Accueil‎ > ‎Le prix En-Tête 2018‎ > ‎

Le prix En-Tête : règlements

                          Règlements du prix En-Tête (2018)

1.       Le prix En-Tête pour le reportage en santé mentale au travail souligne l’excellence en journalisme d’intérêt public, et s’inspire des principes du guide En-Tête, qui vise une meilleure compréhension du public des enjeux de santé mentale au travail. Le terme «au travail» inclut tous les lieux ou contextes où on peut travailler. Pour les fins de ce concours, le terme «travail» est définit comme une activité pour laquelle une personne est normalement payée, qu’elle le soit ou non. Par exemple, les bénévoles et les stagiaires sont considérés être «au travail», mais pas les étudiants.

2.       Les journalistes, qu’ils soient généralistes ou spécialisés, employés ou pigistes peuvent soumettre leurs reportages portant sur la santé mentale au travail. Ceux-ci devront avoir été publiés ou diffusés dans un média canadien francophone ou encore publiés en ligne sur des sites d’actualité ou d’affaires publiques, que ça soit au niveau local ou national. Les oeuvres auto-publiées ne sont pas admissibles aux fins de ce concours. Le pendant anglophone de ce concours est ouvert aux journalistes oeuvrant en anglais.

3.       Pour être admissibles, les reportages doivent avoir été publiés pour la première fois entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018. Il est possible de soumettre un seul reportage, ou une série de reportages. Une série devrait normalement être identifiée comme telle au moment de la diffusion, mais le jury pourrait accepter une série de reportages étalés dans le temps, mais portant sur un sujet ou un angle précis, sans que le terme «série» ne lui ait été donné au moment de sa diffusion. Les reportages produits en collaboration sont également acceptés.

4.       Les reportages peuvent être soumis directement par leur auteur, ou encore par le média qui les a publiés ou diffusés.

5.       Il n’y a pas de frais pour participer au concours. Les journalistes ne peuvent soumettre qu’une seule candidature, alors que les organisations médiatiques peuvent en soumettre quatre.

6.       Les candidatures doivent être soumises de façon électronique, via le site internet d’En-Tête, entre le 21 janvier et le 15 février 2019, 17h.

7.       Le prix consiste en une bourse de 1000$CA, et un certificat encadré. Le prix sera remis lors de la soirée gala de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), qui aura lieu à Montréal le 5 mai 2019. Le Forum des journalistes canadiens sur la violence et le traumatisme, qui organise ce concours indépendamment de la FPJQ, pourrait fournir une aide financière à un lauréat, ou à un de ses représentants, qui souhaite se déplacer pour assister à la remise de prix.

8.       En plus du prix principal, le jury pourrait décider de remettre une mention d’excellence, assortie d’une bourse de 250$CA et d’un certificat encadré.

Pour toute information sur le concours, vous pouvez joindre 
Lise Villeneuve, au 514-895-2106, lise.mesdixdoigts@gmail.com
ou encore Janes Hawkes, au 519-852-4946, jane.hawkes@journalismforum.ca