Historique

Notre Histoire

Dès le XVIIème siècle, trois fondateurs ont une intuition géniale ; celle d’instruire ceux à qui, à l’époque, on le refuse : pauvres, jeunes filles, orphelines …
Des congrégations fleurissent alors avec comme ambition d’offrir le meilleur à ceux à qui la vie refuse tout.
Il n’est pas surprenant que 2 siècles plus tard une telle ambition soit encore de mise dans ces murs où flotte encore leur esprit.

Congrégation des Sœurs de Saint Joseph 

La congrégation des sœurs de Saint Joseph a été créée en 1651 par un Jésuite : le père J.P. Médaille qui conçoit le projet audacieux de fonder une congrégation de religieuses qui ne seraient pas cloîtrées afin qu'elles puissent servir les pauvres, les orphelines et celles que l'on appelait alors « les filles perdues ». Les premières sœurs s'installent au Puy dans les locaux du quartier Montferrand où se côtoient tant de misères. Elles soulagent, soignent, prennent en charge l'éducation. Le père Médaille avait une visée essentiellement missionnaire, la congrégation se répand en France et dans le monde.

Congrégation des Sœurs de l’Enfant Jésus

La congrégation des Sœurs de l’Enfant Jésus est née à partir de l’instigation d’une jeune laïque : Anne-Marie Martel (1644-1673).
Elle a été guidée par les prêtres de St Sulpice établis au Puy en Velay qui ont très rapidement reconnu en cette jeune ponote, une femme de terrain animée par une foi profonde et le souhait de venir en aide aux plus démunis de tout genre. De nombreux besoins de l’époque ont trouvé une réponse dans ses activités apostoliques que ce soit l’instruction religieuse et profane, le service auprès des malades, des isolés, des plus nécessiteux.
Son dynamisme apostolique enraciné au Puy en Velay en Haute-Loire s’est rapidement étendu aux villes et villages avoisinants. Voyant combien l’œuvre est utile et fructueuse, Mgr de Béthune, évêque du Puy, autorise officiellement le 21 mai 1676 la Communauté.
En effet, Anne-Marie Martel a cette intuition de génie de quadriller les campagnes non seulement de femmes susceptibles d’enseigner le catéchisme mais de véritables « institutrices ». Mais où leur assurer cette formation sinon au Puy dans la maison où se réunissent celles qu’on appellera à partir de 1708 les Demoiselles de l’Instruction après la fusion des Demoiselles de l’Enfant Jésus et des Dames de l’Instruction. Elles vont former celles que les gens du Velay appelleront les « Béates »,
les « Filles de l’Instruction » et plus tard, « les Petites Sœurs des campagnes ».
Aujourd’hui, la famille spirituelle Enfant Jésus réunit des sœurs, des associés, des amis, la fraternité Anne-Marie Martel et des directeurs d’établissement sous tutelle de la Congrégation.

Congrégation des Sœurs de Sainte Croix

La congrégation des sœurs de Sainte Croix du Puy a été fondée en 1861 par Jeanne Marie Bourderonnet et sa mère, Louise. Elles ouvrent une école à St Germain-Laprade pour l'éducation des jeunes filles.
Assez rapidement, les sœurs sont suffisamment nombreuses pour répondre aux appels des différentes paroisses. Elles s'implantent dans plusieurs villages et en 1915 elles ouvrent l'école Saint Régis au Puy pour répondre aux besoins d'éducation des enfants des quartiers défavorisés.
Les activités des sœurs se diversifient : orphelins, soins à domicile, foyers de personnes âgées. Les religieuses s'insèrent dans la vie des villages et des quartiers où elles sont installées.
Ensemble, jeunes et adultes, membres des communautés éducatives (élèves, étudiants, tutelles, chefs d’établissement, enseignants, personnels non-enseignants, équipes d’animation pastorale, gestionnaires, parents d’élèves), aspirent à :
Accueillir chacun et lui porter attention dans un esprit de justice, de partage et de fraternité
Vivre et travailler ensemble dans le respect de tous et la confiance réciproque
Permettre à chacun de devenir autonome et responsable, dans sa formation, son orientation et l’exercice de sa profession
Favoriser l’épanouissement personnel, la réussite scolaire et professionnelle de chacun.
Cet esprit n’est pas mort aujourd’hui et l’ensemble scolaire Saint Jacques de Compostelle a placé au cœur de son projet éducatif le fait d’accueillir les jeunes là où ils en sont de leur vie, de leurs projets, de leurs études … pour les conduire aussi loin qu’ils le peuvent et qu’ils le veulent.
C’est ce même souci de répondre aux besoins de chacun qui le pousse à proposer un éventail très large de formations du CAP au Bac + 2 dans des filières professionnelles variées.

