Marc Seigyo Viellard

Présentation Marc Viellard, shiatsuki à Paris et Bazanourt

Marc Viellard est né en 1961, à Reims. Il est c
ertifié par l'Ecole d'Aromathérapie et de Shiatsu André Nahum. En sortant de Sciences-Pô Paris, il a d'abord travaillé dans le monde des affaires, avant de s'adonner à l'écriture. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, romans, essais, nouvelles. Marc Viellard a pratiqué le karaté wado ryu, avec Jean-Marie Merchet, élève de Guy Sauvin, puis l'aïkido au Cercle Tissier à Vincennes. Il s'initie maintenant au Taï Chi de style Yang avec Patrick Ferrieux, au Dojo Zen de Paris
Marc Viellard a découvert le Shiatsu à l'occasion de stages de méditation, dans la tradition du Zen Soto. Séduit par le bien-être que cette pratique pouvait apporter aux autres, il a suivi la formation donnée par André Nahum, pionnier du shiatsu en France, et élève de Namikoshi. Au terme de ce cursus, il a décidé d'en faire son activité professionnelle. Il exerce à Paris et à Bazancourt, dans la Marne, à 18 km de Reims. Marc Seigyo Viellard est membre du Syndicat National de Shiatsu Professionnel. Il en est devenu membre en juin 2015.

" Ma pratique s'appuie à la fois sur la technique apprise auprès d'André Nahum, mais aussi sur les sensations, perçues au contact du receveur, et de l'intuition de ses tensions et de ses blocages. Au fur et à mesure de la pratique, j'ai tendance à prendre mes distances vis-à-vis du respect strict des protocoles pour me laisser guider par mon expérience et la communication qui s'établit avec le receveur.
En effet, le Shiatsu constitue pour moi une forme de communication non-verbale, qui relie donneur et receveur. Il s'instaure entre les deux un échange qui permet de partager l'énergie, le Ki, et de restaurer une meilleure circulation de celui-ci à travers les méridiens. A la fin de la séance, le receveur comme le donneur doivent ressentir une sensation de bien-être commun. "










































































CV Marc Viellard

Ċ
CV2015.pdf
(3136k)
Marc Viellard,
22 févr. 2015 à 23:30
Comments