Présentation

Mastères organisés en 2016-17 :

Conformément à l’arrêté 2007/3471/MERS/CAB Portant Création, Attributions et Organisation du Service des Etudes Avancées des Institutions d’Enseignement Supérieur du 11 octobre 2007 (à télécharger), le Service des Etudes avancées de l’Université Kofi Annan de Guinée est chargé d’organiser les programmes d’études en vue de la délivrance du mastère.

En 2016-17, il offre des préparations en deux ans aux programmes de mastères (LMD) suivants :

Mastères en Droit et Sciences politiques

Concentrations

Mastère (professionnel) en Droit et Gestion des Collectivités territoriales (MDGCT)


Mastère (professionnel) en Droit privé (MDP)

Carrières judiciaires

Droit de l’entreprise

Mastère (prof. & de recherche) en Relations internationales (MRI)

 

 

Mastère en Langues étrangères appliquées

Mastère (professionnel) en Relations internationales (MRI), commun avec Droit et Science politique, certains enseignements étant dispensés en langue anglais

 

Mastères en Sciences économiques et de gestion

Mastère (professionnel & de recherche) en Analyse et Politique économique (MAPE)

Mastère (professionnel) en Banque, Finance et Assurance (MBFA)

Mastère (professionnel) en Comptabilité, Contrôle, Audit (MCCA)

Mastère (professionnel) en Négociations commerciales internationales   (MNCI)

Mastère (professionnel) en Management de projets (MMP)

Mastère (professionnel) en Gestion des Ressources Humaines (MGRH)

 

Mastère en Sciences sociales

Mastère (professionnel & recherche) en Sciences sociales et Développement (MSSD)


Mastère en  Sciences informatiques

Concentrations

Mastère (professionnel) en Systèmes d'information (MSI)

Systèmes d’information – Réseaux (SIR)

Systèmes d’information – Base de données (SIBD)

 

Mastères du domaine médical

Concentrations

Mastère (professionnel) en Santé publique (MSP)

Renforcement des systèmes de santé

Epidémiologie 

Mastère (professionnel) en Santé et Sécurité au travail (MSST, sous réserve)

 

Mastère (professionnel) en Sciences maïeutiques (MSM)

 

 

 On trouvera ci-après de brèves présentations de quelques-uns de ces programmes: 


Mastères en Droit et Sciences politiques


Mastère (professionnel) en Droit et Gestion des Collectivités territoriales (MDGCT)

Objectifs :

Préparer les apprenants à exercer des fonctions de responsabilité dans les collectivités territoriales et leurs groupements, dans les organismes de droit public ou de droit privé en rapport avec elles (associations, établissements publics, sociétés d’économie mixte…), mais également à pratiquer les métiers du conseil aux collectivités (cabinets de consultants, bureaux d’études, etc.).

 

Conditions d’accès :

- justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maîtrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Droit, Gestion ou Administration des affaires,

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation :

Les études en vue du master durent deux années, divisées chacune en deux semestres. Les étudiants reçoivent une formation de 120 crédits correspondant à 875 heures d’enseignement et à un stage professionnel d’une durée de douze semaines au moins :


 

Première année

Deuxième année

Economie

Droit public 1 & 2

Cadre institutionnel de la décentralisation Finances publiques de l’Etat

Comptabilité et Fiscalité

Contrôle de gestion

Organisation et Gestion 1 & 2

Systèmes d’information 1 & 2

Langue des affaires

Droit des institutions locales

Politiques publiques locales

Droit de l’action publique économique locale

Droit des finances locales

Ressources humaines locales

Gestion comptable, budgétaire et financière des collectivités territoriales

Gestion de projets

Contrôles et évaluation

Comportements et changement

Applications

Langue des affaires

Relations professionnelles

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas ; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits …) sont mis à la disposition des étudiants.

Ils sont organisés en partenariat avec le Ministère de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation et en collaboration l’Université Général Lansana CONTE (Sonfonia), l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar, le Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) de Dakar et l’association Universitaires sans Frontières (France).

 

Poursuite d’études :

Compte tenu de leur formation première, les titulaires du master ont la possibilité de compléter leur formation en préparant un master de recherche en Droit ou en Sciences de gestion et ultérieurement un doctorat (en trois ans), dans le cadre de coopérations avec des établissements partenaires.

 

Télécharger la fiche. 

Télécharger la plaquette.

Renseignements :

Tél. : 622 61 33 36/625 25 93 11 ou 657 59 21 15 ; site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Kipé, Conakry,

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12



Mastère (professionnel) en Droit privé (MDP)

Objectifs :

Il s’agit de permettre à des étudiants et professionnels spécialisés en Droit privé de compléter et d’approfondir les fondamentaux du Droit acquis en licence, afin d’être opérationnels très rapidement, avec des perspectives professionnelles réelles.

