News L'Equipe

Championnat de France à Quiberon

publié le 17 juil. 2013 à 00:38 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 17 juil. 2013 à 00:39 ]

Quatre jours de stage sur le lac de Monteynard, ce n'était pas trop pour préparer nos coureurs à affronter les meilleurs équipages nationaux. Un stage musclé, rythmé par le fameux thermique local. 9 bateaux au total, dont nos trois équipages sélectionnés au championnat de France: Gersende et Paul, Malo et Louison, Charlotte et Domitille. Ces 6 là ont d'ailleurs prouvé la validité de la sélection en se battant pour les trois premières places sur toutes les manches du soir.

Une journée de pause et une journée de route plus tard, nouveau décor: la baie de Quiberon, son clapot haché serré, son vent permanent, son école nationale de voile fleuron de la fédération.La météo s'annonce bonne, avec l'arrivée de l'anticyclone qui remonte enfin au nord. Le vent synoptique de nord-est s'affronte au thermique, ce qui donne un vent plutôt irrégulier, faiblissant aux heures les plus chaudes. Ce scénario est prévu pour durer jusqu'au jeudi.

Les journées s'enchaînent, chargées: réveil à 7h00, au club à 8h00 pour gréer, briefing météo à 8h30, briefing entraîneur dans la foulée, mise à l'eau à 9h00 pour rejoindre la zone de navigation. Le premier départ est donné à 10h00 tous les matins.Le soir personne ne demande son reste, après un repas reconstituant et une bonne douche, tous au lit!

Un grand merci aux parents qui nous ont accompagnés sur ce déplacement, et qui ont géré les courses et les repas de main de maître!

Sur l'eau, ça bataille dur. Nos coureurs prouvent leur valeur en accrochant fréquemment des places de 5 ou 6ème. Mais l'irrégularité de leurs résultats est pénalisant, les nouvelles règles ISAF ne permettant de supprimer qu'une seule mauvaise manche.
Ils commettent trop d'erreurs pour jouer tous dans le premier tiers.

Malo et Louison ratent plusieurs départs, et la densité de la flotte au vent ne leur permet pas de gagner du terrain. Au largue, ils sont les plus rapides, mais finissent toujours à l'extérieur du paquet! Sanction immédiate à la bouée sous le vent, ils y perdent souvent plusieurs longueurs.
Gersende et Paul sont les meilleurs partants, ils naviguent dans le peloton de tête durant tout le premier bord. Mais ils perdent au portant et se relâchent dans la banane sous le vent: plusieurs places perdues à chaque manche.
Charlotte et Domitille naviguent proprement, et jouent souvent dans les 8 premiers. Elles perdent néanmoins plusieurs places à la bouée au vent en ne parvenant pas à se sortir de situations défavorisantes, sous le vent et bâbord amure.

La dernière journée est sélective: 25 à 30 noeuds, et beaucoup de fatigue accumulée. Malo et Louison s'en sortent très bien, en finissant 5 et 6 alors que la moitié de la flotte est hors temps limite à l'arrivée. Nos deux autres équipages, plutôt avantagés dans le petit temps, perdent 3 places au général en prenant 36 points sur des DNF.

Au final, il faut retenir que nos coureurs sont à leur place dans ce championnat: ils vont vite, sont de fins régleurs, ont de bonnes sensations. Il leur manque par contre de l'expérience sur de gros rassemblements, et sont perdus lorsque la flotte est dense aux passages de marque.
Ils sont habitués des petits parcours et des repères à terre proches, et ont du mal à identifier les refusantes et adonnantes lorsque les berges sont éloignées. Ils manquent également de données tactiques sur les fins de bords encombrés.

Le programme d'entraînement est donc tout établi pour le début de saison prochaine!

Classement général après 11 courses:
Malo - Louison: 6ème
Charlotte - Domitille: 11ème
Paul - Gersende: 12ème

Affaire à suivre: le championnat Européen fin juillet!

Merci et Bravo à tous, pour l'implication et la motivation, pour l'esprit de groupe tant à terre que sur l'eau, pour l'autonomie et le respect d’autrui dont chacun à fait preuve.

A bientôt, autour de trois bouées!



