Congo Action

publié le 19 oct. 2015 à 07:28 par Fédération Française Pour l'UNESCO

Depuis 2006, le Club Congo Action intervient pour l'éducation et la formation des  jeunes en difficulté en République Démocratique du Congo.
Au fil des années, ces adolescents sont devenus de jeunes adultes. 
En 2013 : 49 jeunes accompagnés dans la recherche de stage après l'obtention d'un diplôme dans la formation professionnelle (menuiserie, maçonnerie, soudure, agriculture et élevage) 
31 jeunes placés en stage  durant 3 mois
Résultats :  10 jeunes ont signé un contrat de travail pérenne 

Notre projet pour 2016 : Construire une résidence pour l'hébergement de ces jeunes travailleurs afin de les aider à quitter les structures  d'accueil où ils ont grandi (orphelinats, centres pour enfants des rues).






Conférence internationale "Stratégies de développement et de Sécurité en Afrique de l'Ouest: enjeux de stabilité et d'émergence régionale"

publié le 19 oct. 2015 à 07:22 par Fédération Française Pour l'UNESCO

INVITATION

Conférence Internationale « Stratégies de développement et de Sécurité en Afrique de l’Ouest : enjeux de stabilité et d’émergence régionale »
Paris, le 4 novembre 2015
Dr. Paul KANANURA, Président de l’Institut Mandela, vous convie à la Conférence« Stratégies de développement et de Sécurité en Afrique de l’Ouest : enjeux de stabilité et d’émergence régionale » qui aura lieu le Mercredi 4 novembre 2015 de 14h00 à 19h00, à la Salle Jean Dame de la Mairie du 2ème Arrondissement de Paris.
 
 

INVITATION

International Conference Strategies for development and Security in West African: Issues of regional stability and emergence”
Paris, November 4th, 2015
Dr. Paul KANANURA, President of the Mandela Institute, invites you to the International Conference “Strategies for development and Security in West African: Issues of regional stability and emergence”, to be held Wednesday, November 4th, 2015 from 2:00 to 7:00 pm, at the Jean Dame Conference Room of the 2nd District of Paris.
 
 
Lieux : Espace Jean Dame – Salle de Conférence – 17 rue Léopold Bellan, 75002 Paris
Accès gratuit sur présentation d’identité et inscription obligatoire en précisant votre date et lieu de naissance (obligation du plan Vigipilate) avant le 1 novembre par mailinstitut.mandela@gmail.com
 
Venue: Espace Jean Dame – Conference Room –17 rue Leopold Bellan, 75002 Paris
Free access must register required specifying your date and place of birth before November 1 by mail institut.mandela@gmail.com  or by fax: +33 5 33 48 38 80.


Scandale à la FIFA

publié le 28 juil. 2015 à 07:50 par Fédération Française Pour l'UNESCO

 Quel regard porter sur les corruptions à travers le monde comme celles récemment remises à jour avec la FIFA ?

 

         Nous ne pouvons que nous indigner, avoir la plus grande tristesse, le plus grand écœurement, la plus forte opposition vis à vis de ces maîtres financiers au regard d’un tiers-monde, d’un quart-monde qui serait heureux de pouvoir se nourrir de l’herbe des belles pelouses des rutilants stades de football foulées par les traces de pneus des Ferrari et autres voitures de fonctions de certains dirigeants de la FIFA ?

 

         Indécence de trafiquer des sommes astronomiques quand des quantités d’êtres humains meurent de faim, vivent dans la misère et ne peuvent même plus avoir un ordre de grandeur de ces sommes qui ne passeront jamais dans les mains en une vie du citoyen lambda !

 

         Au-delà de ces mots généraux, de ces coups d’épées dans l’eau, nous, clubs Unesco, sommes convaincus que l’éducation responsable du citoyen, citoyen du monde, peut contribuer à dénoncer ce type de magouilles et à forger une terre équitable… C’est cette même éducation qui pousse une nation, un pays entier à faire barrière au terrorisme afin d’entretenir nos valeurs républicaines au travers de notre devise : Liberté, Égalité, Fraternité.


Regard de Phil

Morts en Méditerranée : le déshonneur du Conseil européen

publié le 28 avr. 2015 à 04:41 par Fédération Française Pour l'UNESCO   [ mis à jour : 23 juil. 2015 à 03:21 ]

La FFPU s'associe aux très nombreuses organisations signataires du manifeste :

Bruxelles, le 24 avril 2015

En ce mauvais jour du 23 avril 2015, le Conseil européen qui devait enfin « agir » sur une situation « dramatique » en Méditerranée, s'est contenté de tenter de mettre l’Union européenne et ses États membres à l’abri des migrants en renforçant la protection de ses frontières...

