Troisième trimestre

Poil de carotte
Poil de carotte est un film français de Julien Duvivier réalisé en 1932
Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Jules Renard. Ce film de fiction met en scène François Lepic, dit Poil de Carotte. Le jeune garçon mène une vie malheureuse malmené entre un père taciturne, une mère haineuse, un frère et une sœur hypocrites et cupides. Le réconfort ne provient que de Annette, la jeune domestique qui prend son parti et...

Jour de fête, de Jacques Tati, sorti en 1949
Tout est calme dans ce village du centre de la France lorsqu'arrivent les forains avec leurs roulottes.
La fête s'installe : manège, loterie, fanfare et un cinéma ambulant où François, le facteur, découvre un film sur la poste en Amérique. Sollicité par tout le village, il va se lancer dans une tournée "à l'américaine !"...

    


Deuxième trimestre

Jiburo, film sud coréen de Lee Jung-hyang, sorti en 2002

Pour les vacances, Sang-woo est contraint d'aller à la campagne chez sa grand-mère qu'il ne connaît pas. Mordu de jeux vidéo et de super héros, ce jeune citadin doit apprendre à s'adapter à cette vie en pleine nature et à cohabiter avec cette vieille femme aussi lente qu'une tortue...

Un film sur la famille, les relations humaines et la rencontre de deux mondes où une grand-mère vivant dans un dénuement total et son petit-fils finiront par s’apprivoiser. Un très beau film sur l'apprentissage et la force entre les générations qui renvoie chacun à sa propre existence et une chronique douce-amère, comme les souvenirs, que la réalisatrice dédie à sa grand-mère.

 

Wadjdafilm réalisé par Haifaa Al-Mansour (Arabie Saoudite/Allemagne), sorti en 2012

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter un vélo pour faire la course avec son ami Abdallah. Sauf qu’en Arabie Saoudite, les femmes n’ont pas le droit de conduire et les fillettes pas le droit d’enfourcher une bicyclette... 

De ce pays, peu de films nous parviennent. Surtout signés par une femme. A travers les yeux d’une enfant, la réalisatrice livre une comédie teintée d’amertume pour raconter le choc entre une petite fille rebelle, sur le point de devenir femme, et un ordre établi qui n’a pas prévu d’autre place pour elle que celle d’épouse et mère.


Mustang, film de Deniz Gamze Ergüven (Turquie/France/Allemagne), sorti en 2015

Dans un village du fond de la campagne turque régi par des traditions archaïques, cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, s’ingénient à détourner les limites qui leur sont imposées. 

La jeune réalisatrice franco-turque signe un premier film plein de colère où elle dénonce avec un humour ravageur et une sensibilité aiguë les dérives d’une société patriarcale. Un film beau, sauvage et insoumis.



      


Premier trimestre

Deux films d'animation ont été retenus pour la première projection de l'année scolaire 2017-2018.

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill, tout d'abord, un film d'animation français réalisé par Marc Boréal et Thibaut Chatel, sorti en 2013 et tiré du roman graphique éponyme. 
Nous sommes à Paris, dans les années 70. Jean a six ans. Il fait sa rentrée dans la cour des grands. A l'école, le garçon s'est déjà fait de nouveaux copains. Il aimerait en parler à sa maman mais ses nombreux voyages l'ont éloignée de la famille. Jean est impatient de pouvoir lire et écrire pour lui raconter ses aventures. Un jour, il reçoit enfin des nouvelles de sa mère, à travers une carte postale que lui lit la petite voisine. Elle y parle de ses aventures en Amérique, avec des indiens et des cow-boys. Plus tard, elle décrit son séjour en Afrique où elle fait du ski avec ses amis sur le Mont Kilimandjaro. Pendant ce temps, la vie de Jean suit son cours, entre son papa, Yvette sa nounou, et les chamailleries avec son frère...

Tout en haut du monde, un long métrage d'animation de Rémi Chayé sorti sur les écrans en 2016. 
L'action se passe en 1882 à Saint-Pétersbourg. Sacha, une jeune fille de l’aristocratie russe, a toujours été fascinée par la vie d’aventure de son grand-père, Oloukine un explorateur renommé, le concepteur d’un magnifique navire, le Davaï. Mais Oloukine n’est jamais revenu de sa dernière expédition à la conquête du Pôle Nord. Sacha décide alors de partir vers le Grand Nord, sur la piste de son grand-père pour retrouver le fameux navire.