About Me‎ > ‎

ESPRIT

L’ esprit qui a présidé à la conception de la 2cv CITROEN et, ensuite, du KIT 4x4 VOISIN, a permis d’obtenir un ensemble de grande SIMPLITE;

                       LÉGÈRETÉ
                       FIABILITÉ
SIMPLICITÉ = EFFICACITÉ
                      SÉCURITÉ
                      ÉCONOMIE

Il est aisé de constater que mon KIT écarte tout système électrique, électromécanique, pneumatique, hydraulique , hydro -pneumatique, ou encore électronique . C’est une réalisation 100% mécanique, faite d’acier et d’aluminium, du sûr, du fiable, et pour longtemps. Une pièce mécanique correctement dimensionnée ne « lâche » jamais .


LA LÉGÈRETÉ permet de gravir plus facilement les pentes, de consommer moins de carburant, d’abaisser le prix de revient et d’entretien, de s’extraire plus aisément des difficultés telles que bourbiers, sable mou, situations délicates diverses, etc. En effet, il faut moins de force pour gravir une pente si l’on est léger, de même qu’il faut moins de carburant pour mouvoir un véhicule léger. LORSQUE VOUS ACHETEZ UN VEHICULE LEGER, vous ne payez pas les kilos de métal inutiles et ensuite, vous n’achetez pas les litres de carburant pour entraîner ces mêmes kilos inutiles.

FIABILITE :
La simplicité engendre aussi la FIABILTE par l’absence de tout système non indispensable susceptible de créer des pannes. Ceci est très important en tout terrain ou en plein désert où les dépanneurs sont rares. La fiabilité entraîne également une reposante tranquillité d’esprit quant au fonctionnement de la mécanique lorsqu’on est loin de tout. Je peux ajouter que je me fais une gentille gloire de ne jamais avoir eu besoin de vendre une pièce de secours pour la réparation d’un de mes KITS, à part des roulements, bien sur, qui sont des pièces d’usure .

L’EFFICACITÉ n’a pas été négligée pour autant :
La 2cv 4x4 VOISIN est dotée de 4 roues indépendantes à très grand débattement (340 mm à l’arrière) qui lui confèrent une adhérence la plaçant en haut de l’échelle (première toutes catégories au trial de la Croisière blanche en janvier 1987, devant les plus chers et les plus puissants 4x4 du moment. Cette efficacité procure à ses utilisateurs non seulement de hautes performances mais aussi une grande quiétude au volant.

SÉCURITÉ très enviable.
En effet, son centre de gravité, probablement le plus bas des 4x4, conjugué avec une adhérence hors du commun, lui autorise des dévers dépassant les 80%. Elle se permet également des démarrages en côte, en forte pente et faible adhérence, qui sont expressément interdits par les autorités de la Protection civile, pour des raisons de sécurité . Il faut savoir qu’une telle manœuvre entraîne souvent un patinage latéral causant une série de tonneaux très dangereux. La 2cv 4x4 surprend toujours ses passagers par la lente facilité de ses évolutions en tout terrain. Dans ces instants-là, le mot « DÉSINVOLTURE » s‘impose… Elle est recommandée pour le transport des blessés et des matières fragiles.
Elle vous porte avec autant de douceur qu’une mère porte son enfant. Qui a dit « MIEUX » ?
Elle se dandine, se tortille en gémissant gentiment, mais avale les obstacles et poursuit imperturbablement le cour de sa promenade.
J’ai souvent rencontré, en balade tout terrain ou même en TRIAL, des pentes tellement raides et défoncées que j’ai douté de les surmonter. Des endroits ou un homme se met à quatre pattes pour monter. Bien sûr, j’ai tenté ma chance. Il est toujours bon de connaître les limites de son véhicule. Peu de temps après, j’avais la joie de contempler l’épreuve, vaincue, dans mon rétroviseur.
Ma 2cv 4x4 m’avait surpris, en bien , une fois encore.
Une autre fois, les pompiers de la banlieue de Grenoble m’avaient sollicité pour un essai-démonstration dans une pente longue de 50 mètres de glaise à environ 70% . Un autre véhicule était là pour le même programme mais affichait des caractéristiques autrement imposantes que celles de ma 2cv 4x4. En effet, il disposait, si mes souvenirs sont exacts, d’un très gros moteur de 6 cylindres, de 6 roues motrices, de 10 rapports de BV, de blocages de différentiels à efficacité 100% et de 6 pneus destinés au tout terrain. Il était 2 fois plus long, 1 fois et demi plus large et presque 2 fois plus haut, de sorte que ma 2cv avait l’air d’un jouet, à côté. Il n’ a pu monter dans la pente que de sa longueur après avoir utilisé toutes les pressions de pneus possibles. Avec son moteur froid, ma 2cv 4x4 a avalé la difficulté sans aucune hésitation ni recherche d’adhérence. Je me suis même offert la fantaisie de stopper volontairement à mi-pente et d’en repartir « raide comme balle » au prix d’un simple démarrage en côte. Elle n’était équipée que de simples pneus « neige » .


