Nouveautés‎ > ‎

Projet foot à SJC43 : la presse en parle

publié le 11 févr. 2017 à 21:54 par Saint Jacques de Compostelle
Enseignement

Le foot devient une matière à l’école

Publié le 10/02/2017 à 12h12

Le foot devient une matière à l’école
Entre 70 et 80 écoliers, collégiens et lycéens pourront intégrer la classe aménagée. Photo Céline Demars © Céline DEMARS

À la prochaine rentrée des classes, environ soixante-dix élèves des classes de primaire, collège et lycée pourront disposer d’un emploi du temps comptant entre 1 h 30 et 3 heures de football par semaine.
C’est un concours de circonstance qui est à l’origine de cette évolution au sein de l’ensemble scolaire Saint-Jacques de Compostelle. Le directeur de l’école Saint-Joseph du Rosaire, Christian Flandin, est un membre actif du football club d’Espaly.
« J’ai proposé de créer une association entre l’établissement scolaire et le club de foot cet automne » explique l’ancien entraîneur de football. En quelques mois, le président du FC Espaly, Christian Perbet, et le directeur de l’ensemble scolaire Michel Belledent se sont entendus sur les grandes lignes. Si bien que dès le mois de septembre 2017, des élèves des classes de CM1 à la terminale pourront bénéficier d’une heure trente à trois heures de pratique de football encadrée par les quatre éducateurs sportifs du FC Espaly. À la condition, sine qua non, que les résultats scolaires de l’élève soient bons et ne souffrent pas de cette nouvelle discipline. Car ce n’est pas un temps de loisirs qui s’offrent aux futurs footballeurs. Mais bel et bien une matière à part entière dont les notes seront comptabilisées dans la moyenne de l’élève.


D’un point de vue pratique, il n’y a aucune obligation pour les élèves d’être membres du FC Espaly. En revanche, et pour des questions d’assurance, ils devront disposer d’une licence de la fédération française de football, ou d’UNSS. Le club d’Espaly assurera l’encadrement mais également le transport des jeunes. Les séances, une par semaine pour les primaires, et deux par semaine pour les collégiens et lycéens, seront assurées sur le stade du Viouzou et d’Aiguilhe pour les lycéens, ou en gymnase si les conditions météorologiques l’exigent. Les groupes seront mixtes, des classes de CM1 à la 5e. Les filles et les garçons suivront des entraînements distincts à partir des classes de 4e.
« Il n’est pas question de faire de l’élitisme » insiste le directeur Michel Belledent. « On n’est pas là pour faire croire aux enfants qu’ils pourront devenir des joueurs professionnels », renchérit le président du FC Espaly Christian Perbet. Au sein de l’établissement, une personne prendra en charge le suivi des élèves.
La sélection sera faite sur la base du volontariat. Toutes les candidatures seront étudiées en fonction du niveau scolaire, du niveau footbalistique et surtout du niveau de motivation. Dix à quinze jeunes seront sélectionnés par tranche d’âge.

Une autre classe aménagée en projet avec l’Atelier des arts

Les deux parties du contrat misent donc sur la pratique de ce sport d’équipe comme d’un vecteur positif d’éducation et une ouverture sur l’extérieur. Certains élèves pourront compter sur cette nouvelle discipline scolaire pour gagner confiance en eux.
Dès la prochaine rentrée des classes 70 à 80 élèves pourront suivre les cours de football sans voir leur emploi du temps s’alourdir. « Les classes aménagées permettent de ne pas rallonger les journées » se satisfait Michel Belledent qui profite de l’expérience de la classe aménagée avec la Maîtrise de la cathédrale. Dans peu de temps, les écoliers de CM1 et CM2 de Saint-Joseph Le Rosaire fonctionneront tous en classe aménagée avec au choix le football, la Maîtrise de la cathédrale et bientôt l’atelier des arts.

Céline Demars


LE PUY-EN-VELAY
EDUCATION
Comments