Travailler au LCDG

Travailler au LCDG

Le personnel du Lycée Charles de Gaulle Ankara est composé de deux catégories :

  1. Titulaires recrutés par l’AEFE et mis à la disposition de l’établissement
  2. Personnels recrutés locaux.

Les résidents sont détachés du ministère d'éducation nationale français (MEN) auprès des établissements d'enseignement français à l'étranger. Il s’agit essentiellement de personnels d’enseignement et d’encadrement.

Leurs contrats sont de deux types: expatriés ou résidents. Les expatriés exercent des missions à durée déterminée de 5 ans au maximum. Les résidents ont des contrats renouvelables tacitement de manière indéfinie.

Pour tout renseignement, consultez le site de l’AEFE www.aefe.fr

Les postes d’expatriés sont publiés au Bulletin Officiel de l’Education Nationale en septembre pour l’année suivante. Ils sont rares, à la rentrée 2016 seul un poste d’enseignant du second degré relève de ce statut.

Les postes de résidents sont publiés à partir de février pour la rentrée suivante, sur le site du lycée et sur celui de l’AEFE. Les dossiers de candidature peuvent alors être téléchargés sur le site du lycée et doivent parvenir au Service Culturel (SCAC) de l’ambassade de France à Ankara dans les délais indiqués afin d’être examinés en commission paritaire.

Les personnes à qui un recrutement est proposées doivent donner leur réponse dans les plus brefs délais afin que les démarches administratives de détachement ou de mise en disponibilité ainsi puissent commencer au plus vite. Cela permet alors un établissement rapide de leur contrat.

Les recrutés locaux, sont recrutés sous contrat privé par le proviseur en application des lois turque. L'employé est rémunéré en euros. Les emplois vavants sont publiés sur le site du lycée.

Certains recrutements peuvent intervenir en cours d’année. Ils sont alors à durée déterminée jusqu’à la fin de l’année scolaire.

La campagne de recrutement local a lieu au printemps. Les dossiers de candidature sont alors téléchargeables sur le site Internet du lycée. Les candidatures sont examinées en commission paritaire qui siège généralement en mai.