SÉCURITÉ :
La première sécurité de la 2cv 4x4 VOISIN est d’être homologuée par le service des Mines. Cela vous permet d’être toujours en règle, (la mention Voisin 4x4 est portée sur la carte grise et est en mesure de satisfaire le gendarme le plus exigeant).
Cette homologation, en cas de sinistre, que vous soyez en tort ou non, vous met à l’abri des complications après passage de l’Expert. En effet, sans homologation, vous n’avez pas le droit d’emprunter les routes, les chemins : cela signifie qu’en cas de « pépin », non seulement l’assurance risque de refuser d’intervenir en votre faveur, de refuser de vous dédommager, mais risque également de se retourner contre vous pour « fausse déclaration ». Savez-vous que l’assureur peut se désister simplement parce que votre contrôle technique est caduque?
Point non négligeable, la 2cv 4x4 VOISIN ne vous incite pas à rouler vite mais plutôt à profiter du paysage: résultat, vous passez devant les radars le cœur léger, l’esprit tranquille et même en souriant .

ECONOMIE

Le côté économique de la 2cv 4x4 est évident quand on sait que j’ai réalisé des consommations de :2litres/heure en tous chemins, 3 l/h en tout terrain et 6.5 litres aux 100km en tourisme, c’est à dire sur des routes souvent très sinueuses. Quel autre 4x4 peut rivaliser ?En vacances touristiques, je consomme entre 10 et 15 litres de « 98 » par jour, en transportant tout mon matériel de camping, de l’eau et des vivres , et ce en roulant durant presque toute la journée .
Mais l’économie ne réside pas uniquement dans la consommation d’essence. Il faut savoir qu’avec une 4x4 VOISIN, vous n’avez pas d’autre frais à prévoir si ce n’est une vidange de 3 litres d’huile moteur , 5 litres d’huile 8090 chaque année pour la BV, le crabot et le pont AR, et un coup de pompe à graisse chaque 10.000 km.
En dehors de çà, RIEN.
Mais passons à l’essentiel : LE PLAISIR .





Je commence par une anecdote. Au début de mon activité avec l’entreprise « VOISIN TOUT TERRAIN », j’avais un Land 110 afin de tirer la remorque sur laquelle je transportais la « Bête »de compétition . Ce Land, équipé de 4 pneus « neige » neufs, se trouvait sur la dalle sèche, dans l’atelier. Je pouvais donc prendre un peu d’élan pour franchir la côte qui va de chez moi à la route. Je parcourais environ 30 mètres, l’engin patinait, pivotait sur lui-même . Impossible de franchir le cap……de la boîte aux lettres. !!!! C’est alors que passait devant moi la « Sauterelle » (la première 2cv 4x4 homologuée par les Mines),conduite par ma femme emmenant mes petites filles à l’école. La 2cv 4x4, simplement équipée de pneus « MICHELIN ZX »,et donc de pneus de route, passait devant la boîte aux lettres, virait impérialement à droite, montait encore, franchissait une plaque de glace vive d’au moins 10 mètres de longueur sans que j’entende le moindre gémissement des différentiels, et prenait enfin la grande route sans autre forme de procès. Je vous laisse conclure sur l’efficacité.





Un véhicule aussi doux de comportement, aussi efficace dans ses déplacements, aussi simple


d’utilisation permet au conducteur (trice) de braver les pistes les plus inhospitalières dans une bienfaisante tranquillité d’esprit. Et si on finit par « se planter », cela arrive, rarement, mais cela arrive parfois, la légèreté de la voiture permet le plus souvent de sortir grâce à un simple coup d’épaule du passager. Avec elle, il m’est arrivé, dans des passages en dévers peu rassurants, de passer avec le sourire aux lèvres là où d’autres, terrifiés, allaient jusqu’à abandonner leur monstre et le confier « à qui s’en sent la capacité et le courage ». Il faut bien comprendre que, dans un gros 4x4 en dévers, vous décrivez un arc de cercle en hauteur et vers le vide alors que dans la 2cv 4x4, vous avez l’impression d’être assis par-terre. C’est plus rassurant, non?. Elle s’aventure aussi sur des chemins plus étroits, plus mous voire plus scabreux et permet de redémarrer sur la glace, tout au bord, sans patiner, sans que votre cœur cesse de battre durant un instant de doute. Elle est réellement tranquillisante, et quant à moi, je songe à en engager une au « PARIS-DAKAR » si le règlement oblige à faire le trajet trois fois de suite sans assistance…aucune, en n'ayant le droit de réparer qu'avec les pièces transportées à bord .


