Pont arrière

Le pont arrière, suspendu pour garder à la voiture ses roues indépendantes , est du type " à double démultiplication " et contient, en plus, comme le carter de crabot, un système de crabotage permettant de solidariser ou non le pont avec  l’arbre de transmission longitudinal. Il en résulte que si les deux crabotages sont déclenchés, la 2cv est en « traction avant » et l’arbre de transmission ne tourne pas, d’ou absence de bruit de fonctionnement, de vibrations, d’usure, de consommation d’essence, d’inertie à vaincre à l’accélération comme au freinage. Pour des raisons de conformité Mines , d'efficacité et de simplification de l’entretien, les garnitures de freins et les cylindres de roues arrières sont identiques à ceux de la 2cv. Les freins arrières ont simplement été transférés en sortie de pont afin de limiter les masses non suspendues des bras arrières,ce qui améliore l’adhérence. Le crabot interne au pont arrière est muni d’un synchro qui permet de passer de la position 4x2 à la position 4x4, sans débrayer ni s’ arrêter, à moins de 30 km/h. On a alors l’avantage de conserver un élan qui peut être précieux dans certaines circonstances difficiles.


Comments