Je suis Haratine et fier de ne plus l'être

publié le 25 févr. 2015 à 01:18 par Fédération Française Pour l'UNESCO   [ mis à jour : 23 juil. 2015 à 03:25 ]

Poème de paix et de fraternité  :
Je suis Haratine et fier de ne plus l'être
par Ardiouma SIRIMA
dans le cadre de la journée contre le racisme et les discriminations.

Liberté de pensée ou barbarie ?

publié le 8 janv. 2015 à 03:35 par Fédération Française Pour l'UNESCO   [ mis à jour : 23 juil. 2015 à 03:23 ]

Texte d'Yves Lopez Président de la FFPU

. Telle est bien, dans toute sa brutalité, l’alternative qui nous est aujourd’hui offerte.

Des femmes sont bâillonnées à Kaboul, des enfants sont interdites d’étudier au Pakistan sous peine de mort et voici qu’à présent ces mêmes monstres, qui ont tenté de tuer Malala, s’efforcent de museler Paris, ce Paris de toutes les luttes, de tous les combats, où des siècles de souffrances ont été nécessaires afin que la parole se libère, plurielle et diverse. 

Parole plurielle où chaque parole particulière trouve naturellement droit d’expression pour autant que les fondements démocratiques et laïques de la République soient respectés. Éventail de paroles où celle, singulière, originale et précieuse de Charlie Hebdo trouve toute sa légitimité car une démocratie adulte est une démocratie capable de se moquer d’elle-même, de se sourire.   

Nous voulions célébrer la nouvelle année par une carte de vœux composée d’une photographie prise dans les rues de Kaboul, coloriage fragile pour célébrer la paix, assorti du commentaire de Malala, rappelant avec sa conviction d’adolescente que la paix viendra des seules armes dont nous puissions user : les livres et les crayons. Les nouveaux barbares ont décidé eux de signer leurs vœux du sang de journalistes courageux et passionnés de liberté.




Au-delà de la nausée : l’Espoir

publié le 28 sept. 2014 à 12:55 par Courrier ClubUnesco   [ mis à jour le·23 juil. 2015 à 03:23 par Fédération Française Pour l'UNESCO ]

Nul autre sentiment possible, pour qui se veut tout simplement humain, que cette nausée qui envahit le cœur et l’esprit à l’annonce de ce nouveau crime, barbare et inhumain, qui anéantit la vie d’un être unique, Hervé GOURDEL, comme sont uniques et précieuses, par-dessus tout, ces vies quotidiennement sacrifiées sur les différents théâtres de l’horreur planétaire.
 
Hervé GOURDEL, montagnard passionné, dont la bonté imprègne le regard, n’avait d’autre tort que d’aimer la terre dans la diversité de ses paysages, allant de sommet en sommet à la rencontre des hommes et de leurs cultures. Tel était, simplement, celui que des monstres viennent de sacrifier.
 
Ce dernier vendredi, forts de nos convictions et de nos idéaux, nous célébrions la journée mondiale de la Paix. Nous ne cesserons de le faire ! Cependant comment ne pas ressentir amertume et désespoir quand, où que le regard se porte, il ne rencontre que mort, violence et destruction.

 

Une guerre est aujourd’hui engagée dont nous ne pouvons être exonérés, c’est celle de l’humanisme contre la barbarie. Quand l’horreur est portée à son comble, quand des barbares tuent, violent, mutilent et détruisent, sans doute n’y a-t-il d’autre recours que de les en empêcher les armes à la main. Il n’est qu’à interroger nos amis maliens ou centrafricains pour s’en convaincre. Mais jamais cette guerre pour l’Homme ne pourra être définitivement gagnée seulement avec des armes. En réalité, les armes les plus puissantes de la paix sont celles que notre Fédération, à travers l’action patiente de ses associations et clubs UNESCO, emploie depuis toujours ; ce sont les armes de l’éducation et de la culture. Mais il y faut, je viens de le dire, de la constance et de la volonté dans l’engagement, car ce combat ne saurait être celui d’un jour.

 

Que des hommes puissent perdre toute humanité au point de s’arroger, non le droit, sinon la capacité brutale d’enlever la vie, le plus inaliénable des droits humains, remplit l’esprit d’effroi. A quelques soixante-dix ans de distance, nous voici revenus aux temps les plus monstrueux des camps d’extermination nazis où des individus pouvaient être pères de famille le soir quand ils étaient, la journée durant, de véritables monstres.

 

Et voici qu’à nouveau c’est au nom de Dieu que l’on égorge et assassine, brandissant d’une main criminelle le Livre qui, prétendument, justifierait l’horreur ! Que les hommes trouvent au sein des religions les réponses spirituelles susceptibles d’éclairer des questionnements qui, de tout temps, habitent leur conscience, rien de plus légitime. Que ces spiritualités, dans leur diversité, soient porteuses de messages moraux invitant à faire le bien, invitant à la paix, il convient de s’en réjouir et d’y reconnaître les sources auxquelles nous nous sommes tous abreuvés. Mais il convient aujourd’hui, dans une grande urgence, que ces spiritualités, définitivement, renoncent à toute visée totalitaire.