Le Mastère de Droit privé forme des spécialistes en Droit des affaires ou en Carrières judiciaires, et prépare notamment aux métiers de juriste d’entreprise, de fiscaliste, d’avocat, de magistrat, de notaire, ainsi qu’aux professions de police et de gendarmerie, de l’administration pénitentiaire, etc.  

 

Conditions d’accès :

Les candidats doivent :

- justifier pour la première année, d’une Licence  en Droit Privé ;

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation :

Les études en vue du mastère durent deux années, divisées chacune en deux semestres.

Les étudiants reçoivent une formation de 120 crédits correspondant à 1070 heures d’enseignement et à un stage professionnel d’une durée de douze semaines au moins :

Première année : Tronc commun

Deuxième année : Droit des affaires

Deuxième année : Carrières judiciaires

Successions et libéralités

Régimes matrimoniaux

Procédures collectives

Voies d’exécution 

Droit processuel

Instruments de paiement et de crédit

Droit pénal des affaires

Droit fiscal des affaires

Couverture des risques dans l’entreprise

Droit pénal spécial

Procédure pénale approfondie

Systèmes judiciaires comparés

Droit de la consommation

Droit de la concurrence

Contentieux fiscal

Immatriculation foncière et publicité

Gestion des PME

Anglais juridique

Conférences de méthode

Cours Magistraux :

Droit des contrats

Droit des sociétés et droit financier

Gestion des ressources humaines

Fiscalité d’opérations et secteurs particuliers

Analyse comptable et financière

Droit de la propriété intellectuelle

Techniques de financement de l’entreprise

Droit du crédit

Relations professionnelles

Droit des entreprises publiques

Droit des marchés publics

Droit du commerce international

Droit international économique

Modes alternatifs de règlement des litiges

Séminaires :

Pratique du droit bancaire

Droit du commerce électronique

Secteur informel et Microcrédit

Montage et gestion de projets

Droit douanier

Cours magistraux

Droit des contrats

Droit des sociétés

Criminologie

Droit pénal international substantiel

Droit pénal international procédural

Contentieux administratif

Contentieux constitutionnel

Contentieux fiscal

Contentieux social

Contentieux spécifique Personnes/Familles

Relations professionnelles

Rédaction des actes de procédure

Déontologie des professions judiciaires

Droit international économique

Modes alternatifs de règlement des litiges 

Séminaires :

Droit de la police

Droit notarial

Statut des Magistrats et auxiliaires de justice

Conventions internationales et droit interne

 



































Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas, de séminaires ; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits…) sont mis à la disposition des étudiants.

Les enseignements sont organisés en partenariat avec les entreprises et autres organisations professionnelles, les universités de la place ainsi que les Facultés de Droit de la Sous-région et de France.

Renseignements :

Tél. : (224) 622 26 53 32 ou 657 59 21 15

Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

 

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées, Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Kipé, Conakry 

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12



Télécharger la fiche. 

Télécharger la plaquette.


Mastère (professionnel et de recherche) en Relations internationales (MRI)

Objectifs :

Ce Master, au cœur des enjeux de la mondialisation, offre de réelles perspectives aux apprenants. Ces derniers seront capables, à l’issue de la formation, d’appréhender, d’anticiper et d’innover dans un environnement international en mutation. Les futurs diplômés seront préparés à exercer des activités professionnelles de haut niveau dans les administrations publiques, nationales et internationales, les organismes privés et les institutions régionales.

 

Conditions d’accès :

Les candidats doivent :

- justifier d’un Diplôme d’études supérieures (DES), d’une maîtrise, d’une Licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Droit, Gestion ou Administration ;

 - avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation :

Le Master en Relations Internationales de l’UKAG propose une formation en 4 semestres, répartis sur deux ans, avec un total de 980 heures d’enseignement et un stage professionnel d’une durée minimale de 12 semaines. Pour être diplômés, les apprenants doivent avoir validé 120 crédits.

 

Première année de Master

Deuxième année de Master

Relations internationales

Organisations internationales

Histoire des Relations internationales

Théorie des Relations internationales

Fonction publique internationale

Droit international public

Système des Nations-Unies

Droits de l’Homme et Droits fondamentaux

Grands Problèmes politiques contemporains

Introduction à la politique africaine

Histoire du Panafricanisme

Géopolitique africaine

Anglais

Espagnol (Option)

Méthodologie de la Recherche

Relations internationales approfondies

Paix et Sécurité internationale - Mondialisation

Droit international approfondi

Droit international du Développement

Droit pénal international

Intégration africaine

OHADA

Politique étrangère de la Guinée

Anglais

Espagnol (Option)

Méthodologie de conduite et de gestion de projet

Stage + Mémoire de Stage

 

Les enseignements sont dispensés par des intervenants universitaires (locaux ou étrangers) ainsi que des professionnels, sous forme de cours magistraux, travaux dirigés, séminaires et études de cas ; certains sont proposés à la fois en français et en anglais (à l’intention d’apprenants anglophones).