Finale de ligue à Thonon - 1er et 2 juin

publié le 5 juin 2013 à 07:53 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 5 juin 2013 à 08:06 ]

Samedi et dimanche se courrait la finale du championnat de ligue à Thonon avec 128 équipages venus de tout Rhône-Alpes, dont 6 bateaux L'Equipe.

Voir tous les résultats sur le site FFVoile.
Vous trouverez ICI l'album photo du weekend.

Le petit vent du samedi nous a permis de faire une belle manche, stratégique à souhait. Voir tous les équipages de ligue rassemblés permet de faire le bilan du travail effectué depuis Giens.
Une forte progression en conduite et l'acquisition d'automatismes permet de prendre les bonnes informations et de faire les bons choix tactiques et stratégiques.
Quelques équipages se démarquent et prouvent l'intérêt d'une participation régulière aux entraînements de ligue et aux déplacements nationaux. Les résultats reflètent d'ailleurs cet investissement.

Sur la série l'Equipe, cette finale était l'occasion de sélectionner les coureurs qui participeront au championnat de France à Quiberon, en Juillet: Paul et Amaël, du CVL - Alexeï et Gersende, du YCGC, Malo (YCGC) et Louison (CNVA).
Malheureusement, Amaël ne sera pas disponible sur ces dates, et Alexeï n'a pas l'âge requis pour s'engager.
Les trois équipages sélectionnés seront donc Gersende-Paul, Malo-Louison, et Charlotte-Domitille (CNVA), équipage féminin qui mérite largement cette sélection. Elles auraient d'ailleurs été invitée en 4ème équipage si Alexeï et Amaël avaient pu participer.

Nous attendons avec impatience la proclamation des résultats du championnat de ligue, pour féliciter nos coureurs comme il se doit!

Tenez bon la barre, les championnats de France approchent....

Le YCGC prépare "l'Equipe Rhône-Alpes" aux championnats de France

publié le 14 mai 2013 à 00:58 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 14 mai 2013 à 05:35 ]

Après le stage national de Dreux, trois jours d'entraînement intensif sont prévus au YCGC les 18, 19 et 20 mai pour tous les coureurs de ligue sur la série l'Equipe.

Le programme est chargé:
- Matériel: drisses emmêlées, écoutes qui coincent dans les pontets mais pas dans les taquets, manque de repères sur les réglages, appendices abîmés qui augmentent la traînée, accastillages hors jauge... Il faut avancer sur ce sujet avant la finale de ligue à Thonon! Nous profiterons de l'atelier du YCGC pour bricoler nos bateaux.
- Manœuvres: à chaque virement, à chaque passage de marque, il y a des places à gagner. Nous avons besoin de travailler ces points précis en répétition pour d'une part gagner des précieux mètres, mais aussi pour être davantage disponible pour regarder le plan d'eau et élaborer la stratégie, choisir la route du prochain bord.
- Évaluations et axes de progression: sur la base des documents officiels fournis par Cyril Fourrier, nous préciserons vos points forts et points faibles pour en dégager vos prochains axes de travail. Il faut optimiser nos prochaines séances d'entraînement.
- Communication et répartition des rôles: équipier ou barreur, à chacun sa mission. Nous nous sommes aperçu à Dreux que les postes à bord étaient parfois mal définis, que la communication dans l'équipage manquait de clarté. Nous préciserons les responsabilités de chacun et trouverons des façons de s'échanger les informations de manière plus efficace.

L'intendance:
Cinq équipages sont pré inscrits: Malo-Louison, Charlotte-Domitille, Sarah-Hélène, Paul-Amaël, Alexeï-Gersende.
Les filles seront hébergés chez Sylvie Joder, la maman de Gersende. Les garçons seront hébergés chez moi. Prévoyez:
- un sac de couchage
- le pique-nique du samedi midi
- vos cahiers de voile
- votre caisse à outil et tout votre matériel de rechange
- vos tenues de couchage, navigation, sport
- 10€ de participation aux frais de nourriture et transport club-hébergement
Le stage commencera à 10h le samedi matin, clôture à 17h le lundi.
Paul et Amaël, prévoyez votre remorque pour le retour de votre bateau.
Annecy et Aix, 5 coureurs: il va falloir deux véhicules. Si l'un d'eux est équipé d'un attelage vous pourrez repartir avec la remorque du CNVA chargée des deux bateaux. 
Vous pouvez consulter le suivi des coureurs pour avoir les coordonnées de chacun. Rappel de mon numéro perso: 07 81 14 44 14.

