Meuble baroque

Habillez votre intérieur avec un siège baroque, incontournable pour la décoration

Pour faire revivre les sièges rustiques au style ostentatoire apparus vers le XVIIIème siècle, mais qui ont subi certaines améliorations à la fin du XIXème siècle, notre magasin d’ameublement vous offre une immense collection de chaises et fauteuils baroques. Que vous souhaitiez meubler votre salle de séjour ou sublimer votre chambre, vous trouverez certainement l’assise qui vous correspond.

La beauté intemporelle d’un mobilier baroque pour une décoration chic et raffinée

Parmi nos collections de siège rococo, la chaise baroque et le fauteuil baroque représentent en soi un véritable chef-d’œuvre. Invités auparavant dans les maisons bourgeoises, dans les palais et manoirs, ces meubles de style se caractérisent par leur élégance et luxe. Actuellement, ils combleront vos intérieurs les plus raffinés. En fait, le baroque est un style d’unité doté des détails riches et massifs. Des tissus anciens ou modernes les plus doux recouvrent les assises de ce genre pour vous fournir une décoration plus soignée. Faisant partie des mobiliers les plus prisés dans le style rococo, ils se déclinent en différentes variétés de structure et de couleur.

Le meuble baroque de notre boutique est conçu en bois massif avec une ornementation de sculptures ostentatoires. Né à la fin du XVIème siècle, le terme baroque dans les beaux-arts décrit un mouvement artistique, originaire de Rome, mêlant la peinture, la littérature, la sculpture, la musique, l’architecture ainsi que l’ameublement. L’idiome est associé historiquement avec les tensions religieuses de l’époque, particulièrement le souhait de réaffirmation de l’Église catholique face au le passage de la réforme protestante. C’est ce qui prouve la présence notable, à cette époque, des sièges baroques dans la plupart des bâtisses religieuses et palais royaux. Ces assises permettent de créer des fresques et des modèles architecturaux, finement détaillés à différents édifices de renom, si l’on ne parle que l’abbaye d’Ettal, l’Incarnation de Grenade, ou également le château de Schönbrunn à Vienne.