The Ishkoodah

The first regatta at the west end of Lake St-Louis was held in 1897 when W.E. Bolton presented a cup for a race sailed off Thomson’s Point (Beaurepaire). Three boats took part in this race,the Ishkoodah, the Vixen, and the Molly Brown.The race was very close and it was won by R.R. Stevenson, a resident of our area. The name of his boat “Ishkoodah” has been preserved for posterity in the oldest continuing regatta in Canada, the Baie-D’Urfé-Beaurepaire Regatta.

“In 1897, three yachts from the Royal St-Lawrence Yacht Club challenged one another to a race at the west end of Lake St-Louis. Their owner’s goal was to not only prove the supremacy of their craft and crew, but to encourage sailing at the far end of the lake. The competitors raced along a rather unique T-shaped course, which is still sailed today. One of the great names in Montreal’s sailing community, R.R. Stevenson won the first race in his yacht the Ishkoodah. Wanting to perpetuate the regatta, Mr. Stevenson generously donated a sterling silver trophy, to be competed for on a handicap by all yachts entering the event. It was named the Ishkoodah Cup, after his yacht. With that, the Bayview and-Beaurepaire Regatta quickly established itself as one of the biggest regattas of the Lake St-Louis sailing season. Originally it was sailed at the end of the summer and marked the finish of the local racing calendar.

“In the early years there were four classes, twenty-twos, four raters, knockabouts and dinghies. In more modern times the number of classes grew, particularly with the advent of fibreglass boats in the sixties. From four classes and twenty to thirty entries, the regatta continued to expand in popularity, peaking in the sixties and seventies when it was not uncommon to have two hundred to two hundred and fifty entries competing in ten or more classes. With the decline in the racing scene on Lake St-Louis the number of entries has dropped, but the regatta still attracts fifty or more boats each year.

“While the regatta is commonly referred to as the Ishkoodah Cup, its official name is the Baie d’Urfe-Beaurepaire Regatta. The Ishkoodah Cup is awarded to the one design keelboat (Sharks, Tanzer 22s, J24’s etc.) with the best, corrected time. But there are many other beautiful and historic trophies awarded each year. The Yawl Cup is a stunning sterling silver masterpiece that causes the America’s Cup to pale. It goes to the fastest yacht in the PHRF 1 & 2 and open keelboat classes. Other trophies of note are the Duggan Planning Cup and the Beaurepaire Cup, both awarded to dinghy classes and the Catamaran Cup. Of special note is the Lake St-Louis Cup, which is awarded to the member of a junior squadron with the best, corrected time.

“This wonderful old regatta is unique for a number of reasons, first the location and the course. Our friends at Baie d’Urfe and Ile Perrot Yacht Clubs are regular sailors at the west end of the lake. But, the rest of us may seldom venture to the far side of Dowker’s. Second, the original T-course is still sailed regardless of wind direction, making for interesting starts some times, and always challenging tactics. Third, the regatta attracts many different boats that you do not normally see on a racecourse these days, a trimaran, a beautiful mahogany Dragon and others. But what is really unique about the “Ishkoodah Cup” is that it is not hosted by a yacht club. Rather it is organised by the Baie d’Urfe Beaurepaire Regatta Committee. Originally the committee members had to be residents of Baie’ d’Urfe or Beaurepaire, in accordance with the deed of gift for the Ishkoodah Cup. Today’s committee members reside in a number of West Island suburbs and hail from RSTLYC, PCYC, BYC, BDYC, IPYC and HYC.”

By Tony McBride

Histoire de l’Ishkoodah

La première régate fut tenue en 1897, à l’extrémité ouest du Lac St-Louis lorsque W.E. Bolton a présenté une coupe pour une course à partir de la Pointe Thomson (Beaurepaire). Trois bateaux ont participé à cette course, ishkoodah: L’Ishkoodah, le Vixen et Molly Brown.

