Dieu fait signe : "Tiens bon ! Je reste avec toi".


Il n'est pas nécessaire d'être en fin de vie pour célébrer l'onction des malades. Au temps difficiles de la maladie, recevoir la force du Christ apporte réconfort et paix. Si vous êtes à l'hôpital ou à la clinique, vous pouvez demander à l'équipe d'aumônerie de vous y préparer. Si vous êtes chez vous, vous pouvez demander à un chrétien que vous connaissez ou à un prêtre. Au temps de la vieillesse et de la maladie, l'Église se fait proche de vous.