Professeur Khalil Hammani

- Professeur de Biochimie et Biologie Moléculaire à la Faculté Poly-disciplinaire de Taza, Univesrité Sidi Mohamed Ben Abdellah-Fès.
  • Formation

* 1984 : Baccalauréat en Sciences Expérimentales bilingues; Lycée Al Mohamadie de KSAR-EL-KEBIR.

 * 1986D.E.U.G en Biologie-Géologie; Faculté des sciences de TETOUAN- Université Abdelmalek Essaadi

 * 1988Licence en Biologie Générale; Faculté des Sciences Dhar El Mehraz de FES- Université Sidi Mohamed ben Abdellah

 * 1989/1990 : Licence spéciale en Biologie Moléculaire et Biotechnologie (DEA); Université Libre de Bruxelles - Faculté des Sciences (BELGIQUE)

 * 1994 : Thèse de Doctorat en Sciences Biomédicales (Doctorat d'État, soutenu le 2 Juin 1994).            Université Catholique de Louvain (U.C.L.) - Faculté de Médecine et International Institute of Cellular and Molecular Pathology (I.C.P.) et Groupe Tissus Conjonctifs - I.C.P. / U.C.L. 7539; 1200 Bruxelles- BELGIQUE

Titre de la thèse : "Purification, clonage et expression de la stromélysine de souris".

Option : "Biochimie et Biologie Moléculaire", Promoteurs : Pr. Y. Eeckhout, Pr. G. Vaes  et Dr. Ch. Peeters-Joris.

1994/96, Post-Doctorat (Research Fellow) dans l’Institut Smith de Recherche, Children’s Hospital Los Angeles (CHLA) et Département de Biochimie et Biologie Moléculaire, University of Southern California (U.S.C.), les ÉTATS UNIS d'AMÉRIQUE, Responsable: Pr. Y.A. DeClerck; Professeur de Pédiatrie, Biochimie et Biologie Moléculaire à l’U.S.C. et Directeur de l’Institut Smith de Recherche.

- Sujet d’études : Effet des inhibiteurs tissulaires des métalloprotéases matricielles (TIMPs) dans la progression tumorale : Étude de leur régulation au niveau de la transcription.

  • Champs de recherche

Etude au niveau moléculaire de l’effet des extraits de certaines plantes médicinales sur l’inhibition de la prolifération cellulaire: Dans ce contexte, l’axe de recherché a pour objectif de rechercher des protéines impliquées dans cet effet mitostatique en choisissant comme modèle un phytotest utilisant les radicelles de Lepidium sativum. Dans cette étude on comparera les profiles protéiques et protéasiques entre les racines traitées ou non par les principes actifs des plantes sélectionnées. La caractérisation et la recherche de protéines qui sembleraient avoir une relation avec l’inhibition de la prolifération cellulaire seront par la suite déterminées.