 

La formation est organisée en partenariat avec l’Université de Reims Champagne-Ardennes (URCA, France). Les membres du CERRI (Centre d’Etude Rémois en Relations Internationales) sont sollicités pour animer des conférences thématiques.

 

Poursuite des études :

La possibilité sera offerte aux titulaires du Master de Relations internationales souhaitant poursuivre un projet de recherche d’être accompagné par l’Ecole Doctorale de l’université de Reims.

 

Renseignements :

Téléphones : (224) 628 58 33 49/657 59 21 15

Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Kipé, Conakry,

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12


Télécharger la fiche. 

Télécharger la plaquette.


Mastères en Sciences économiques et de gestion


Mastère (professionnel et de recherche) en Analyse et Politiques économiques (MAPE)

 

Objectifs 

 

Le Mastère (Recherche/professionnel) en Analyse et Politique Economique (APE) se propose de renforcer les compétences des étudiants dans les théories économiques et financières, tout en leur permettant, par un jeu d'options d'approfondir leur connaissance des questions du développement international et de l'environnement ainsi que de celles du travail, de la cohésion sociale et de l'emploi. Il développe leurs compétences dans le domaine de l'évaluation grâce à des cours d'économétrie et d'évaluation des politiques économiques.

 

Conditions d’accès 

 

Les étudiants doivent :

- justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maitrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Gestion ou en Economie.

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation 

 

Le programme comporte quatre (4) semestres d’enseignement dont deux (2) pour la première année et deux autres pour la deuxième année. Les étudiants ont la possibilité de choisir entre le parcours recherche et le parcours professionnel à partir de la deuxième année.

 

Les étudiants reçoivent une formation de 120 crédits dans le cadre de LMD correspondant à 665 heures d’enseignement pour le parcours recherche et 649 heures d’enseignement pour le parcours professionnelle y compris un stage professionnel d’une durée de trois (3) mois  au moins.

 

Première année

Deuxième année

 Parcours Recherche

Parcours Professionnel

- Optimisation Dynamique (prérequis : Maths Sup)

- Anglais économique & financier

- Microéconomie Approfondie  I : Théorie des Jeux

- Macroéconomie  Approfondie I

- Economie de l'environnement et de l'énergie

- Microéconomie Approfondie  II

- Macroéconomie Approfondie II

- Statistique avancée

- Econométrie avancées 1 :

    - Econométrie des séries temporelles

    - Econométrie des données de panel 

 - Méthode 1 : Initiation aux logiciels Eviews et Stata

- Méthodologie de La recherche 1: Initiation à la Recherche

- Econométrie  avancée 2 :

    - Techniques de prévision

    - Econométrie  des variables qualitatives

- Méthode 2 : Eviews et Stata Avancé

-Séminaire sur l’économie des ressources humaines

-Macroéconomie internationale &

Coordination des politiques macroéconomiques

-Séminaire sur la nouvelle économie institutionnelle

-Méthodologie de la recherche 2: rédaction et analyse critique d’un article publié

-Préparation et rédaction de mémoire

-Econométrie  avancée 2 :

     - Techniques de prévision

- Méthode 2 : Eviews

- Séminaire sur l’économie des ressources humaines

-Macroéconomie internationale &

Coordination des politiques macroéconomiques

-Analyse des indicateurs économiques avancés

-Méthodologie de rédaction d’un rapport de stage

- Stage ou projet professionnel de recherche 

 

 

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas ; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits…) sont mis à la disposition des étudiants.

 

Débouchés et poursuite d’études 

 

Les titulaires du Mastère en Analyse et Politique Economique (MAPE), parcours recherche, seront en mesure d’intégrer l’enseignement supérieur ou des organismes de recherche, privés ou publics après avoir préparé leur doctorat. Les titulaires du Mastère en Analyse et Politique Economique (MAPE), parcours professionnel, accéderont directement au marché de l’emploi.

 

Renseignements  

Tel : (224) 624 11 21 63/662 06 05 10 et sur le site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

 

Inscriptions : 

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 KIpé, Conakry (Guinée) ; 

Téléphones : (224) 624 11 21 63 / 664 36 42 62


Télécharger le fiche

Télécharger la plaquette


Mastère (professionnel) en Banque, Finance et Assurance (MBFA)

                                                                                                     

Objectifs

L'objectif  poursuivi par ce programme de Master en Monnaie, Banque, Finance et Assurance (MBFA) est de donner aux apprenants les connaissances et techniques nécessaires à l'exercice des nombreux métiers de la banque, de la finance et de l'assurance.

 

Capitalisant sur leurs acquis en analyse économique et en finance, il leur offre une formation qui associe enseignements fondamentaux et enseignements spécialisés, avec des parcours différenciés à partir de la deuxième année: Banque et Assurance et Banque et Finance.

