Témoignages

Si vous le désirez, vous pouvez placer ici vos témoignages sur le Shiatsu Yin que je pratique.

Tous les verbatim placés ici proviennent de receveurs. Je garantis ne pas les retoucher (sauf l'orthographe), encore moins les écrire moi-même.

François Lamargot, danseur, metteur en scène, Compagnie XX è Tribu

publié le 22 févr. 2015 à 07:58 par Marc Viellard

Après quelques mois de séances auprès de Marc je pense pouvoir dire que le Shiatsu est une bonne direction à prendre dans l'idée de se recentrer sur soi et sur son corps. En découvrir un peu plus sur soi-même et pourquoi pas, avancer un peu plus... De part l'expérience que j'en ai fait et que j'en fait actuellement, il aide à ouvrir certaine portes et à comprendre un peu plus nos propres rouages. Un bon chemin à emprunter ! En souhaitant le meilleur à Marc et à tout ceux qui en feront l'expérience.

Armelle C. (50 ans, Paris)

publié le 21 janv. 2015 à 23:54 par Marc Viellard   [ mis à jour : 22 janv. 2015 à 01:21 ]

Arrivée à un âge de transition, lorsque la ménopause agace autant le corps que l’esprit, j’ai essayé des trucs et des machins pour me redonner du dynamisme, calmer les bouffées de chaleur, retrouver un courage perdu au fond d’une oubliette, m’attaquer à des douleurs de ci de là…. Enfin bref, je cherchais tant bien que mal à redresser un corps et un mental qui partent en guenilles. Parallèlement, je me remettais d’une suractivité due aux soins portés à mes parents en fin de vie, un travail qui demandent du ressort …. et… j’invitais vertement le petit dernier à prendre un envol ; il est un temps n’est-ce pas, où la vie est au dehors. Tout paraît insurmontable quand en plus, je devais changer de travail dans l’année qui suit.


Voilà à peu près le tableau de la quinqua que j’étais quand Marc Viallard m’a parlé du shiatsu. J’ai à peu près compris de quoi il retournait, et, bien sûr, je me suis portée volontaire pour essayer cette discipline, sans en attendre quelque chose de particulier d’ailleurs, dans cette perspective de vieillesse prématurée J


Peu à peu, soit en quelques mois, les choses se sont arrangées. Les bouffées de chaleur qui m’empêchaient de dormir se sont espacées, écourtées et je parvenais à les supporter. Elles n’ont pas totalement disparues mais elles sont devenues tout à fait acceptables dans la mesure où j’ai retrouvé le sommeil. C’est pour moi une victoire car je ne souhaite pas prendre de traitement particulier.


Insister sur les points douloureux et persistants du corps a certainement eu un effet sur l’aspect mental. J’ai retrouvé des forces, je me suis engagée dans une sorte de bilan, et de deuil aussi, afin de construire pas à pas un projet, des perspectives et retrouver un désir. Car au fond, c’est cela dont il s’agit.


Je souhaite belle aventure à toutes les « consœurs » vivant cette même période de vie assez bouleversante mais qui peut être très riche en transformations. Je suis sûre que les séances de shiatsu de Marc Viallard vous aideront à prendre victorieusement ce tournant !

Amitiés

Mélanie (08 Ardennes)

publié le 15 janv. 2015 à 08:49 par Marc Viellard   [ mis à jour : 15 janv. 2015 à 09:03 ]

Maman de 4 enfants de 18,16,14 et 3 ans j'ai voulu essayer le shiatsu pour mon deuxième fils qui est autiste Asperger. Dès la première séance, il s'est trouvé détendu, " moelleux " a-t-il déclaré.
Sur les conseils du praticien, nous avons mis en place des massages quotidiens ainsi qu une mise en place d'un diffuseur d'huiles essentielles dans sa chambre. Trois séances lui ont permis de se détendre et d'appréhender plus facilement le monde extérieur...
Au vu des résultats, nous avons pris la décision de faire un essai sur notre premier garçon qui est un enfant précoce et très mal dans sa tête et son corps...
Une première séance lui a permis de prendre conscience de l effet positif que ça pouvait avoir sur lui...
La deuxième l'a aider à surmonter une mauvaise grippe suite à un zona et la dernière le praticien à effectuer une technique de libération émotionnelle par accupression qui a l'air de porter ses fruits...
Mon époux étant coincé d'une épaule et d'un coude. Nous avons essayé aussi. Il l'a manipulé mais nous a conseillé de voir un ostéopathe pour ce qui faisait partie du domaine osseux. " Chacun son métier ", nous a-t-il dit.
Mon mari le reverra donc après ses 3 séances...
Affaire à suivre

1-3 of 3