccable du début à la fin...

J'ai eu la chance de recevoir de très jolis cadeaux et de façon un peu cavalière, nous avons filé juste après la remise des

prix "dames", mais nous avions encore 2h30 de route pour rentrer chez nous...

Je n'ai donc pas eu l'occasion de remercier "directement" l'un ou l'autre des membre de l'organisation alors je profite de

le faire dans ce message. Merci encore pour tout.

Je ne manquerai pas de vous faire de la pub.

Karin


Nous ne nous sommes pas croisés hier, mais je tenais, mon épouse Karin Petermann l'a fait hier soir, à vous féliciter pour cette très sympathique organisation.

l'ambiance était très bonne, les parcours magnifiques, et bien que vous n'y êtes pour rien, le temps superbe.

J'ai eu beaucoup de plaisir à évoluer sur le petit parcours que j'ai trouvé à la fois exigeant et varié, et comme je m'y attendait, Karin a fait une très belle course en découvrant la région, ce qui a été un tout petit handicap par rapport aux "locales".

Dans tous les cas nous voulions aussi vous prier de nous excuser pour notre départ précipité, nos 3 enfants nous attendais depuis un moment et nous avions encore plus de 2 heures de voiture pour arriver chez nous.

Merci pour l'organisation et bravo.


Alexandre


Enfin voila un bon trail dans un pays merveilleux j'y retournerai ... pour faire un temps !


juste un grand merci à tous (ce n'est pas original, je sais) pour nous avoir offert une grande journée d'amitié et de convivialité sportive, la performance est releguée au second plan, le plus important (la déception passée) est à mes yeux d'avoir été là, à vos côtés, vous qui auriez tant aimé courir avec nous, ça se lit dans vos yeux au départ, quand nous passons après la première boucle, et à l'arrivée; un petit bémol sans importance, le non respect par certains du réglement qui imposait une réserve d'eau,tant pis, c'est pas grave...

Bruno


A propos de la course, je dirais sans exagerer que vous avez un parcours digne d'une étape du challenge FFA trail court (entre 20 et 40 km) qui sera mis en place à partir de 2010. Besançon (trail des forts) sera au programme.

Vous avez tous les atouts, croyez moi (profil, diversité des terrains et des paysages, une équipe un savoir faire), pour grandir.

Une autre solution serait de porter la distance au mythique 42 km qui représente toujours un cap dans l'inconscient des gens

C'est à mon sens ce que mérite votre course une reconnaissance qui va au delà de nos montagnes

Alain



Dimanche 11 Octobre 2009, 5h du matin (réveil à 4h, on se lève de plus en plus tôt pour aller courir les trails du haut Jura) ....Le départ de la course est à 8h30 et l’on a facilement plus de 2h de route pour arriver à Septmoncel (39)....

Passage express à Genlis pour récupérer le xav’ et c’est parti, le brouillard est malheureusement de la partie....On arrive enfin à destination à 7h30 environ, juste le temps de récupérer le dossard, de se changer, et de prendre 2-3 photos souvenirs...Et surtout de constater que celà s’annonce difficile, vue la concurrence qui est présente et le dénivelé qui se profile... Pour ma part, j’ai encore dans la tête, le "trail des sangliers" de Pontarlier (cf page précèdente) qui m’a fait tant souffrir 15 jours plus tôt avec 35kms et 1150m de D+...Je m’attends donc à bien galèrer et vise le top 100 aujourd’hui.

8h30, le départ est donné pour les 215 participants qui se lancent sur 32kms, le soleil est présent, les spectateurs aussi, c’est sympa.... et je pars très prudemment, les chemins sont larges en début de parcours donc il y aura de la place pour remonter progressivement, c’est ce que j’ai fait...

Je perds au passage mon co-équipier "triathlète" (vu dans "triathlète magazine") de raid et de trail, quelques descentes caillouteuses, un premier ptit ravitaillement, quelques singletracks et quelques montées casse-pattes et nous voilà sur un superbe balcon avec vue panoramique sur St Claude, c’est magnifique et me donne des ailes pour la suite....Une montée se profile et j’entends les cloches du point de départ sonnées, effectivement, on fait un passage à proximité du point de départ, et j’apprends que je suis dans les 20 premiers, tant mieux !!!