Je ne résiste pas au plaisir de vous raconter une histoire vraie: un patron d’O.N.G était venu me voir disant qu’il remettait toute son organisation « à plat » car ils avaient failli mourir au Sahara à cause des pannes de leur ????. Après explications, et démonstration, il repart avec sa 2cv 4x4 VOISIN. Comme j’ai fait des coupes très sombres dans son outillage et les pièces de secours à emporter, il est inquiet. Passer d’un gros 4x4 à un petit engin de 630 kg ne le rassure pas complètement. Je lui ai bien dit que ma transmission était très robuste, il n’est pas tout à fait tranquille. Il décide donc, rentré chez lui, de « tester » la chose. Pour ce faire, il monte de grands pneus à l’arrière et des plus petits à l’avant de sa 4x4. Ainsi équipé, il va sur la route, prend de la vitesse et, au mépris des protestations du crabot, enclenche le 4x4. La voiture se met aussitôt en une espèce d’apesanteur provoquée par les différences de développement entre l’AV et l’AR qui doivent avoir, , je le rappelle, exactement la même vitesse de rotation. Les pneus protestent, la voiture effectue quelques ruades longitudinales, , mais le système 4x4 tient bon malgré l’énorme torsion subie. Depuis , 22ans ont passé, le système 4x4 n’a jamais été réparé malgré de nombreux voyages avec remorque très chargée, essentiellement en Afrique, dans de dures conditions. Je vous laisse conclure.


J’allais oublier un mot pour les anxieux qui pensent que faire un « tonneau » avec une 2cv est dangereux. Hé bien j’en ai fait deux…..et sans une égratignure. Je dois vous fournir des détails afin que vous puissiez juger en toute connaissance. Le premier, j’étais passager avant de la « SAUTERELLE » (première 2cv 4x4 VOISIN homologuée) et pensais : »C’est mon neveu favori, Luc PALACIOS, qui conduit, je lui fais totalement confiance bien que nous soyons presque à fond en marche arrière sur un chemin très étroit, car je sais qu’il a un fameux coup de volant. Pour confirmer, et bien que je sois toujours persuadé du fait qu’il a un coup de volant exceptionnel, nous sommes passés en bas, sur la capote qui nous a mal protégés des ronces. Je me souviens qu’il a eu un mal fou à s’extraire de l’endroit ou il était tombé car un cardan avant gauche s’était déboîté. Il a dû changer la capote et donner quelques coups de maillet une fois rentré à l’atelier, j’en ai profité pour l’équiper d’anti-déboîtements de cardans à l’avant.


Le second tonneau s’est fait aussi en présence de LUC mais je ne crois pas pour autant qu’il me porte malheur. Il me regardait alors que je me trouvais, le coude à la glace de ma « JAUNE » souriant malgré le fort devers, et peut-être inconscient de ma posture. Toujours est-il qu’un petit rocher se trouvait juste devant ma roue avant droite, du côté de la montée. J’ai commis la faute d’embrayer, celà a déséquilibré la voiture. Sentant le tonneau s’amorcer, j’ai rentré mon coude, agrippé l’armature de mon siège, baissé la tête, et laissé faire. La voiture a fait un tour , est retombée sur ses 4 pattes comme l'aurait fait un chat et s’est immobilisée sur ses pneus. Là encore, je suis rentré sans difficulté pour changer un phare, le capot, l’aile droite et redresser la caisse au-dessus de la porte avant droite. Convaincu ?????





ECONOMIE :


Un véhicule sur lequel on ne fait pratiquement aucune réparation et un entretien des plus limités EST un VEHICULE ECONOMIQUE.


Voici donc les performances de la 2cv 4x4 qui ne sont pas celles d’une FERRARI, (qui, entre nous, serait bien en peine de la suivre) mais celles d’une voiture capable de vous transporter à peu près partout en respectant votre porte-feuilles et votre insouciance .


N’oubliez pas la devise de la maison:


PASSER PARTOUT, PAR TOUS LES TEMPS.
Comments