La suite:
- Rendez-vous incontournable: la finale de ligue à Thonon les 1er et 2 juin. C'est sur cette épreuve que nous sélectionnerons les équipages qui représenterons notre ligue aux Championnats de France.
- Le stage de Monteynard: les équipages sélectionnés aux France iront se préparer durant 4 jours dans le thermique Isérois, du 1er au 4 juillet.
- Un ou deux entraînements communs en juin (à définir), et bien sûr vos entraînements dans les clubs.
- Le championnat de France à Quiberon du 06 au 11 juillet!

A samedi pour de nouvelles aventures!!!

CR du national de Dreux

publié le 6 mai 2013 à 05:42 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 14 mai 2013 à 01:19 ]

Je vous passe l'épopée du transport: décollage à 8h, arrivée à 21h!

La régate:
21 Equipes alignés, ça ne se voit malheureusement que rarement. Les meilleurs coureurs de chaque région sont là (sauf Melvin et Malo, petite pensée pour eux). Sur le parking, la tension est palpable dans nos rangs: le vent est fort, très fort, le plan d'eau est difficile. Le vent y est particulièrement instable en force comme en direction, il y a trois îles au milieu du parcours. La tactique va être décisive, les bateaux seront durs à tenir!
Les équipages s'entraînant en mer sont des habitués des vents forts, ils seront durs à battre...
Et effectivement, au premier jour nos jeunes Rhône-alpins ont du mal à tirer leur épingle du jeu. Les bords sont très courts, les manœuvres difficiles, il faut s'adapter en permanence  Ils n'ont pas le temps ni la disponibilité pour étudier leurs trajectoires. Nos 4 bateaux sortent en fin de classement, mais collent au peloton.
Deuxième jour, le vent est plus faible. Toujours aussi instable, mais ça ressemble d'avantage à ce que nous connaissons! Nos coureurs ont cette fois le temps de lever la tête de leur cockpit, et montrent leur force en choisissant les bons bords. Ils sont pertinents et ont les bons repères: ça paye! 3 bateaux dans les 10 premiers, une belle place de 4ème.
Le lundi, le vent est de nouveau fort, il passe de 10 à 25 noeuds en quelques secondes à chaque risée. Les équipages plus âgés  plus lourds, plus expérimentés sont loin devant.
Au classement général, Alexeï et Gersende, Paul et Amaël sont dans leurs objectifs, en milieu de tableau. Charlotte et Domitille sont en dessous de leur niveau, nous visions pour elles la première moitié. Sarah et Hélène se sont bien battues pour ne pas être derrière, et ont réussi, objectif atteint: sans préparation, difficile de faire mieux.
Cette régate difficile a en tous cas été parfaite pour identifier les axes de travail du stage à suivre: automatiser les conduites pour permettre une plus grande disponibilité sur le plan tactique-stratégie  Quand nos coureurs ont le temps d'établir leur projet de navigation, ils le font bien et gagnent! C'est leur force.

