Nos projets‎ > ‎

Projet pastoral


La mission de l’école catholique s’exprime en 3 mots : Enseigner, Eduquer, Evangéliser, dans le respect des croyances et des convictions de chacun.

L’objectif est de faire le lien entre ces 3 « E ». Tout en accueillant chaque jeune dans son questionnement, sa pratique, sa foi, le but est d’éveiller à l’amour de Dieu, de manière à faire en sorte que l’ensemble du vécu dans l’ensemble scolaire soit cohérent avec l’esprit de l’Evangile et qu’il permette à chacun de grandir en humanité et de développer sa dimension spirituelle.

Le projet pastoral veut prendre en compte toute la vie  du collège et du lycée en impliquant l’ensemble de la communauté éducative (chef d’établissement, élèves, parents, enseignants, personnels non enseignants, catéchistes, animateurs en pastoral et prêtres référents).
Il prend appui :
Sur le projet diocésain de l’enseignement catholique, en privilégiant les orientations annoncées
Sur les projets fondateurs des congrégations religieuses St Joseph et enfant Jésus
Sur le projet éducatif élaboré avec l’ensemble de la communauté éducative et lui aussi inspiré des projets fondateurs et du projet diocésain.

La vie quotidienne dans l’établissement.


Le premier lieu de mise en œuvre du projet pastoral est la vie quotidienne. Il est l’affaire de chacun.
Il est primordial de vivre au quotidien les valeurs contenues dans le projet pastoral.
Cela passe par : 

  • Accueillir chacun dans un esprit de justice, de partage et de fraternité
  • Apprendre à vivre ensemble dans le respect et la confiance réciproque
  • Éveiller les jeunes à l’autonomie et à la responsabilité
  • Vivre la solidarité à travers des actions concrètes
  • Accompagner les jeunes dans un souci d’écoute, de dialogue, de bienveillance, de confiance et d’espérance
  • Développer l’esprit critique, susciter la réflexion et l’intériorité.

L’enseignement du fait religieux et de la catéchèse


Au collège

Au cours des deux premières années de collège, l’accent est mis sur la découverte et l’approfondissement de la Parole de Dieu.
Dans le prolongement de ce parcours (4ème / 3ème), l’engagement personnel est privilégié grâce à des actions, des temps de réflexion afin de permettre aux adolescents de grandir dans l’estime de soi.

Une heure par semaine est proposée de la sixième à la quatrième, intégrée dans l’emploi du temps, avec une répartition des jeunes par petits groupes en fonction de leur cheminement (de la culture chrétienne à l’approfondissement).
En troisième, une demi-journée par période est proposée comme temps fort, avec divers ateliers. Une proposition d’approfondissement plus régulière est proposée en fonction de la demande.

Toutes ces propositions sont articulées autour de :
  • découverte de la foi chrétienne et des autres religions
  • témoignages et questions de vie
  • préparation à la confirmation et aux autres sacrements
  • célébrations, temps forts
  • actions, services

Au lycée

Les propositions faites au lycée Saint Jacques de Compostelle balaient les 4 axes définis par le CODIEC en mars 2008.

  • les deux premiers axes sont du domaine culturel :

Ils appartiennent au domaine du « savoir », ils peuvent donc être proposés à tout le monde.
    • La culture religieuse : elle permet aux jeunes de découvrir la dimension religieuse de certains faits de société ou de certaines données culturelles. Cela relève du champ scolaire sous la responsabilité de l’éducation nationale, donc du domaine du « savoir ». Le 5ème pilier du socle commun de connaissance prévoit l’étude des principales religions, sans porter de jugement de valeur sur l’une ou l’autre.
L’objectif est le suivant : permettre aux jeunes d’acquérir des connaissances, de mieux comprendre notre civilisation et les débats qui animent parfois notre société, le sens des textes de la littérature, d’analyser l’histoire, de se laisser questionner par l’évolution de la science… cet enseignement ne se faut pas obligatoirement dans les cours spécifiques. Il n’est pas assuré par des spécialistes, mais par les enseignants dans le cadre de leur programme et d’une façon objective.
    • la culture chrétienne : elle n’entre pas dans le champ de la responsabilité de l’Education Nationale, mais dans celui de l’Enseignement Catholique. Il s’agit d’approfondir la découverte de la religion chrétienne par une approche culturelle adaptée à chaque public. On reste dans le domaine du « savoir ».
  • les deux axes suivant sont du domaine du « croire » et impliquent donc une démarche libre et volontaire de la part de ceux auxquels ils sont proposés.
    • l’initiation chrétienne : on est au-delà du domaine de la connaissance et de la culture ; c’est une invitation à la découverte de sa propre intériorité et à apprendre à formuler sa propre foi. On n’est plus dans le domaine du « savoir » mais dans l’ouverture progressive vers le domaine du « croire ».
    • la catéchèse : on est là dans le domaine du « croire », ce qui implique une démarche totalement libre et volontaire. Ce cheminement s’appuie sur l’enseignement de la Parole de Dieu, sur la prière et la vie sacramentelle.
Les objectifs ici sont les suivants :
  • Permettre aux jeunes d’acquérir un regard chrétien sur l’actualité et les grandes questions de la vie.
  • Proposer des temps de prière et de célébration en lien avec les grandes fêtes de l’année.
  • Accompagner les jeunes dans leur cheminement de foi, dans la préparation aux sacrement
  • Faire l’expérience d’une communauté chrétienne avec les animateurs en catéchèse
  • Donner du sens à ce que vivent jeunes et adultes.

Au lycée général, en plus des matières générales, une heure par quinzaine est inscrite dans l’emploi du temps et des célébrations et temps forts sont proposés tout au long de l’année.
Au Lycée professionnel et technologique, des actions ponctuelles sont proposées, ainsi que des célébrations pour les fêtes liturgiques.

A ces propositions pastorales propres à l’établissement s’ajoutent des propositions dans le cadre de la Pastorale diocésaine.
Un petit groupe d’approfondissement, en lien avec les autres établissements est proposé dans les locaux de l’aumônerie.