Un peu de plat, et on attaque une descente technique et raide sur un ptit single puis sur un chemin plus large, l’occasion pour moi, de profiter au max de la pente et d’accélérer pour rattraper les coureurs devant moi, que j’ai en point de mire depuis quelques kilos. Je me retourne qq fois et constate que derrière çà suit, il ne faut surtout pas faiblir et garder le rythme, les portions s’enchainent et ne se ressemblent pas, le parcours est très varié et c’est génial, on arrive sur la route, passage sous la "roche percée", et l’on rattaque directement la descente en dévers direction la traversée du flumen et la première grosse difficulté (il y en aura 2), la montée de "roche blanche", en résumé 700m de D+ sur presque 2kms de montée toujours plus raide...

Je pense avoir quasiment tout monté en marchant, me faisant rattraper par certains de mes poursuivants et reprenant une seule place..... Que c’est long !!! Arrivé enfin au sommet, la vue est impressionnante, merci aux qq randonneurs présents qui nous ont encouragés ainsi qu’au photographe (jvais surement avoir l’air un peu fatigué sur la photo)... Il me faudra qq kilomètres pour me remettre de cette montée, heureusement, les passages qui suivent, vont permettre une bonne récupération, je retrouve enfin du rythme pour les derniers 10-15 kilomètres, qui s’annoncent costaud car derrière, il y a du monde qui s’accroche, çà promet !!!

Nous voici au pied du village de Septmoncel, mais l’on se dirige pas directement vers l’arrivée qui ne devrait pourtant plus tardée, nous voilà embarqué dans le vallon, sur une descente très rapide et sympa même en fin de course.... je me mets dans les pas du coureur qui me précède (un vétéran du coin qui galope comme pas possible !!) et l’on se retrouve au pied de la dernière grosse difficulté, qui nous amènera à l’arrivée (enfin j’espère), une montée super pentue (29%) qui va faire mal, très mal à bon nombre de trailers, moi compris ...

Le vétéran que s’accrochait jusqu’alors me "dépose" sur place, il marche comme moi (impossible de faire autrement) mais 2 fois plus vite !!! C’est dingue !!! La montée est interminable, on croit avoir fini, et bien non, çà recommence à nouveau pour une portion toujours plus raide (la fatigue doit contribuer à cette impression)... mais je ne lâche pas, laisse s’envoler l’ancien devant qui dépasse qq coureurs pliés en 2 dans la pente... Mon poursuivant ne reviendra pas sur moi, et je reprends 3-4 coureurs qui payent surement un départ trop rapide 3h plus tôt....On doit faire du 600 voire 700m/h, çà laisse le temps de profiter du paysage splendide !!!

J’arrive enfin au-dessus, gros soulagement de voir le panneau "1km", apparemment çà descend tant mieux !! et je vois un coureur allongé au sol, qui tente laborieusement de s’étirer les jambes, je le dépasse et l’encourage à repartir pour finir...

1km plus loin, j’arrive sur le site de l’arrivée, très content du parcours et de la course que j’ai mené. Je finis 15e /215 en 3h23 et je me dis que çà valait le coup de se lever à 4h du matin pour venir....

FELICITATION à l’organisation qui a assuré pour cette seconde édition et à xav’ qui finit pas trop mal pour un triathlète (top 83).... Sans oublier ma supportrice qui a fait le 15 kilomètres...

Trail des 7 monts à Septmoncel (Jura 39), à noter au calendrier pour les amateurs de bons paysages, de galères, et d’animaux (chevaux, vaches et cochons) rencontrés sur le parcours... le tout pour 16 euros repas compris !!!

J'ai participé au trail 32 kms - 1700+. Je remercie les bénévoles et organisateurs dont vous faites partie. Ce fut une journée parfaitement réussie. Une course superbe à tous points de vue. Une mémorable journée.
Vivement l'année prochaine pour une prochaine édition.