Le stage:
Le stage est encadré par Marc Laurent, grand spécialiste de la série puisqu'il en est l'architecte. Pour le seconder, David Lechene référent national L'Equipe et moi-même. 3 entraîneurs pour 9 bateaux, une météo qui prévoit du vent toute la semaine, un programme chargé tiré du constat de la régate, toutes les conditions sont réunies pour assurer une bonne progression!
1. automatiser les manoeuvres
2. dégager l'équipier de la conduite au près pour qu'il se concentre sur la stratégie
3. mieux régler les voiles en observant les volumes, en prenant des repères
Chaque jour nous analysons les vidéos de la veille, avant de passer 4 heures sur l'eau. Nous mixons les équipages, assurons un suivi individuel, corrigeons les erreurs au fur et à mesure. Nous ne lâchons rien, les coureurs travaillent dur mais gardent la forme et la motivation. Ils se sentent progresser, c'est ce qui les fait tenir malgré la fatigue qui s'accumule.
Petit à petit nos coureurs rattrapent le retard sur les équipages de tête, et sont de plus en plus souvent devant. Quand le vent est plus faible, ils gagnent! 
Ce stage leur à fait franchir une étape importante de leur progression. Ils ont conscience de leurs principaux défauts, et savent comment les corriger. Ils connaissent mieux leur rôle à bord, ont de nouveaux repères pour régler leurs voile, ont énormément gagné en efficacité dans les manoeuvres. Et dès que les courses se jouent sur la stratégie, ils sont devant.
Si nous refaisions la régate après ces séances d'entraînement, le résultat serait très différent! 
Il nous reste plusieurs sessions pour ancrer ces apprentissages et améliorer encore nos bateaux (il y a du boulot!), nous sommes sur la bonne voie pour mériter une première moitié de tableau aux France 2013... Et un podium en 2014!

A terre:
S'il y a un domaine ou nous sommes imbattable, c'est bien celui-ci! Nos coureurs se démarquent largement par leur autonomie, leur solidarité, leur organisation. Ils ont géré de A à Z les repas, le ménage, les horaires, le matériel. L'ambiance et la dynamique dans le groupe ont impressionné les accompagnateurs des autres ligues. Un point non négligeable, qui souligne l'aspect éducatif de notre activité. Et qui s’avérera payant à terme, à la maison comme dans les classements!

Les photos sont ICI et  LA, pour les vidéos munissez-vous d'une clé USB à notre prochaine rencontre, les 18, 19 et 20 mai à Charavines (news à suivre).

CR de la SIL Martigues

publié le 2 avr. 2013 à 23:40 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 4 avr. 2013 à 23:17 ]

Journée 1:
Premier constat positif, au fil des déplacements nos coureurs gagnent en autonomie et en efficacité sur la préparation du matériel. Les bateaux sont prêts, et surtout bien réglés en fonction du briefing météo fait ce jour là par Dorian et Marion. tous ont dû bricolé leur bateau avant de venir, car à la différence des précédents rassemblement les entraîneurs n'ont pas à intervenir, les caisses à outils restent pour une fois fermées. Du progrès donc!
La météo annonce plus de 20 noeuds, les équipages les moins expérimentés hésitent à mettre à l'eau. Pourtant, malgré un vent difficile à gérer (passages de grains à 30 noeuds, bascules de plus de 15 degrés), tous les coureurs réussissent à faire 2 manches. Le classement est serré, un seul point d'écart entre les bateaux!
Le soir, repos bien mérité au "Résid'Hotel cap bleu", grand confort et site reposant. Une petite balade au port, tout près, un long debriefing "tactique stratégie" après le plat de pâtes habituel, et les paupières clignotantes donnent le signal du départ... vers le lit cette fois!

Journée 2:
Dur dur, le vent refuse de descendre en dessous de 25 noeuds. Le comité envoi les optis à l'eau, mais peu tiennent dans les rafales à plus de 30nds: une seule manche finie par une moitié de flotte qui avance tant bien que mal voiles faseyantes, le comité décide de rameneer tout le monde à terre et d'attendre que ça passe.
D'heure en heure l'organisation recule l'heure de la mise à disposition, et nous tient en haleine jusqu'à 15h30. Décision finale: trop d'air, toutes les courses sont annulées pour la journée.
Le temps est passé lentement, mais a été bien utilisé: révision matériel, communication dans l'équipage, briefings "stratégie", ...
La journée se terminera par un foot à l’hôtel, une journée entière sans sport ce ne serait pas possible!

