Article

Le Phare Magazine

[Avril 2007]

Relais Thalasso à Saint-Marie

Ici, pas de cure minceur qui vaille sans les conseils judicieux et avisé de Bénédicte la diététicienne. Elle est la référente et le "coach" de tous les curistes venus à Saint-Marie avec un seul objectif : "dégonfler". Bénédicte reçoit chacun pour calculer notamment le taux de masse graisseuse : "le poids en tant que tel ne signifie rien pour moi. Suivant l'âge, le sexe, la corpulence et l'activité physique, deux personnes de même poids n'auront pas du tout les mêmes problèmes de surcharge pondérale" commente la jeune-femme. Concernant les curistes accueillis pendant les soins à l’hôtel Atalante, Bénédicte travaille en étroite collaboration avec le chef de cuisine et sa brigade afin de proposer aux résidents des repas variés et équilibrés sans graisse et sans sucre par pourtant savoureux (1300 calories maximum par jour) durant leur séjour. "Le plus dur, avoue-t-elle, c'est de varier les déserts." Pour les autres, elle recommande un régime hypocalorique personnalisé et propos même des idées à réaliser à la maison ou sur les lieux d'hébergement. La Cure "Cap Minceur" du Relais Thalasso comprend le gommage corporel aux pépins de pamplemousse et au sel, le modelage enveloppant minceur cacao/café, le masque corporel cellulisant, l'enveloppement pâte thermo sudation, le modelage gel minceur chauffant, l'application gel fraîcheur jambes ainsi que le modelage sous affusion, les séances de watermass, le drainage lymphatique aquatique, les bains cyclades, douches au jet... soit six jours de programme avec vingt soins individuels "Expert Minceur", quatre soins collectifs pour 835€ par personne sans hébergement.

Zoom sur un soin : le masque corporel cellulisant.

Il s'agit d'un masque à base de fucus (algues aux vertus amincissantes) qui est appliqué sur des zones spécifiques du corps (cuisses, ventre, fesses) par des massages intenses et stimulant la circulation. Une fois le masque appliqué, le curiste est enveloppé dans une couverture chauffante et il reste ainsi une quinzaine de minutes afin de favoriser l'action du fucus par la chaleur, sur les cellules graisseuses.