Michel


J'ai fais beaucoup de trail et celui-ci est l'un des plus beaux.
De plus , la qualité de l'organisation est exemplaire.
Je reviendrai et je ferai  la promo de ce trail auprès d'autres coureurs.
Yves

Concernant l'organisation, je tenais très sincèrement à vous féliciter à  la fois pour le super balisage, l'ambiance conviviale et chaleureuse et de nous avoir aussi permis de découvrir une belle région.
Sportivement,
M'hamed

Très franchement je ne vois pas ce qui pourrait être amélioré


Très beau trail dans les monts du Jura, assez technique et rendu très difficile par deux ascensions : une de 2.5km pour une ascension de près de 700m soit environ 28% de moyenne avec des passages où l’on grimpe avec les mains et une de 1km pour 300m soit 30% au km 30, juste à la fin.

J’ai pris beaucoup de plaisir sur les 15 premiers km que ce soit en montée ou en descente. La fin du trail a tourné plutôt au calvaire car le moteur était vide. Y a pas de miracle : faire en trail aussi long et aussi exigeant sans préparation ne mène à rien.


Quelques extraits d'un long texte sur KIKOUROU

L'ambiance me rappelle un peu le lieu de départ de La Meix meusy tout droit (récit 2007) entre Morteau et Villers le lac quand au petit matin on se retrouvait dans un espace frais et humide complétement nature et un peu perdu du fait qu'il semblait isolé au milieu de nulle part. Il faut se laisser alors envelopper par dans cette ambiance apparemment ingrate pour la dépasser et finir pas s'y sentir rapidement bien. On est un peu décalé par ce qui nous entoure et rapidement la prise de possession des lieux efface cette sensation étrange. On veut bien accepter de poser les pieds sur terre et ça y est, la nature est à nous. Puis le jour donne enfin son plein de lumière matinale et la page est tournée de la fin de nuit griseuse. On est tous là bien réveillé, frais et dispos ; il vaut mieux l'être, bon pied bon oeil, dès le lever du lit pour affronter cette épreuve qui ne souffrira pas d'un mauvaise préparation. ...

...Le départ est donné et l'on effectue un tour d'honneur sur le petit circuit ski à roulettes. L'ambiance est chaleureuse dès le début et le restera jusqu'à la fin des festivités. Les gens sont naturellement sympatiques et comme je le suis aussi je me fond facilement dans la masse. L'ambiance est de bonne humeur chez les coureurs avec juste l'excitation nécessaire pour amorcer un bon départ....

...De plus la petite boucle longue de 7 à 8 kms qui nous ramène près du départ s'évère une excellente préparation pour le reste. Au fil de ces premiers kms nous découvrons progressivement le terrain, sa technicité, sa diversité, ses états. L'effort est modéré car roulant et confortable au début et puis il nous offre petit à petit ses difficultés comme pour nous montrer ce qui nous attend et nous forcer à nous y adapter dès maintenant. ...

...Le passage de deux petits ponts aux mains courantes glissantes sur lesquelles on ne peut compter pour se retenir nous permet de passer de l'autre côté, de tourner une page ce qui permet de respirer. ...

...Voilà je tiens le bon bout. On est maintenant dans les hauteurs. La pente se radoucit sur le sentier qui serpente. Je cours aussitôt que c'est possible et le fort dénivelé est déjà du passé. Je regarde en avant, vais de l'avant sans perdre un instant. Pas de répit, je peux me le permettre alors autant en profiter.

C'est le moment de respirer aussi, là haut sur le bord des roches qui dominent le val. Un regard en arrière et une vue magnifique sur le fond tout en bas, au loin. Epoustouflante. Magique. Etonnamment belle, la ville aux habitations toute blanches au coeur du val éclairé d'une lumière douce. Des nuages épars juste au-dessus à quelques hauteurs qui ne la masquent pas pour souligner le tout.

Un dernier regard fugace sur cette vision éphémère juste pour être sûr que l'on a pas rêvé. ...

... Au point le plus haut, une pancarte : 10 kms. Je pense alors qu'il reste 10kms. Logique mais pas évident. cette pancarte ne s'adresse peut-être pas aux coureurs. Il y a les randonneurs, les coureurs petites distances ; ils ne passent pas par là. 10 kms de parcouru ? non. On les a dépassé depuis longtemps. J'opte pour l'idée qu'il reste 10 bornes et que cette pancarte est pour nous. Et c'est bon de le penser. ...