 

Le temps n’est plus aux excommunications, d’où qu’elles viennent ; le temps doit être celui de l’universalité telle qu’écrite dans la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Loi commune à tous les hommes de la terre, au-delà de la diversité de leurs cultures ou de leurs appartenances spirituelles.  C’est avec le triomphe de ces droits universels que nous mettrons fin, à jamais, au règne des barbaries et des intégrismes qui attente à notre humanité.

 

C’est là notre guerre, c’est là notre combat et, quelle que soit la violence et l’injustice des temps, nous le mènerons, forts des armes de l’éducation et de la culture, forts de notre attachement à l’UNESCO.

 

Paris, le 25 septembre 2014

 

Yves LOPEZ

Président de la Fédération française pour l’UNESCO     



L’urgence est de penser

publié le 31 août 2014 à 05:45 par Fédération Française Pour l'UNESCO   [ mis à jour : 23 juil. 2015 à 03:24 ]

 Yves LOPEZ Président FFPU
 
EDITORIAL
 Rentrée 2014

« Agir », « Tenir et fédérer », tels étaient les titres que j’avais donnés à nos précédents éditoriaux de rentrée mais, aujourd’hui, dans un contexte social, institutionnel et politique, national et international, des plus préoccupants, l’urgence me paraît d’un autre ordre. L’urgence est de penser.

Rarement une rentrée m’aura semblé revêtir un tel caractère préoccupant et mon sentiment, que je souhaiterais excessif, est que la rationalité n’est plus présente dans les conduites humaines et que la pensée se trouve menacée d’un tragique naufrage...

lire la suite.



Global Forum Nikola TESLA

publié le 27 août 2014 à 06:20 par Fédération Française Pour l'UNESCO   [ mis à jour : 23 juil. 2015 à 03:25 ]

 Serbie –10 au 13 juillet 2014

Grand merci à mon jeune ami Aleksandar d’avoir été à l’origine de l’invitation qui m’a été faite de m’associer, très modestement, à cette réflexion sur l’œuvre de Nikola TESLA. J’avais évoqué avec lui le projet de découvrir la Serbie, voilà qui est fait et j’imagine que ce voyage ne sera pas le dernier. Sans doute est-ce une grande vertu de cette grande famille UNESCO que de distribuer ainsi les amitiés aux quatre coins de notre monde et, par là-même, de permettre une découverte vivante des peuples de la terre, de leurs espaces et de leurs cultures. Pour qui séjourne à Paris, une visite au Palais de l’UNESCO, extraordinaire lieu de foisonnement de langues et de types humains, sera une excellente invitation au voyage au cœur de notre diverse humanité.

Nonobstant les talent de guide intellectuel d’Aleksandar, n’étant ni scientifique ni ingénieur, j’avoue savoir trop peu de choses de l’œuvre de Nikola TESLA. Je confesse cette lacune et vois dans ce séminaire une belle occasion de la corriger. C’est un évident motif de vous remercier pour l’honneur qui m’est fait de participer à vos travaux...

     Lire la suite ...






"CHER MADIBA" Hommage à Nelson Mandela

publié le 6 mars 2014 à 06:24 par PlusCom agence de communication   [ mis à jour le·23 juil. 2015 à 03:27 par Fédération Française Pour l'UNESCO ]

Par Yves Lopez, Président de la Fédération Française Pour l'UNESCO
1994 - La FFPU, par la voix de Gil (à dr.) salue le premier Président noir de la République d’Afrique du Sud.

Cher Madiba

Ce samedi 7 décembre, trois cents jeunes de nos Clubs UNESCO étaient réunis, à l’UNESCO, pour célébrer, selon notre tradition, la date anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. C’est à toi que nous pensions tout au long de cette journée, belle et fraternelle, que nous t’avons dédiée, en humble reconnaissance pour les vives lumières que tu n’as cessé de projeter au-devant de notre route vers un monde de liberté et d’harmonie, un monde tel que tu l’as toujours rêvé, livrant à sa construction chacune de tes pensées, chacun de tes souffles, chacun des instants de ta vie. C’est par ton sourire que nous avons commencé cette journée et c’est par ton sourire que nous l’avons conclue ; sourire qui restera dans nos esprits et dans nos cœurs comme l’antidote la plus puissante à la barbarie des hommes, à leur bêtise, à leur ignorance, à leur égoïsme, à leur fanatisme et à leur intolérance..Lire la suite.

Yves LOPEZ
Président de la Fédération française des Clubs UNESCO
10 décembre 2013

1-10 of 11