 

Conditions d’accès

Les candidats doivent :

- justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maîtrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Gestion ou en Economie.

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation

Le programme comporte quatre (4) semestres d’enseignement dont deux (2) en tronc commun pour la première et deux autres de spécialité à partir de la deuxième année.

 

Les étudiants reçoivent une formation de 120 crédits correspondant à 940 heures d’enseignement pour chaque spécialité et à un stage professionnel d’une durée de douze (12) semaines au moins.

 

Première année

Deuxième année

Microéconomie de l’incertain et assurance

Théories bancaires

Contrôle de gestion bancaire

Fiscalité des institutions financières

Droit des assurances

Droit bancaire

Produits et Services d’assurance

Gestion des risques de marchés

Gestion des risques de crédit

Marchés de capitaux

Marketing bancaire et financier

Négociation commerciale du professionnel

Gestion de portefeuille

Modélisation financière

Banque et Assurance

Bases techniques des assurances

Assurance de responsabilité civile

Economie de l’assurance

Assurance transports

Assurance automobile

Assurance des risques divers

Comptabilité des assurances

Assurance du transport maritime

Réassurance

Banque et Finance

Institutions financières  bancaires et non bancaires

Stratégie financière

Analyse bancaire et financement de l’entreprise Analyse et Management des risques financiers

Econométrie bancaire et financière

Régulation macro-financière

Séminaires professionnels : Déontologie et éthique financière

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits…) sont mis à la disposition des étudiants.

 

Ce programme  est en harmonie avec ceux organisés (dans le même domaine), dans la Sous-région, au Maghreb et en Europe.

 

Débouchés et poursuite d’études

Les titulaires du Master Banque, Finance et Assurance (MBFA) ont accès directement aux métiers de ce secteur dès leur sortie.

 

Ils ont la possibilité de compléter leur formation en préparant un master de recherche en Sciences de gestion et ultérieurement un doctorat (en trois ans), dans le cadre de coopérations avec des établissements partenaires.

 

Renseignements :

Téléphones : (224) 624 112 163 ou  657 59 21 15

Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

 

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Kipé, Conakry,

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12

Télécharger la fiche. 

Télécharger la plaquette.


Mastère (professionnel) en Comptabilité, Contrôle, Audit (MCCA)

Objectifs :

Former « des professionnels du chiffre » confirmés, appelés à travailler dans des cabinets d’expertise comptable, ainsi que dans les services financiers et comptables des entreprises et autres organisations privées (associations, ONG…), et publiques (établissements publics, collectivités territoriales, et à y exercer des fonctions de responsabilité. Les enseignements constituent le prolongement et l’approfondissement de ceux reçus en premier cycle dans le domaine de la gestion comptable et financière.


Conditions d’accès :

- justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maitrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Comptabilité-Finances,

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.


Organisation et contenu de la formation :

Les études en vue du master durent deux années, divisées chacune en deux semestres. Les étudiants reçoivent une formation de 120 crédits correspondant à 830 heures d’enseignement et à un stage professionnel d’une durée de douze semaines au moins


Première année

Deuxième année

Economie

Gestion juridique, fiscale et sociale

Comptabilité et audit

Finance

Langue étrangère

Economie

Management et contrôle de gestion

Management des systèmes d’information

Langue étrangère

Relations professionnelles


Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas ; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits …) sont mis à la disposition des étudiants.


Ils sont organisés en partenariat avec les cabinets comptables de la place ainsi qu’avec l’Université Général Lansana CONTE (Sonfonia), le Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) de Dakar, l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar et l’association Universitaires sans Frontières (France).


Poursuite d’études 

Les étudiants intéressés par l’exercice libéral de la profession comptable peuvent poursuivre leur formation en vue du diplôme d’expert-comptable (diplôme français ou UEMOA)


Ceux désireux de faire carrière dans l’enseignement supérieur et la recherche, peuvent préparer un master de recherche, et ultérieurement un doctorat (en trois ans), dans le cadre de coopérations avec des établissements partenaires.


Télécharger la fiche

Télécharger la plaquette.

Renseignements :

Tél : 664 76 76 91, 624 17 01 60 ou 657 59 21 15

Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)


Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Kipé, Conakry,

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12


Mastère (professionnel) en Négociations commerciales internationales (MNCI)

Objectifs 

Le Master en Négociations Commerciales Internationales (MNCI) vise à former des cadres dont la mission sera de soutenir les organisations, qu'elles soient privées ou publiques, dans leur développement à l'international. Il s'agit notamment de les préparer aux fonctions de négociation, de représentation commerciale et d'achat.

Conditions d’accès 

Les candidats doivent :

- justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maîtrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Gestion ou en Economie ;

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

Organisation et contenu de la formation 

Le programme comporte quatre (4) semestres d’enseignement dont deux (2) pour la première année et deux autres pour  la deuxième année.

