La Voix sur les braises

Commandes des livres :
 par mail à jlp@solilang.net (Tel 06 16 26 29 26) frais de port gratuits,
ou bien auprès de votre libraire (indiquer le distributeur : Pollen),
ou enfin sur Amazon
.






sous forme d’escarbilles étincelantes attisées par le souffle du vent ou de l’homme, soit laisser place aux cendres une fois l’incandescence arrivée à extinction.

La voix partage avec la braise ce double destin, mettant les chercheurs de l’inconscient et du sonore sur les charbons ardents. Comment en effet se laisser enseigner par cette métaphore titre « La voix sur les Braises », et en éclairer la clinique de ceux qui souffrent d’inflammation de la gorge ou d’extinction de voix ? Comment se mettre à l’écoute de ces parlêtres pour qui la pulsion invocante reste lettre morte, et qui n’en finissent pas de répondre à l’appel du bûcher où ils font feu de tout bois, et de toute voix ? Depuis la Bible où parole, jalousie et colère de Dieu enfièvrent l’écriture, jusqu’à l’anorexique et l’obsessionnel se consumant d’amour pour l’autre manquant, la voix brûle ses derniers vaisseaux ou se gèle au seuil du cri. Les diverses interventions réunies ici feront flamber et flamboyer la voix du sujet qui en appelle à celle de l’Autre, de part et d’autre d’un buisson de questions où nul oiseau ne pourrait chanter… s’il n’est entendu ....









Solipsy, collection de psychanalyse de SOLILANG
www.solipsy.fr
Coordinatrice Claire Gillie
www.journeemondialevoixcgillie.com
ISBN 9782849320716          20 € TTC
Distribué par POLLEN

Claire Gillie

L’appel du bûcher et les sandales d’Empédocle

Paul-Laurent Assoun 

La Voix jalouse ou « le feu dévorant » : l’inconscient mono-théiste 

Dominique Bertrand

Le Dieu bègue du buisson ardent

Claude Maillard 

Le souffle de la Moravie

Emmanuel Konstantopoulos

Se consumer d'amour : le silence amoureux du manque

Elizabeth Kaluaratchige 

Écouter respirer …l’irrespirable ; geler le « flot vocalique 

Frédéric Vinot 

Le cri d'un pape ; quelques remarques à propos du  film Habemus Papam de Nanni Moretti

Tamara Landau  

Le cri de l’enfant entravé : « Mère, ne vois-tu pas que je brûle ? »

Natacha Vellut 

Colère de Dieu et corps du symbolique

Ghilaine Jeannot-Pages 

La voix des cendres ; à propos des lois mémorielles


Comments