SAHARA SANTE

Pour la mise en œuvre d’un suivi des grossesses

et des naissances en milieu nomade


SAHARA SANTE, Bamako, MALI

OBJECTIF GENERAL DU PROJET

Diminuer le taux de morbi-mortalité maternelle et infantile en améliorant les conditions des naissances en milieu nomade



OBJECTIFS SPECIFIQUES
  • Recenser et suivre les grossesses
  • Améliorer l’accès au CSCOM
  • Identifier et former les accoucheuses traditionnelles
  • Sensibiliser et informer les leaders communautaires, les chefs coutumiers et religieux  de ces communautés



 ALLATA


 



  • Cercle de Ménaka

  • Populations: nomades et semi-nomades kel-tamashèques

  • 90% de la population est analphabète

  • Aucune structure de santé fixe ou mobile



 
CONTEXTE


«     Les pasteurs nomades sont, d’une manière générale, confrontés à un accès restreint aux services des soins de santé classiques suite au multiples et variables contraintes de leur mode de vie.
     D’une part, la couverture sanitaire est déficiente à cause du manque d’infrastructures, de ressources humaines et matérielles …d’autre part, la mobilité et la dispersion caractérisant ces communautés représentent des facteurs potentiels favorisant d’avantage leur marginalisation en terme de fréquentation des services de soins de santé. »
Docteur AG Mohamedine Abdorahamane




 
MORTALITE MATERNELLE  selon l’OMS
(situation en 2010)

  • Plus de 500 000 femmes meurent chaque année pendant la grossesse et l’accouchement
  • 400 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes
  • Chaque jour, 1500 femmes meurent de complication liées à la grossesse ou à l’accouchement




LES INEGALITES


  •  Pendant la grossesse ou l’accouchement, le risque de mourir est :
en Afrique subsaharienne : 1 femme sur 22
dans les Pays développés : 1 femme sur 8000

  • 99% des décès maternels : pays en développement
Plus de la moitié d’entre eux en Afrique subsaharienne


PAR AILLEURS

  • Un million d’enfants se retrouvent orphelins chaque année
  • Ils ont dix fois plus de risques de mourir dans les deux années qui suivent le décès de leur mère


CAUSE DES DECES

  • Hémorragies
  • Infections
  • Troubles hypertensifs
  • Dystocie ( accouchement long et compliqué)


MORBIDITE

  • 10 millions de femmes par an
  • Séquelles d’hémorragie, infection, traumatisme, fistule
  • Peut conduire à la mort mais aussi au rejet, à la marginalisation




 
PEUT-ON SAUVER LA VIE DES MERES ?

  • Les solutions médicales pour prévenir ou prendre en charge les causes des décès sont bien connues et souvent simples
  •  Formation des acteurs locaux de santé
  • Accès aux soins




 SAHARA SANTE


  • Action pour l’Assistance Sanitaire en Milieu Nomade
  • Association régie par l’ordonnance n°04-038 du 5 août 2004, siège social BAMAKO
  • Membres: médecins, étudiants en médecine, infirmier-e-s, élèves infirmier-e-s



OBJECTIFS

  • Contribuer à l’amélioration de l’état de santé des populations en milieu nomade septentrional de la République du Mali
  • Organiser des campagnes sanitaires itinérantes en milieu nomades
  • Aider au rapprochement de la médecine traditionnelle nomade à la médecine moderne


Dr AG ALY MOHAMEDIN lors des journées itinérantes de Sahara Santé
dans les campements de la commune de BERR, Cercle de TOMBOUCTOU Février 2009



 TEMOIGNAGES




« On a vu ici plusieurs femmes enceintes décédées, qui ont perdu leurs enfants soit pendant la grossesse ou l’accouchement ou bien quelques jours ou quelques semaines après l’accouchement, peut-être si on trouve un centre de santé proche de nous, ça nous fera du bien. »

    Aïcha, 26 ans, résidente d’un campement nomade, site Tidjerwene




 « Moi je souhaite des agents de santé avec nous aux campements. Si c’est impossible, on préfère au moins des agents de santé stables parlant bien tamashek sur qui nous pouvons compter afin qu’ils comprennent mieux nos plaintes. »

Ammou, 41 ans, résidente d’un campement nomade , site Tidjerwene




Ċ
Idrissa Alguimaret,
15 mai 2011 à 14:09
Comments