Historique

P
our une transition citoyenne en réseau

Car...tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin


 Après Totnes au Royaume Unis en 2006, voici en France, Oloron en 2013/2014

Avec l’année 2013, naissait l’association « Oloron en Transition ». Rapidement, par souci d’efficacité d’action, mais aussi pour que chacun puisse s’exprimer et faire valoir ses compétences, des groupes de travail thématiques ont vu le jour.

Ainsi en juin 2013, les groupes se réunissaient autour des thèmes aussi divers que la création d’un jardin collectif, une expérimentation agroécologique en plein champs, la promotion du vélo et du pédibus, la transition en matière d’énergie et d’habitat, la mutation potagère d’une ville fleurie en ville comestible, l’état des lieux des initiatives écologiques et le développement d’un réseau de savoir-faire…

Des équipes se sont constituées, des rapporteurs ont rapporté… Certains projets comme celui de l’agroécologie n’ont pu se concrétiser dans l’action et se sont mis en sommeil, attendant de nouvelles opportunités. D’autres se sont pleinement réalisés et roulent à toutes pédales ! 

D’autres encore avancent plein d’énergie et le soleil devrait bientôt aussi briller pour eux. Enfin l’équipe, qui laborieusement listait les initiatives écologiques, arrivait au bout d’un très long parchemin. 

Cette multitude très locale était encourageante pour l’entrée de la ville dans la transition, mais en même temps ce morcellement des actions devait être à l’origine de pertes d’efficacité et de fuites d’énergie !

Agir positivement dans le quotidien pour vivre autrement
… vivre VRAIMENT autrement
… RESOLUMENT autrement
… RÉSEAULUMENT autrement

C’est alors que Serge Auré, assisté de Jésus Alfos, Maïtena Mottant et Guillaume Roger décidèrent de transformer la multitude vrombissante en réseau bourdonnant.
Le groupe Réseau de savoir-faire prenait son envol et après plusieurs mois de gestation, c’est en octobre que deux actions concrètes furent décidées :

  • D’abord organiser une fête, afin de réunir dans un moment de convivialité sur un même lieu tous les acteurs de la transition énergétique, de l’écologie, des alternatives, de l’économie sociale et solidaire, de l’éducation populaire. 

  • Puis dans un second temps, de matérialiser ce réseau par un portail informatique, un annuaire…parce que :
« L’ homme construit trop de murs et pas assez de ponts » Isaac Newton

L’équipe s’est étoffée de membres pérennes ou plus temporaires, tous réseaulument investis. Réunion après réunion, le projet a pris corps. 

D’abord un nom, une date et un lieu : ce serait la fête de la réseaulution, le 11 octobre au jardin public ou à l’espace Laulhère en cas de pluie, puis il fallait définir les acteurs de ce réseau. 

Nous voulions ouvrir le réseau au plus grand nombre d’acteurs locaux se revendiquant de l’un de nos thèmes et s’inscrivant dans une démarche positive. Ainsi devaient s’abstenir d’eux-mêmes les collectifs d’opposition, groupes politiques,… Cette définition des acteurs et partenaires du réseau longuement mûrie et clairement énoncée nous a permis de n’avoir recours à aucune forme de censure.

Tous novices dans l’organisation d’un tel événement, nous avons appris ensemble pas à pas en faisant fonctionner notre groupe comme notre premier réseau…
  Video cliquez sur l'image!


https://www.youtube.com/watch?v=w14gmW6nm1I


Totnes au Royaume Unis












 "Oloron en Transition"

http://www.oloronentransition.org/