Zoom sur sept métiers
 



 

Le charron doit se montrer patient, minutieux et précis : son travail du bois peut s'effectuer à l'aide de machines, mais les détails et les ajustements ne peuvent se faire que manuellement.   

La fabrication d'une roue est par exemple méticuleuse : chaque partie de celle-ci est unique (jante; raie; moyeu; fer; ...) et peut être constituée de matériaux différents.

 Les pas de nos ancêtres 

Le Forgeron fabrique des outils et des machines utiles à l'agriculteur : charrettes, tombereaux; brouettes; herses;rouleaux; échelles ... Le ferrage de ces instruments est confié au forgeron, c'est une étape rapide mais néanmoins très spectaculaire.

 

Le Bûcheron  
 
 

Les outils du bûcheron sont la cognée, (grosse hache à biseau étroit), la scie à bûche, le passe-partout (grande scie à lame large), et la serpe.
L'entretien de ses outils est primordial pour le bûcheron.
Son métier c'est aussi protéger la nature, défricher, protéger les jeunes pousses, il est l'écologiste de son époque.
C'est lui qui fourni selon leurs besoins le bois au charpentier et au menuisier.

 

 

Le charpentier
 

Le métier de charpentier est très ancien, dans la bible les premiers charpentiers étaient Noé, Joseph (père de Jésus de Nazareth). 

Le maître-charpentier est accompagné des apprentis et des compagnons, il travaille avec le maître-maçon et le tailleur de pierre. 

Charpentier regroupe tous les métiers du bois de fuste (de construction) et construit les charpentes des maisons, des églises, des forteresses… Pour les autres corps de métier, les coffrages de voûtes, les échafaudages et les appareils de levage : grues, roues à écureuil, etc.

 

Le menuisier
 

Le menuisier (à ne pas confondre avec le charpentier), travaille le matériau noble qu'est le bois. Il scie, rabote, assemble pour fabriquer tous les meubles de son époque : Berceau ; lit ; chaises ; tables ; coffre ; armoire, jusqu'au cercueil. 
Les menuisiers d'autrefois n'utilisaient ni colle, ni clou, ni vis, tout était assemblé, par mortaise, rainurage ou clavetage. 
Comme pour le bûcheron, il arrivait souvent que ce métier soit saisonnier : l'hiver. 
A la saison chaude, il redevenait paysan, pour le travail des champs.

 
Le Sabotier



Sabotier, terme qui désigne l'artisan qui fabriquait entièrement les sabots. 
Le métier est décomposé en plusieurs savoir faire : 
Le Tailleur, qui donnait à la bûche l'apparence du sabot, 
Le Creuseur, qui creuse la forme, 
Le Pareur, qui termine le sabot.


 

 

Le Tambour
 

Le Tambour de village ou crieur public, était essentiel pour nos aïeux, il était en quelque sorte l'internet de son époque. 

Il était chargé d'annoncer aux habitants les informations et nouvelles publiques : Du village, de la commune, mais aussi les annonces nationales. 

Il allait un peu partout dans la localité, s'arrêtait à divers endroits, et après s'être annoncé par son tambour (ou une clochette ou simplement sa voix), il lisait à voix haute le texte officiel.

 
 
Dans le musée, vous découvrirez aussi  les autres métiers de nos campagnes :
Vigneron ; Paysan ; Fabricant de balais ; Tous les métiers du bois …
15 métiers artisanaux exercés au début du XXème siècle.
 
Collection d'outils