Les apprenants reçoivent une formation de 120 crédits (système LMD) correspondant à 940 heures d’enseignement et à un stage professionnel d’une durée de douze (12) semaines :

 

Première année

Deuxième année

Techniques de financement International

Négociations internationales

Politique commerciale

Douane et politique commerciale

Espagnol des Affaires 1

Anglais des affaires 1

Marketing international

Propriété intellectuelle

Méthodes quantitatives

Transport et assurances

Espagnol des Affaires 2

Anglais des affaires 2

Droit privé international

Droit public international

Diplomatie économique

Gestion des crises

Système d’information

Environnement économique

Analyse des marchés

Analyse des données

Logiciel SPSS

Projet Professionnel

 

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits…) sont mis à la disposition des étudiants.

Ce programme est en harmonie avec ceux proposés dans la Sous-région, au Maghreb et en Europe. Il est organisé avec le soutien de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Débouchés

Les titulaires du Master en Négociations Commerciales Internationales (MNCI) ont accès aux métiers de ce secteur et exercent des fonctions variées dans les services commerciaux, d'import-export, de marketing, de communication et de relations publiques…, des PME et des grandes entreprises opérant à l'échelle internationale.

Renseignements 

Téléphones  : (224) 624 112 163 ou  657 59 21 15

 Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)  

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Kipé, Conakry (Guinée)

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12


 

Télécharger la fiche

Télécharger la plaquette


Mastère (professionnel) en Management de projets (MMP)

                                                              

Objectifs 

Le Master en Management de projets (MMP) vise à apporter aux étudiants un complément de formation de haut niveau, leur permettant d’acquérir les compétences nécessaires à la conception et à la gestion de projets, tout en maitrisant les nouveaux défis du développement.  IL prépare à l’ensemble des métiers liés au management de projet.

 

Conditions d’accès 

Les candidats doivent :

- justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maîtrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Gestion ou en Economie, en Droit ou en Science sociale ;

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation 

Le programme comporte quatre (4) semestres d’enseignement dont deux (2) pour la première année et deux autres pour  la deuxième année.

Les étudiants reçoivent une formation de 120 crédits correspondant à 890 heures d’enseignement et à un stage professionnel d’une durée de douze (12) semaines au moins :

 

Première année

Deuxième année

Concept de développement

Entreprises, financement et développement

Management et conduite de projets

Analyse économique des projets

Management des organisations

Initiation à la gestion de projet

Pauvreté et croissance économique

Audit de projet

Gestion des ressources humaines dans les projets

Planification de projets

Management, passation des marchés publics et gestion des contrats

Conception d’un projet

Anglais professionnel

Informatique appliquée à la gestion de  projet : Introduction à Ms Project

Initialisation d’un projet

Terminaison et capitalisation d’un projet

Réalisation et pilotage d’un projet

Projet de création d'entreprise : Plan d’affaires, faisabilité de projet

Suivi et évaluation des projets et programmes

Ms Project avancé

Techniques comportementales et relationnelles en situation de projet

Gestion du changement induit par les projets

Projet professionnel

 

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits…) sont mis à la disposition des étudiants.

Ce programme est en harmonie avec ceux organisés dans la Sous-région, au Maghreb et en Europe.

 

Débouchés et Poursuite d’études 

Les titulaires du Master en Management des projets (MMG) intègrent le marché de l'emploi en tant gestionnaires de projets dans des entreprises privées ou publiques, ainsi que dans les organisations nationales internationales.

Ils ont la possibilité de compléter leur formation en préparant un master de recherche en Sciences de gestion et ultérieurement un doctorat (en trois ans), dans le cadre de coopérations avec des établissements partenaires.

 

Renseignements 

Téléphones : (224) 624 112 163 ou  657 59 21 15

Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées) 

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Conakry (Guinée)

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12

Télécharger la fiche

Télécharger la plaquette


Mastère (professionnel) en Gestion des Ressources Humaines (MGRH) 

 

Objectifs 

La formation vise :

- à faire acquérir aux étudiants des savoirs théoriques, des savoir-faire, des savoir-être et des savoir-apprendre dans les différents domaines des ressources humaines,

- à permettre aux professionnels déjà en poste de se perfectionner dans ces domaines, en consolidant leur maîtrise des méthodes, techniques, outils RH, en lien avec la stratégie des entreprises, dans le cadre d'une approche globale et  transversale.

 

Conditions d’accès 

Les candidats doivent :

- justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maitrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Gestion ou en Economie ; en Droit ou en Science sociale ;

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation 

Le programme comporte quatre (4) semestres d’enseignement dont deux (2) pour la première année et deux autres pour  la deuxième année.

Les étudiants reçoivent une formation de 120 crédits correspondant à 905 heures d’enseignement et à un stage professionnel d’une durée de douze (12) semaines au moins.