Pour vivre ces valeurs, les communautés éducatives s’engagent à :

  • Reconnaître chacun comme un être en devenir 
  • Proposer un sens chrétien de l’existence, dans le respect des croyances et des convictions de chacun 
  • Offrir des parcours de formation diversifiés pour répondre aux besoins éducatifs des jeunes et aux attentes des familles afin que chacun trouve sa voie 
  • Proposer aux jeunes un accompagnement personnalisé par des projets pédagogiques et des méthodes de travail adaptés 
  • Cultiver le goût de l’effort pour progresser 
  • Permettre aux jeunes et aux adultes de vivre des expériences éducatives, mobiliser le sens critique pour avancer dans la confiance, oser de nouveaux chemins 
  • S’ouvrir aux autres dans le quotidien par l’écoute, la curiosité intellectuelle, l’engagement dans des actions de solidarité 
  • Favoriser et développer le dialogue, la concertation et la coopération entre les membres des communautés éducatives, en respectant le rôle et la place de chacun. 
« Espérer en l’élève, c’est aimer son Avenir » Paul MALARTRE

Les grandes phases de la construction de l'ensemble scolaire

  • En 2000, 
    • le Lycée St Joseph fusionne avec le Lycée St Régis et forme le Lycée St Joseph-St Régis. 
  • En 2005, 
    • ce lycée prend le nom de Lycée Européen St Jacques de Compostelle en référence au pèlerinage de St Jacques de Compostelle dont Le Puy est une des villes de départ. 
  • En septembre 2009, 
    • le Lycée Anne-Marie Martel s’associe au Lycée Européen St Jacques de Compostelle pour former le Lycée Polyvalent St Jacques de Compostelle. 

Aujourd’hui

L'ensemble scolaire se compose de 4 sites :

  • Site Saint Joseph : Collège et Lycée Général 
  • Site Anne-Marie Martel : Lycée Professionnel et Technologique 
  • Site Vienne : Enseignement Supérieur 
  • Site Cardinal : Centre de Formation Continue 

L’ensemble scolaire en chiffres :

  • 1255 élèves et étudiants dont 64 % de filles et 36 % de garçons répartis de la manière suivante : 
  • 205 étudiants 
  • 272 élèves en lycée professionnel 
  • 136 élèves en lycée technologique 
  • 319 élèves en lycée général 
  • 323 élèves en collège 
  • 228 stagiaires de la formation continue 
  • 72000 repas servis par an sur deux sites 
  • 160 enseignants 
  • 53 personnels OGEC 

Les formations :

  • Collège 
    • un collège modulaire de la 6ème à la 3ème
    • classe CHAM en partenariat avec la Maîtrise de la Cathédrale 
  • Lycée Professionnel 
    • 3ème prépa pro. 
    • CAP : 
      • ATMFC : Assistant Technique en Milieu Familial et Collectif 
      • EVS : Employé de Vente Spécialisé – option : produits d'équipement courant 
    • Baccalauréats professionnels : 
      • GA : Gestion et Administration des Entreprises 
      • Vente 
      • ASSP : Accompagnement, Soins et Services à la Personne 
    • Baccalauréats technologiques 
      • STMS : Science et Technologies des Métiers du Social 
      • STMG : Sciences et Technologies du Management et de la Gestion : option Ressources Humaines et Mercatique 
    • Baccalauréats généraux : 
      • Littéraire : Bac L 
      • Économique et Social : Bac ES 
    • Scientifique : Bac S 
  • Brevets de techniciens supérieurs : 
    • Communication : BTS Com 
    • Économie sociale et familiale : BTS ESF 
    • Management des Unités commerciales : BTS MUC 
    • Assistant de Gestion de PME-PMI : BTS AG PME-PMI 
    • Préparation aux Concours infirmiers 
  • Centre de Formation continue : 
    • DEAVS 
    • Préparation à l’épreuve orale du concours d’Auxiliaires de Puériculture et du concours d’Aide soignants, 
    • Préparation aux concours sociaux : (Éducateurs Spécialisés, Éducateurs de Jeunes Enfants et Assistants de Service Social) 
    • VAE (Validation des Acquis de l’Expérience - LABEL DRJS)