journée 3:
Pétole au matin, ça change! La première manche est tout de même lancée dans un petit 10 noeuds qui va bien à nos coureurs: on se croirait à la maison! Ca bataille dur sur les remontées au près, il faut trouver les risées, sortir des fumées laissées par les 420, régler sans arrêt le gréement pour l'adapter au vent changeant, autant en force qu'en direction. Tout le monde s'en sort bien, malgré quelques erreurs de certains qui leur coûtent quelques places. La deuxième manche est courue dans un vent très faiblissant, au point que le comité hésite à fermer la ligne d'arrivée juste devant les derniers Equipes! Heureusement, une petite risée leur permet de finir leur bord de portant et de finir avant le temps limite... Juste après en fait, mais le comité a été sympa!
On attend tout de même quelques minutes avant de savoir s'il est possible de lancer une troisième manche: il est 14h45, le comité peut lancer jusqu'à 15h.
Le vent ne se levant pas, tout le monde rentre à terre... dans un bon gros 15 noeuds d'est!!! Le dernier bord de portant dans la brise, juste pour le plaisir: une belle vidéo de Greg et Dorian sous spi au planning!
Reste à charger tout le matériel sur les remorques, sous une pluie battante: on adore!
On adore aussi la roue de la remorque qui quitte son logement sur l'autoroute: dépanneur, remorque immobilisée, une heure perdue... Mais sans accident, ce qui est le plus important!

Au final, une très belle course qui a beaucoup appris aux coureurs en terme de stratégie, de tactique, de réglages de voile puissance/sur-puissance. Vivement la prochaine!!!

Les résultats IND (L'Equipe et RS Feva)
Les vidéos (à venir)

Régate et stage nationaux de Dreux

publié le 25 mars 2013 à 11:57 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 26 mars 2013 à 01:47 ]

La Nationale de Dreux se disputera du samedi 27 au lundi 29 avril sur le plan d'eau situé à Mézières en Drouais (près de Dreux). Elle concerne tous les équipages L'Equipe du territoire. 
Voir l'Avis de Course, et le site du Club.
Pour vous inscrire: téléchargez ce document, imprimez le et renvoyez-le à "Centre Nautique Pays Drouais 18 Ter Rue des Étangs 28500 Mézières-en-Drouais" accompagné du règlement (25€ par équipage si envoi avant le 20 avril). Charavinois, comme d'habitude je centralise vos formulaires et les envoie moi-même (merci de ne pas tarder).
La régate sera suivie d'un stage national du 30 avril au 3 mai. Le formulaire d'inscription sera mis en ligne prochainement. Pas plus de précisions pour le moment, mais je reste à l'affût! Pour info les frais d'inscription pour ce même stage à Maubuisson s'élevaient à 62€.

Nous serons hébergés à la ferme des Tourelles (de 80 à 100€/pers. en fonction du nombre de présents). Nous organiserons nous-même les repas (compter 80€/pers. environ).
J'espère pouvoir bénéficier du minibus de la ligue pour réduire au maximum les frais de transport, affaire à suivre.
A priori nous aurons plus de 4 équipages (9 pers. avec moi), il va donc falloir qu'un parent se dévoue pour nous accompagner!

A bientôt pour plus de précisions.

PS: déjà 5 équipages pré-inscrits, cf. le suivi des coureurs. Nous cherchons donc un parent accompagnateur sur cette manifestation!

Régate de ligue à Charavines le 13 Avril

publié le 24 mars 2013 à 00:40 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 26 mars 2013 à 01:06 ]

Bienvenue à la maison!!!
Vous trouverez toutes les infos, avis de course et inscriptions, en cliquant ICI.
A noter que nous organisons le lendemain un entraînement de ligue "dériveurs doubles", sur le thème "choix de la route au près en fonction du site"*: merci de m'indiquer si vous participez, et si vous avez besoin d'être hébergé le samedi soir.
Notre joli plan d'eau se prête particulièrement bien à l'étude des trajectoires à privilégier au près, ci-joint une photo vue du ciel. Prenez la météo la veille et identifiez les effets de site*! La zone de nav': tiers sud du lac.
L'image est orientée plein nord, vous y verrez les différents reliefs, les baies, les zones déventées etc... Bonne course à tous!
*Pour préparer au mieux votre projet de navigation, n'hésitez pas à parcourir les documents du cahier de voile!