 

Première année

Deuxième année

Economie du travail et Politique de l’emploi

Théories des Organisations et de Management 

Environnement Economique et Gestion des organisations

Contrôle de gestion et Systèmes d’information (SI) 

Psychologie du travail

Formation

Management stratégique de l'entreprise

Travail et Emploi : l'action de l'État

Comportement des individus et Management

Droit social et des  relations professionnelles

Management des hommes

Santé, Condition de Travail et RPS

Culture d’entreprises et compétences

Fonction RH et dimension internationale

Contrôle et Audit Social

Techniques d’Evaluation

Gestion des Rémunération

Ethique et RSE

Gestion de carrière et orientation professionnelle

Gestion internationale des RH

Culture d’entreprises et compétences

 

 

 

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits…) sont mis à la disposition des étudiants.

Ce programme est en harmonie avec ceux organisés dans la Sous-région, au Maghreb et en Europe.


Débouchés et poursuite d’études 

Les titulaires du Master exercent les différents métiers en rapport avec la Gestion des ressources humaines :

- cadre, chargé de mission…,  dans une Direction des RH ;

- chargé d’études, d’expertises (diagnostics, évaluations, certifications) ;

- consultant en organisation…

 

Ils ont la possibilité de compléter leur formation en préparant un master de recherche en Sciences de gestion et ultérieurement un doctorat (en trois ans), dans le cadre de coopérations avec des établissements partenaires.

 

Renseignements 

Téléphones : (224) 624 112 163 ou  657 59 21 15

Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

 

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Conakry (Guinée),

Téléphones : (224) 657 59 21 15 ou 624 70 04 12


Télécharger la fiche

Télécharger la plaquette

Mastères en Sciences sociales


Mastère (professionnel et de recherche) en Sciences sociales et Développement (MSSD)


Objectifs :

Le Mastère pluridisciplinaire de Sciences Sociales et Développement  fournit aux étudiants des connaissances leur permettant d’appréhender la question du développement dans toute sa complexité, dans ses aspects sociaux, culturels, politiques et économiques.

Il s’adresse  à un public étudiant (formation initiale) ; il est également accessible à des enseignants en poste dans les institutions d’enseignement supérieur, à des  fonctionnaires et des travailleurs du secteur du développement   titulaires des diplômes requis.

Il offre aux candidats deux options, en fonction de leur projet professionnel, qui correspondent à une diversification des parcours après une première année en tronc commun :

·  Une option recherche, pour les étudiants qui aspirent à une carrière académique ou à devenir des consultants pour les bureaux d’études ou les institutions internationales. 

·  Une option professionnelle, pour les candidats qui travaillent ou veulent travailler dans l’administration publique, dans des bureaux d’études ou dans le cadre des projets de développement auprès des institutions internationales et des ONG. Cette formation les prépare aussi à devenir des entrepreneurs du développement, appelés à monter des projets et à créer des coopératives ou des ONG.

 

Conditions d’accès :

Les candidats :

- justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maîtrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Sociologie, Economie, Droit, Démographie ;

- avoir réussi les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé relatif au projet professionnel ou au projet de recherche,  suivi de questions et/ou entretien avec le Jury) ;

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation :

Les études en vue du master durent deux années, divisées chacune en deux semestres. Les apprenants reçoivent une formation de 120 crédits, correspondant en première année, à 617 heures d’enseignement, et, en deuxième année, à 306 heures d’enseignement, complétées soit par un stage de trois mois (option Professionnelle), soit par la préparation d’un mémoire à l’issue de recherches de terrain (option Recherche).

 

Première année

Deuxième année

1. Théories sociologiques du développement

2. Populations et développement

a) Démographie appliquée au développement

b) Migrations et mondialisation

3. Méthodologie de la recherche en Sciences sociales

4. Dynamiques du développement économique

a) Economie du développement

b) Anthropologie économique

5. Genre et développement

6. Communication et développement

7. Développement et territoire

a) Sociologie de l’environnement

b) Sociologie urbaine

c) Décentralisation et aménagt de l’espace urbain et rural

8. Enjeux politiques du développement

9. Méthodologie de la recherche en Sciences Sociales

10. Le travail dans les Pays en voie de développement

11. Socio-anthropologie du développement et du changement social

12. Techniques de recherche documentaire

Enseignements communs :

1. Développement et société

a) Educations, enfances, développement

b) Santé et développement

c) La socio-anthropologie des situations d’urgence : le cas de l’épidémie d’Ebola en Guinée

2. Informatique

a) Word, excel, power point : remise à niveau

b) Logiciels pour le traitement des données sociologiques

 

Option Recherche :

3..La communauté internationale face au développement

a) Droit des institutions internationales

b) Géopolitique

4.Méthodologie de recherche en Sciences Sociales

5. Techniques de rédaction du mémoire

 

Option professionnelle :

3. Communication et médiation culturelle 

4. Les projets de développement : montage, gestion, suivi-évaluation

5. Outils d’intervention en milieu rural

6. Etude d’impact et rédaction des rapports de mission

 

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, études de cas ; ils sont assurés par des enseignants universitaires de grade magistral, nationaux et étrangers, et par  des professionnels.  

