"J'atteins l'âge où proposer une utopie est un devoir"
(Albert Jacquard)


 

 

En dépit du contexte général de restrictions budgétaires publiques qui s’imposent aujourd’hui, des entreprises sensibles à la cause musicale ont décidé d’unir leurs énergies au sein de l’association « Musique en Utopia ».

 

Musique en Utopia a pour but de faire découvrir au plus grand nombre, et surtout aux  plus démunis, un patrimoine culturel trop souvent méconnu.

 

Dans cette perspective, la fondation se propose d’organiser des rencontres privilégiées, associant les jeunes talents à des artistes d’envergure internationale, selon le schéma

suivant :

 

Le concert « de centre-ville » est précédé d’un mini récital-échange en école primaire de quartier dit sensible. Ainsi, les grands quatuors à cordes français, tels Ebène, Modigliani ou les solistes de la Philharmonie de Berlin, se prêtent- ils de bonne grâce aux exigences des enfants concernés. Puis, le soir venu, des cars spécialement affrétés pour les jeunes et leurs familles quittent le quartier. Rendez vous à l’auditorium, rencontre des élèves du CRR qui ouvriront le bal, (lever de rideau) puis partageront le bis final…

 

Ces événements peuvent également être présentés sous une forme artistique originale conjuguant musiques urbaines, classiques, philosophie, sciences ou arts plastiques. Ils adresseront de manière simple et poétique des messages forts pour tous les publics. (Hubert les étoiles, Albert La terre, le 2 Avril 2011 20h30 - Cirque Jules Verne d’Amiens, Concert -  Expo-mobile le 27 Mai 2011 15h00 -  Carrosserie Pardoën),

 

Encourager la création, décloisonner les genres, rassembler les publics tout en servant la cause humanitaire, autant d’actes en direction des personnes défavorisées qui feront de nos manifestations les « Etats Généreux  de la Musique », à la portée de tous.

Ils nous soutiennent : Axel Kahn, Jacques Gaillot,Hubert Reeves, Albert Jacquard
Au centre : Dominique Leroy, directeur artistique de Musique en Utopia

Vous devez être connecté pour ajouter des gadgets que vous seul pouvez consulter