Au temps du deuil et de la mort, la prière de la communauté vous accompagne :

 

Lors d'un décès, la personne qui est de permanence à la Maison Paroissiale Jean Perriolat, est contactée par les pompes funèbres et elle contacte l'équipe qui va rencontrer la famille pour préparer la cérémonie et surtout échanger avec elle dans cette épreuve qu'elle traverse.

 

La participation financière est de l'ordre de 100 à 150 euros (l'Eglise en France n'est pas subventionnée et ne vit que par les dons de ceux qui viennent à elle).


La famille et toutes les personnes qui le désirent seront invitées à une des messes de la paroisse qui sera célébrée à l'intention du défunt.





 



Lettre aux familles

qui souhaitent une cérémonie catholique d'obsèques


 

Vous venez de perdre un proche et vous souhaitez l'accompagner dans une célébration catholique

 

Soyez assurés de notre compassion et de notre prière pour le défunt et pour vous-mêmes.

 

Voici les convictions de l'Eglise catholique qui vous accueille dans ces circonstances douloureuses.

 

1. La célébration des funérailles se fait dans une église, autant que possible celle du lieu où a vécu la personne ou du lieu d'origine de la famille, et cela pour plusieurs raisons :

 

* C'est là où le défunt a vécu. Ses proches et ses amis souhaitent aussi pouvoir lui dire au revoir. Il est nécessaire que la communauté humaine puisse accompagner ses membres jusqu'au bout.

 

* L'église du quartier ou du village est le lieu de l'histoire des personnes, c'est en même temps la maison de Dieu et la maison des hommes. C'est là que les croyants se rassemblent. C'est là qu'ont lieu les baptêmes, les communions, les mariages, les messes du dimanche et donc aussi les funérailles. Vous trouverez là une équipe de personnes formées pour vous accueillir et vous accompagner.

 

* Il est souhaitable que tous ceux qui veulent venir aux obsèques le puissent. Les maisons funéraires et les crématoriums ne sont pas faits pour cela. Les églises sont grandes et aménagées pour le rassemblement d'une communauté, pour la dignité et la beauté de la célébration.

 

2. Suivant les cas, il peut arriver qu'un déplacement soit nécessaire, entre le lieu du décès, le lieu des funérailles et le lieu de l'inhumation ou de la crémation. Généralement ce déplacement est prévu dans le forfait de l'entreprise de Pompes Funèbres. Bien sûr, cela va prendre un peu plus de temps, mais « prendre le temps » dans ce moment si important de votre vie c'est bien, pour vous d'abord et pour ce temps du deuil qui commence, mais aussi pour honorer dignement la mémoire de votre proche qui a disparu.

 

3. La célébration à l'église sera préparée avec vous par une équipe composée de paroissiens qui sont formés pour cela et qui ont reçu mission de Évêque. Ils sont en plein accord avec les prêtres et les diacres, et en l'absence de ces derniers, ils peuvent être mandatés pour conduire eux-mêmes la célébration. Ils connaissent bien le rituel, les textes, les chants et les gestes prévus par l'Eglise et vous aideront à les choisir et à construire la célébration qui convient.

 

4. L'Eglise catholique a une forte préférence pour l'inhumation qui nous rappelle que Jésus a été mis au tombeau, mais elle ne s'oppose pas à la crémation. Par contre il est demandé que la célébration se fasse à l'église avec le corps et que la crémation ait lieu ensuite. Et si après y avoir réfléchi en famille, vous choisissez la crémation, nous vous encourageons à déposer les cendres de votre défunt dans un cimetière où vous pourrez venir vous recueillir.

 

Les équipes chargées des funérailles dans les paroisses (laïcs, prêtres, diacres) sont à votre disposition pour parler de tout cela et écouter vos souhaits. ….

 

Evêché de Valence