 

Poursuite d’études :

Les titulaires du master de recherche  ont la possibilité de compléter leur formation en préparant un master de recherche doctorat (en trois ans), dans le cadre de coopérations avec des établissements partenaires.

 

Renseignements :

Téléphones : (224) 669 93 86 32/666 60 80 97 ou  657 59 21 15 et

Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Conakry (Guinée),

Téléphones : (224) 657 59 21 15 ou 624 70 04 12

Télécharger la fiche

Télécharger la plaquette



Mastères en Sciences informatiques

Mastère en Systèmes d'information

Objectifs :

Le Mastère (professionnel) de Systèmes d’information vise à permettre aux apprenants:

- en première année commune, de consolider leurs connaissances et compétences par des approfondissements fonctionnels ;

- en deuxième année, de se former aux concepts, méthodes et techniques, selon le cas, des Systèmes d’information - Réseaux (SIR), ou des Système d’Information - Base de données (SIBD), et de se préparer à exercer des responsabilités dans un de ces domaines.

 

Conditions d’accès :

Les candidats doivent : 

-  justifier d’un diplôme d’études supérieures (DES), d’une maîtrise ou d’une licence (LMD) ou d’un diplôme reconnu équivalent en Sciences informatiques,

- avoir subi avec succès les épreuves de la procédure d’admission (examen du dossier ; exposé suivi de questions et/ou entretien avec le Jury).

- s’acquitter des frais de scolarité.

 

Organisation et contenu de la formation :

Les études en vue du mastère sont organisées en partenariat avec des cabinets de la place, ainsi qu’en collaboration avec l’université Gamal Abdel Nasser, le Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) de Dakar et l’université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar ; elles durent deux ans. En 1ère année, les apprenants reçoivent une formation de 60 crédits correspondant à 450 heures d’enseignement :

Premier semestre

Deuxième semestre

Architecture et programmation réseaux

Administration Réseaux

Audit et  gouvernance des systèmes d’information

Cryptographie

Informatique décisionnelle

 

Fouille des données

Gestion des projets

Création d’’entreprise

Droit informatique

Anglais commercial

Projet de fin d’année

 

En 2ème année, la formation de 60 crédits inclut des enseignements dont la nature et la durée dépendent de la concentration choisie, et un stage (12 semaines) ou un Projet professionnel.

- Pour les apprenants optant pour les SIR, 240 heures d’enseignement sont dispensées :

Premier semestre

Deuxième semestre

Réseaux  sans fils et Télécommunications

Webs services

Systèmes informatiques

Management des systèmes d’information

Relations professionnelles

Sociologie et gestion des organisations

*Comportement et changement*

Stage ou projet professionnel

 

- Pour les apprenants optant pour les SIBD, 240 heures d’enseignement sont dispensées :

Premier semestre

Deuxième semestre

Architecture et système distribué

Administration et sécurité des systèmes d’information

Management des systèmes d’information

Webs services

Sociologie et Gestion des organisations

Relations professionnelles

*Comportement et changement*

Stage ou projet professionnel

 

Au terme de leur formation, les apprenants doivent :

- maîtriser les techniques de conception des systèmes d’information ;

- être capables d’administrer et de superviser, selon la spécialisation choisie, les réseaux filaires et sans fil ou les bases de données ;

- être en mesure d’assurer la sécurité, selon le cas,  des réseaux ou des bases de données.

 

Renseignements :

Téléphones : (224) 657-33-15-03/621-09-80-66 ou 657 59 21 15 

Site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Conakry (Guinée),

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12


Télécharger la fiche.

Télécharger la plaquette.


Mastères du domaine médical

Mastère en Sciences maïeutiques


Objectifs :

Les enseignements, sanctionnés par le Mastère professionnel en Sciences Maïeutiques (MSM) visent à former des professionnels, appelés à travailler dans des directions centrales du ministère de la santé, hôpitaux universitaires, hôpitaux préfectoraux, les centres médico-chirurgicaux, les cliniques privées et les ONGs.

Plus précisément, a l’issue de ce programme de formation, les lauréat(e)s pourront être appelés à exercer notamment les fonctions ci-dessous :

-          Assistant(e) de programme de santé de la reproduction;

-          Enseignant(e) dans les écoles de sages-femmes ;

-          Responsables de SMI ou de services de maternité ;

-          Surveillant(e) d’unité de soins dans les services de gynécologie et d’obstétrique.

Conditions d’accès :

La préparation du Mastère en Sciences maïeutiques est ouverte aux sages-femmes et maïeuticiens en activités ou en fin de formation. Elle peut être accessible aux infirmiers d’état et aux étudiants en médecine en fin du premier cycle des études de médecine, sur étude de dossier.L’admission dans la formation est prononcée après examen du dossier et une épreuve orale consistant en un exposé suivi de questions et/ou en un entretien avec le Sous-Comité d’évaluation et d’admission.