CR régate de ligue à Lyon le 16 Mars

publié le 24 mars 2013 à 00:26 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 25 mars 2013 à 11:58 ]

La météo annonçait 20 noeuds, rafales à 25...
A 10h30 le briefing entraîneur n'a pas eu lieu, les IC annoncent un retard pour la mise à disposition: 12h sur la ligne de départ.
Ce qui nous laisse le temps de préparer au mieux les bateaux et les équipages: nous nous attendons à du vent fort, ça se prépare!
Mise à l'eau à 11h30 pour un échauffement indispensable avant l'arrivée du vent fort, prévu à midi justement.
L'échauffement a été musclé... Et court! Le temps d'arriver sur la ligne, deux bateaux partent à l'abatée et chapotent: par trois mètres de fond! L'eau est gelée, les coureurs ont trop froid pour être efficace. En 10 minutes, le vent passe la barre des 30 noeuds, les coureurs même les plus confirmés ne parviennent plus à tenir leur bateau.
La sécu généreusement prêtée tient plus du pédalo que du bateau d'intervention: le temps de resaler le premier bateau, tous les autres sont au tas. Mâts plantés dans la vase, l'avantage étant qu'au moins ils ne dérivent pas vers les berges, rendues impraticables pour cause de vagues croisées et méchantes. D'autant qu'au sud, là ou pousse le vent, elles sont protégées par des planches d'acier...
L'organisation intervient sur les dessalages, en récupérant d'abord les coureurs, gelés.
Impossible de remettre un Equipe à l'endroit sans coureur à bord: ils essaient de remorquer les bateaux à l'envers! Un mât plié, une voile déchirée par un coup d'hélice, une dérive à la... dérive!
A noter la performance de Camille et Ambre de la SRVA, qui sont les seules à avoir pu rentrer par leurs propres moyens.
Les autres coureurs se relayent pour aider les entraîneurs à récupérer le matériel éparpillé sur le plan d'eau: dur dur... L'un des bateaux était tellement planté à force d'essayer de le remorquer mât dans la vase qu'il a fallu le démâter à l'envers! Un autre était tout prêt des planches, grosse frayeur de Malo pour le sauver, de justesse en sacrifiant la dérive. On espère tout de même finir par la retrouver!
Au final, aucune course courue bien sûr, mais une journée très formatrice pour les coureurs, comme pour l'entraîneur, et j'espère l'orga. 
Et du boulot en perspective, samedi prochain, pour remettre tous les bateaux en état avant le départ pour Martigues. Après les bastons de Giens et la Tempête du Grand Large, on espère tous avoir enfin des conditions de navigations plus calmes!!!
Quelques photos du CVL disponibles ICI, prises quand la météo le permettait encore...

SIL de Martigues - MàJ du 25 Mars

publié le 14 mars 2013 à 22:18 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 25 mars 2013 à 12:06 ]

Trois jours dans le vent du sud, mais sur de l'eau plate: l’Étang de Berre est une zone de navigation qui permet de jolies pointes de vitesse!

Des conditions particulièrement adaptées à note dériveur favori.
Vous trouverez l'avis de course ICI et le formulaire d'inscription LA.

Pour le moment cinq équipages déclarés: Malo-Melvyn et Gersende-Alexeï du YCGC, Charlotte-Domitille du CNVA, Ambre-Camille de la SRVA, Bastien-Romain en RS Feva. Annecy et Charavines partent le vendredi soir, Aix le samedi matin.

Nous serons hébergés au Zénitude Cap Bleu, dans deux appartements de 8 places. L'entraîneurs, 10 coureurs, une maman et ses deux enfants qui nous aiderons à gérer les repas.

SL au CVL de Lyon le 16 Mars

publié le 13 mars 2013 à 23:29 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour : 15 mars 2013 à 00:49 ]

Une épreuve du championnat de ligue. Ci-joint l'avis de course. Briefing de l'entraîneur à 10h. Sur l'eau à 11h pour l'échauffement. Début des courses à 11h30.
La météo annonce du froid et du vent, habillez vous en conséquence!
Prévoyez un bon repas, et prenez votre cahier de voile.
Inscriptions sur place: 6€.
N'oubliez pas votre licence et votre certificat médical si elle n'est pas tamponnée!
Possibilité de laisser les bateaux à Aix les bains au retour pour un entraînement le samedi 23 mars, à l'issu duquel nous chargerons les bateaux partant à la SIL de Martigues.
Bon vent et bonne course à tous!

1-10 of 10