Comment se déroule une réunion maçonnique rituelle

(ou "tenue") ?

Les tenues maçonniques sont caractérisées par la mise en œuvre d'un rituel spécifique inspiré par le Rite en vigueur à la Grande Loge de France (Rite Ecossais Ancien et Accepté), des travaux de réflexion et des cérémonies spécifiques.

La pratique de ce rituel n'est pas le but de la tenue, mais un support original de réflexion, appuyé sur l'utilisation de symboles particuliers (équerre, compas, etc.), visant le perfectionnement de chacun et son accroissement en connaissance et en conscience.

Ce rituel de plus n'a aucun caractère religieux et n'a aucun rapport avec une liturgie cultuelle.

Les travaux de réflexion individuels et collectifs touchent la vie et l'organisation de la Loge (généralement composée de 40 à 50 Frères), mais consistent surtout en lecture, par un ou deux Frères, d'une réflexion (la " planche ") qu'il auront rédigée sur un sujet particulier, pouvant toucher les domaines initiatique, symbolique, spirituel, historique ou éthique, philosophique, scientifique ou littéraire, etc. l'ensemble restant toujours en rapport avec la volonté d'élévation intellectuelle, morale et spirituelle.

L'échange qui suit est ordonné selon des règles particulières destinées à favoriser la libre expression de chacun et le respect de ses jugements, qui sont idéalement marqués par la mesure de l'expression et l'équilibre des arguments.

Une synthèse est faite par le président de la Loge avant la fin des travaux qui se concluent généralement par un moment de convivialité autour d'un repas en commun appelé " agapes ".

Ces réflexions peuvent donner lieu à des synthèses nationales dans le cadre de questions soumises à l'étude des loges sur des sujets touchant des questions initiatique, rituelle ou encore l'évolution éthique de nos sociétés.

Les cérémonies spécifiques.

Certaines tenues sont réservées à la réception des responsables élus de l'obédience, d’événements particuliers, et d'autres manifestations à des cérémonies d'accueil des Frères et Sœurs des obédiences amies.