Organisation et contenu de la formation :

Les études en vue du mastère durent deux années, divisées chacune en deux semestres Les apprenant(e)s reçoivent une formation de 120 crédits correspondant à 1025 heures d’enseignements théoriques, pratiques, travaux dirigés, temps d’évaluation et à 800 heures de stages d’application.

 

AXES DE FORMATION

Nbre de crédits 1ère année

Nbre de crédits 2ième année

Sciences de base

-

-

Santé de la reproduction

20

20

Imagerie médicale

20

20

Management des services de santé

10

10

Recherche et santé communautaire

5

5

Formation / Encadrement

5

5

TOTAL CREDITS

60

60

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, travaux pratiques ; études de cas; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits, vidéos,…) sont mis à la disposition des étudiant(e)s.

 

Débouchés :

Les étudiant(e)s intéressé(e)s par l’exercice libéral de la maïeutique peuvent s’installer à titre privé sous la tutelle d’un médecin spécialisé en Gynécologie et Obstétrique.

 

Directeur du Programme :

Prof. Daman SANO, Chevalier des Palmes Académiques

 

Renseignements :

Téléphones : (224) 624 70 04 12 ou 657 59 21 15 et site : www.univ-kag.education (rubrique Etudes avancées)

 

Inscriptions :

Service des Etudes avancées, BP 1367 Nongo, Conakry

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Conakry,

Téléphones : (224) 657 59 21 15 ou 624 70 04 12

 


Télécharger la fiche

Télécharger la plaquette


Mastère en Santé publique

Objectifs :

Les enseignements, sanctionnés par le Mastère Professionnel en Santé Publique (MSP) visent à former des professionnels, appelés à travailler dans les directions centrales du ministère de la santé, les hôpitaux universitaires, les hôpitaux préfectoraux, les centres médico-chirurgicaux, les cliniques privées, les ONG…

Plus précisément, à l’issue de leur formation, les lauréat(e)s pourront être appelés à exercer notamment les fonctions ci-dessous :

-          Responsable de programme de santé publique;

-          Enseignant(e) dans les écoles de formation en santé ;

-          Responsable de service statistique sanitaire ;

-          Responsable de système d’information sanitaire des services de santé…

 

Ils peuvent opter pour l’exercice libéral de la Santé Publique et s’installer à titre privé dans un cabinet.

 

Conditions d’accès :

La préparation du Mastère en Santé Publique est ouverte aux médecins, aux étudiants détenteurs d’une licence en biologie, en sociologie, en santé communautaire, en mathématiques appliquées, et à toutes personnes en possession d’un diplôme en santé de niveau BAC + 3 ans d’études. Peuvent à titre exceptionnel, sur étude de dossier,  s’inscrire dans cette filière : les infirmiers d’état, les étudiants en médecine en fin du premier cycle des études de médecine.

L’admission dans la formation est prononcée après examen du dossier et une épreuve orale consistant en un exposé suivi de questions et/ou en un entretien.

Organisation et contenu de la formation :

Les études en vue du mastère durent deux années, divisées chacune en deux semestres Les apprenant(e)s reçoivent une formation de 120 crédits correspondant à 1500 heures d’enseignements (y compris les temps d’évaluation) et à 600 heures de stages en milieu professionnel.

 

AXES DE FORMATION

CONCEPTS GENERAUX EN SANTE PUBLIQUE (SP)

PLANIFICATION DE LA SANTE

METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE

INFORMATIQUE MEDICALE

RECHERCHE EN SANTE PUBLIQUE

STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL

APPROCHES METHODOLOGIQUES

GOUVERNANCE EN SANTE

EPIDEMIOLOGIE

LEADERSHIP EN SANTE

BIOSTATISTIQUE

MANAGEMENT EN SANTE

TOTAL CREDITS

120

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours théoriques, travaux dirigés, travaux pratiques ; études de cas ; ils sont assurés par des enseignants (universitaires…) et des professionnels. Pour faciliter les apprentissages, des matériels pédagogiques (supports écrits, vidéos,…) sont mis à la disposition des étudiant(e)s.

 

Directeur du programme : Prof. Daman SANO, Chevalier des Palmes académiques

 

Renseignements :

(224) 624 70 12 04/626 95 30 12 ou 657 59 21 15 et sur le site : www.univ-kag.education (rubrique Et. avancées)

 

Inscriptions :

Université Kofi Annan, Service des Etudes avancées,

Quartier Nongo, Ratoma, B.P. 1367 Kipé, Conakry (Guinée)

Téléphones : (224) 657 59 21 15/ 624 70 04 12/626 95 30 12, courriel : daman_sano@yahoo.fr

Télécharger la fiche

Télécharger la plaquette


Mise à jour: février 2017


Comments