...Mais depuis le début tout est technique et nous sommes rompus à la manoeuvre et quelque soit les nouveaux obstacles qui se présentent nous sommes préparés à les affronter et les passer comme les autres. Rien ne me retiens plus. Le talent de descendeur s'expriment pour certains dans cette sente qui dévale maintenant sous couvert dont les multiples virages quelquefois serrés nous font penser à un toboggan. C'est grisant. ...

...Au départ je cours le plus possible avec des pauses marche puis avec la progression qui voit la pente s'accentuer, la tendance commence à s'inverser. Les derniers taillis clairsemés laissent apparaître alors une vaste étendue herbeuse devant nous. Mais il faut lever les yeux haut pour espérer en voir la fin.

Pas de problème, on est là pour ça. Et puis on a jamais été aussi proche de l'arrivée, non ?

L'ascension dure ce qu'elle doit durer. Un seul objectif. Ne pas s'arrêter car avec le poids du corps et le laisser aller qui accompagnerait cette action, le risque est grand de repartir en arrière....

...Le soulagement est bien là quelque soit l'état dans lequel on se trouve mais comme je suis bien je peux de nouveau profiter du panorama qui s'offre aux coureurs à cet endroit. Respiration. Je savoure , sans attendre je prend un rtyhme de course à pied. les quelques spectateurs et bénévoles présents nous renseignent, 1 km reste à parcourir en légère descente. Génial. Le chemin toutefois s'avère glissant par ses roches humides, il faut donc tout en recherchant un maximun de vitesse pour un beau final faire très attention. Bientôt les rumeurs du stade d'arrivée me parviennent et rapidement au vu du nombreux public nous devinons l'arrivée très proche. En effet la boucle du tout d'honneur est là que nous empruntons. Un petit tout savoureux sur le goudron de la piste et c'en est terminé.

Environ 04 h de course dans un environnement exceptionnel. Je la ressens toute, à l'instant du passage de la ligne.

Une des plus fameuse course que j'aie couru. Sûrement du fait de ma forme qui m'a permis de bien la gérer, de son cadre incontestablement exceptionnel, de son environnement naturel-sauvage, de ses parcours et profil faits pour nous offrir toutes les sensations que l'on peut attendre d'un trail. En plus un temps adapté pour notre plus grand plaisir mais ça c'est de la chance et j'en souhaite beaucoup à ceux dont je ferai partie sans aucun doute qui participeront l'année prochaine. Merci aux bénévoles et organisateurs.




Excellente journée passée aux alentours de Sepmoncel. Je venais de Besançon. Et c'est rare que j'aille si loin dans le Haut Jura. J'apprécie toujours bien sûr.

Le cicuit proposé était vraiment adapté pour contenter les coureurs nature dont je fais partie. Une distance et un dénivelé qui m'ont convenu et qui s'adapte bien à mes possibilités actuelles. Alors dans un tel environnement et sur des sentiers et terrains aussi variés je crois qu'il n'y a rien à redire comme on dit.

Michel

un grand merci pour le trail, j'ai beaucoup apprécié celui-ci, même 
si la dernière côte était d'enfer. Merci pour les photos c'est très
sympathique de pouvoir télécharger quelques photos de l'événement.
Un très très grand merci à tous les bénévoles pour le temps et le
travail donné, pour que nous puissions courir sans souci de rien.
A l'année prochaine.
Amicalement
Philippe

Merci pour cette belle épreuve et votre sens de l'accueil.
Faisant
parti de la queue du peloton, j'ai apprécier d'entendre mon nom à
l'arrivée et d'avoir de quoi manger. Ce n'est malheureusement pas le
cas dans touts les trails!!!
Sans doute à l'année prochaine
Jacques

Bravo pour cette belle course que je découvrais , ne changez rien et à l'année prochaine j'espère !
Xavier

Avec un peu de retard, un grand merci à l'organisation et à tous les bénévoles qui ont encadré le trail et autres épreuves dimanche 11.10.2009.
Comme l'an dernier, il n'y a eu aucun point négatif, tout était "tip-top".
A part son "chrono", je ne vois pas ce qui pourrait être amélioré.
Encore merci pour cette belle journée.
Martial

