Regroupement des Cuisines Collectives de Gatineau

Le RCCG, organisme sans but lucratif, vise à démocratiser la saine alimentation et à lutter contre la faim et le gaspillage alimentaire sur le territoire de l’Outaouais. Plusieurs projets en partenariats avec différents organismes communautaires sont actuellement en cours de réalisation afin de promouvoir la justice sociale.

Nos services

Nos services vont de l’aide, au démarrage et à l’accompagnement d’une cuisine collective, ainsi qu’au support, à la formation et à la promotion des cuisines collectives en action sur le territoire de l’Outaouais.

Notre mission et nos objectifs

Le Regroupement des cuisines collectives de Gatineau (RCCG) est un organisme sans but lucratif, légalement constitué, qui vise le développement et la consolidation des cuisines collectives dans le but d’aider les individus et les familles vivant en situation de pauvreté ou de précarité, à se nourrir adéquatement. Afin d’atteindre cette mission, le RCCG poursuit les quatre objectifs suivants :

  • Supporter les cuisines collectives dans leur développement
  • Promouvoir le modèle et les valeurs des cuisines collectives et des autres moyens pour favoriser la sécurité alimentaire
  • Diminuer la pauvreté et l’exclusion sociale
  • Promouvoir le bénévolat et l’engagement communautaire

Nos valeurs

Les valeurs suivantes sous-tendent l’importance pour le RCCG de toujours travailler à outiller les partenaires, les responsables des cuisines collectives, les bénévoles et les participant(e)s à l’importance de promouvoir des méthodes alternatives pour augmenter la sécurité alimentaire.

  • l’autonomie: L’autonomie est la prise en charge individuelle et collective. Nous encourageons les démarches qui respectent le cheminement, le choix d’actions et d’implications volontaires des personnes.
  • la solidarité : Nous devons briser l’individualisme et l’isolement. Il faut aussi développer des liens entre nous et d’autres groupes communautaires, mettre en commun des ressources, et créé une force collective. Et enfin, élaboré des projets et trouver des solutions pour répondre à des besoins communs.
  • la démocratie : Faciliter l’implication des personnes dans les lieux de pouvoir décisionnel. Développer plus de pouvoir sur sa vie en s’intégrant à des organisations pour participer à des rencontres, conseil d’administration, réunions d’équipe, prendre la parole pour partager ses idées, partager à l’assemblée générale et y déposer des propositions, s’impliquer bénévolement.
  • l’équité (justice sociale) : Nous rejoignons le mouvement de lutte pour réaliser un projet de société juste et équitable, afin de :
  • – promouvoir l’équité et l’égalité entre les personnes,
  • – dénoncer la violence sous toutes ses formes,
  • – revendiquer l’accès aux lieux de pouvoir et de décisions démocratiques à toutes personnes, sans discrimination etc.
  • le respect : Il faut accepter la personne comme elle est. L’accueillir en valorisant ses connaissances, ses expériences et son expertise. Cette approche favorise un changement dans toutes les facettes de la vie des participantes. L’action des cuisines collectives vise la valorisation des forces, des connaissances, des expériences et des expertises, démystifiant ainsi le rôle social de chaque citoyen et citoyenne.