Le  Centenaire de la Grande guerre 1914 – 1918

La victoire de 1918 et son souvenir appartiennent aujourd’hui au pays tout entier, comme ses morts, ses combattants et leurs chefs.

C’est peut-être là, l’aspect le plus positif de cette chose étonnante et insensée, que CENT ANS APRES, lorsque les Français veulent dépasser leurs divisions, c’est autour du témoignage de 14-18 qu’ils se retrouvent dans un même respect pour ceux qui ont su ensemble, remporter une victoire sur eux-mêmes et sur un redoutable ennemi.

Origines du conflit mondial.

De 1905 à 1914 l’Europe était divisée en deux camps antagonistes représentés par la triple entente (France, Royaume-Uni, Russie) et les états centraux (Allemagne, Autriche-Hongrie).

Alliances 1914

Après bien des conflits entre l’Allemagne et la France à propos du Maroc en 1906, de la guerre des Balkans en 1908 , 1912 et 1913 opposant la Russie, la Serbie, la Bulgarie, Les Turcs et l’ Allemagne, la situation est explosive.

Les nations Européennes suivent l’exemple de la France et de l’Allemagne pour renforcer les dépenses militaires.

L’assassinat de l’archiduc François Ferdinand, héritier du trône de l’empire Austro-hongrois déclencha la première déclaration de guerre le 28 Juillet 1914  entre les deux camps.

Attentat Sarajevo

Le mois d’Août 1914 sera une cascade de déclarations de guerre.

Le 1er Août 1914 la France décrète la mobilisation générale.

Mobilisation 14-18

Huit millions d’hommes mobilisés.

Du 1er au 4 Août  1914 l’Allemagne déclare la guerre à la France  à la Russie, au Royaume-Uni  et à la Belgique.

Le 23 Août le Japon déclare la guerre à L’Allemagne pour récupérer les possessions germaniques en extrême Orient.

Le 2 Novembre 1914 la triple  entente (France, Royaume-Uni et Russie) déclare la guerre à la Turquie alliée secrète de L’Allemagne.

L’Italie reste neutre jusqu'au 23 Mai 1915 et déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie pour satisfaire des revendications territoriales.

Le caractère mondial du conflit sera accru avec l’entrée en guerre des Etats-Unis, le 6 Avril 1917, puis le 14 Août 1917, de la Chine.

Le 4 Novembre 1918, le maréchal HINDENBURG décide la retraite générale des soldats Allemands.

Le 8 Novembre, le gouvernement Allemand accepte les conditions d’armistice imposées par les alliés, à Rethondes, dans le wagon de FOCH.

Armistice 1918

Le cessez le feu est décrété le 11 Novembre 1918 à 11 heures.

Capitulation de l'Allemagne

1918. La France a gagné la guerre. Quatre années de souffrances, de deuils, d’efforts, s’achèvent sur cette petite phrase.

Le Pays a perdu des milliers de « poilus ».


Aujourd’hui, cent ans après la plus grande tuerie du début du 20° siècle, alors qu’il n’y a plus un seul poilu vivant, nous devons nous souvenir de ceux qui ne sont jamais revenus.

« La guerre des hommes » aura fait quatre millions de morts.