Superbe journée de sport et convivialité.
Merci encore à tous les bénévoles, le parcours est PARFAIT malgré la dernière montée qui a cassé beaucoup de participants.
A l'année prochaine
Sportivement
Jean Pierre

Superbes photos, après superbe trail !!!
Les paysages étaient
magnifiques, le beau temps au RDV, le parcours très varié, le balisage
parfait, l'ambiance au top, les encouragements très nombreux et
chaleureux. Je ne connaissais pas le Jura, et ce trail m'a donné envie
d'y revenir pour courir, faire du VTT, ski...
Félicitations et merci à l'organisation qui assure. Je conseillerai ce trail et
l'inscris à mon calendrier pour l'année prochaine.
Emmanuel

Merci pour ce trail, aux organisateurs et bénévoles, c'était vraiment une belle journée
j'ai beaucoup apprécié ce trail,pour son parcours technique, varié, (sans plat ni enrobé), une redécouverte du haut jura avec ses magnifiques paysages
un final explosif, qui nous rappelle qu'il faudra mieux s'entrainer la prochaine fois,
la tartiflette était bonne (et merci de ne pas avoir proposé de pates !!!)
j'ai aussi apprécié, le ravito avec coca, les photos accessibles sur le site
Une seule remarque, étant donné l'intérêt de ce trail, le nombre de participants va certainement vite augmenter, et l'utilisation des batons peut devenir sinon dangereux, très gênant dans les sentiers étroits lors des dépassements
j'espère revenir l'an prochain, en attendant je vous fait de la pub 
encore merci
Denis




Bonjour, je me permet de vous répondre pour vous livrer mes impressions sur votre trail:
déjà merci et voici pourquoi:
- à l'heure de la démesure dans le monde du trail tant au niveau distance que dénivelé en voici qui reste raisonnable.
- paysage magnifique varié sauvage.
- parcours très bien dosé au niveau des difficultés.
- ravitos ras
- ambiance convivial loin de certains trail "dysney land" ....
- bon repas après course (une petite bière l'an prochain ....)
- seul bémol: l'eco tasse, perso pas utilisée car je remplis mes gourdes au ravitos ça suffit.
 Note global: 19/20 et encore merci
Alexandre



Tout d'abord, je tenais à remercier toutes les personnes qui ont contribuées de près ou de loin à l'organisation de cet évènement sportif auquel j'ai participé pour la première fois cette année....et que de bons souvenirs restent en mémoire !
Le
parcours très varié et parsemé de beaux points de vue était excellent tout comme le site d'accueil et son accessibilité Very Happy . La sympathie des bénévoles et l'enthousiasme des spectateurs laissent un très bon souvenir, MERCI. Le balisage était irréprochable, les ravitos aussi....
Le seul point noir de cette journée est uniquement le
retrait des dossards, trop d'attente car manque de bénévoles pour faciliter et accélèrer le retrait, surtout le retrait des dossards pour les personnes ayant un dossier incomplet, la ptite dame semblait perdue, je sais que ce n'est pas évident mais à plusieurs celà rend la tache plus abordable...Peut être prévoir 3 personnes ayant chacune une partie des dossiers incomplets, réparti par ordre alphabétique....quelque chose dans ce genre.
On verra l'année prochaine !!!
Encore MERCI pour cette belle journée.
Un trailer dijonnais encore souriant...

 
Réponse :
En fait, ce qui pose problème, c'est plus ceux qui ont un dossier incomplet que le manque de bénévoles !!!
Les pertes de temps et d'énergie occasionnées par ces dossiers sont vraiment considérables en amont et durant les inscriptions
C'est pourtant simple, une inscription en bonne et due forme, un certif avec deux mots obligatoires (athlétisme et compétition) et un chèque du montant demandé
scratch

Bonjour Samuel,

Je peux  te dire que le trail des 7 monts est l'un des plus techniques et jolis du JURA. Je te préconise d'essayer de le proposer à la FFA dans le cadre du TTN (Trail Tour National) pour l'année 2010. En effet, cela permettra de le faire connaître et l'ouvrira aux autres départements français.
Un point négatif tout à fait personnel est que le trail est à 2 semaines des templiers. 3 ce serait mieux ...
Quoiqu'il en soit j'en parle autour de moi pour le faire connaître.
Ivan