Wing Chun (Ving Tsun) Kung Fu

Le
Wing Chun (ou Ving Tsun) est un système de combat chinois, qui, d'après la légende, a été développé par une femme entre la fin du 17e siècle et le début du 18e siècle. 


Ses éléments essentiels ont été développés en raison de la nécessité d'avoir à défendre sa propre vie, et à partir d'une analyse rigoureuse de l'anatomie du corps humain et des lois de la physique

C'est grâce au fait que le Wing Chun a été mis au point par une femme, que la priorité a été donnée à la technique et non à la puissance musculaire brute

Ainsi, les techniques du Ving Tsun, basées sur les chocs, envisagent toujours la possibilité d'un adversaire physiquement supérieur.


Les débutants doivent bien sûr s'habituer aux mouvements spécifiques du Wing Chun. Le système se passe totalement de contenu uniquement démonstratif ou artistique, plus adaptés aux films d'arts martiaux plutôt qu'à la vie réelle. 

Le Wing Chun sert seulement à terminer un combat le plus vite possible et en toute sécurité. C'est un système de combat logique et rationnel. L'accent est surtout mis sur l'économie de mouvement, ainsi que sur des mouvements directs et la vitesse de réaction.


Trois formes (Taos) à mains nues constituent les éléments de base du Wing Chun, et sont complétées par une forme au Mannequin de bois, et deux formes aux armes :

De plus, peu de temps après l'apprentissage de la première forme, l'élève commence son entraînement au Chi Sau, appelé aussi l'âme du Wing Chun. Une pratique correcte du Chi Sau développe les réflexes, la vitesse et la détermination qui sont nécessaires dans un combat.