La course était très serrée mais fut gagnée par R.R. Stevenson, un résident de notre région. Pour la prospérité, le nom de son bateau ‘Ishkoodah’ a été préservé pour cette régate, la plus ancienne des régates tenue en continuité au Canada, la régate de Baie-D’Urfé – Beaurepaire.

« En 1897, trois membres du Royal St-Lawrence ont lancé un défi en organisant une course entre eux dans la partie ouest du Lac Saint-Louis. Le but était non seulement de prouver la supériorité de leur voilier et de leur équipage mais aussi d’encourager la voile dans cette partie du lac. Ils ont coursé un parcours assez unique en forme de T, lequel est encore utilisé aujourd’hui. R. R. Stevenson, un montréalais bien connu dans le sport de la voile, a gagné la première course avec son voilier « Ishkoodah ». Pour perpétuer cette régate, Monsieur Stevenson a offert en don un trophée en argent qu’il a nommé la Coupe Ishkoodah. À partir de ce moment, la régate Bayview-Beaurepaire est devenue rapidement une des plus importantes régates du Lac Saint-Louis. Au début, la régate se tenait à la fin de l’été et était la dernière sur le calendrier des courses sur le lac.

« Dans les premières années, il y avait quatre classes de voiliers : les twenty-twos, les four raters, les knockabouts et les dinghies. Dans les plus temps modernes, les classes avaient augmenté, surtout dans les années soixante avec la venue des bateaux en fibre de verre. Après un modeste début avec quatre classes et vingt à trente participants, la régate est devenue de plus en plus populaire et comptait souvent, dans les années soixante et soixante-dix, deux cent à deux cent cinquante participants et plus de dix classes de voiliers. De nos jours, la course étant moins populaire sur le Lac Saint-Louis, les coureurs sont moins nombreux; cependant, la régate attire encore plus de cinquante bateaux.

« La régate est connue sous le nom de la Coupe Ishkoodah mais son nom officiel est la régate Baie-D’Urfé-Beaurepaire. La Coupe Ishkoodah est ouverte à diverses classes de voiliers (Shark, Tanzer 22, J24, etc.). Le gagnant est celui qui obtient le meilleur temps corrigé. Il y a cependant d’autres beaux trophées historiques qui sont présentés chaque année. La Coupe Yawl est un magnifique trophée en argent qui peut facilement surpasser celle de la coupe de l’Amérique; cette coupe est présentée au voilier le plus rapide dans la classe PHRF 1 & 2 et les voiliers ouverts avec une quille. Il y a aussi la Coupe Duggan Planning et la Coupe Beaurepaire qui sont présentées à la classe dinghy et la Coupe Catamaran. La Coupe du Lac Saint-Louis est très spéciale; elle est présentée à un junior des programmes de voile qui obtient le meilleur temps corrigé.

« La régate de la Coupe Ishkoodah est très ancienne et très unique, surtout en raison de son parcours et de l’endroit où elle se tient. En premier lieu, nos amis au Club de Yacht de Baie-D’Urfé et au Club de Yacht de l’Île Perrot font souvent de la voile dans la partie ouest du Lac Saint-Louis. Mais nous, qui sommes à l’autre bout du lac, allons très peu souvent de l’autre côté de l’Île Dowker. Deuxièmement, le parcours original en forme de T est encore utilisé peu importe la direction du vent ce qui crée parfois des départs et des tactiques assez intéressants. Troisièmement, il y a dans cette régate plusieurs voiliers que l’on ne voit pas dans les courses ces jours-ci comme un trimaran, un Dragon en acajou, etc. Plus unique encore, la régate Ishkoodah n’est pas organisée par un club de yacht; elle est organisée par le Comité de la régate de Baie d’Urfé-Beaurepaire. Auparavant, les membres du comité devaient être des résidents de Baie d’Urfé ou de Beaurepaire, conformément à l’acte du don du trophée.

« Aujourd’hui, les membres du comité peuvent demeurer dans plusieurs banlieues de l’ouest de l’île et être des membres des clubs Royal St Lawrence, Pointe Claire, Beaconsfield, Baie-D’Urfé, Île Perrot et Hudson.

Par Tony McBride